Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

LilianeBaie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 28/12/2007
  • Modérateur depuis le 12/06/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 205 1387
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 14 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par LilianeBaie (---.---.---.128) 12 octobre 2012 00:10

    Le TSCG est définitivement adopté.

    Les parlementaires seront désormais comptables de ce vote devant le peuple.

  • Par LilianeBaie (---.---.---.128) 11 octobre 2012 09:58

    Oui, Esteban, ce qui est incroyable, c’est qu’on trouve des gens pour défendre ces traités. Mais je pense que ces personnes ont pris bien garde de ne pas savoir ce qu’ils contiennent vraiment, sinon, un certain nombre d’entre elles ne pourrait pas soutenir la signature de notre propre aliénation aux marchés financiers.
    Mais d’autres savent bien de quoi il retourne, et dissimulent volontairement aux citoyens ce à quoi notre gouvernement est en train de nous engager. Ceux-là sont encore plus coupables. Et l’avenir dira comment ils rendront des comptes de leur attitude actuelle.

    Quant à la question des pays du Sud : c’est facile, pour noyer son chien, de dire qu’il a la rage. Je pense, comme d’autres, que la Grèce a été choisie comme test, pour voir jusqu’où le néolibéralisme pouvait aller dans la prise de pouvoir, et de bénéfices, sur une population évoluée.
    Pour faire passer des politiques iniques, on joue sur des mécanismes bien connus : choisir un bouc-émissaire, diviser pour régner, faire régner la peur, etc... Le simple fait de « punir » un pays parce que sa dette est élevée ou que son économie bat de l’aile est d’une bêtise insondable, si l’on pense à l’efficacité, pour le pays concerné, de la procédure. Mais c’est très malin si l’on se place du côté des financiers, qui voient leurs bénéfices augmentés, sans que la question de l’indécence de ces bénéfices ne soit posée puisque les coupables sont désignés, et que ce sont censés être les victimes ! C’est une stratégie perverse, qui marche au niveau individuel, groupal, et global. Du moins tant que ces mécanismes ne sont pas mis à jour.

  • Par LilianeBaie (---.---.---.128) 10 octobre 2012 09:31

    @ Berkano Othala
    Eh bien si, j’espère, sinon éveiller les consciences, du moins participer à l’effort de certains pour le faire.
    J’avais entendu l’un des résistants ayant participé au Conseil National de la Résistance (CNR) dire quelque chose d’important : pour qu’un mouvement d’opposition populaire devienne efficace, il n’est pas nécessaire d’attendre que la majorité des citoyens soit consciente et d’accord pour agir. Parce que cela n’arrive jamais. Selon lui, il suffit qu’un nombre assez important de témoins unissent leur clairvoyance et leur volonté pour initier le mouvement, et l’accompagner autant que c’est nécessaire.
    J’aimerais, bien sûr, que nous soyons plus nombreux : pour un Agoravox et un Médiapart, plus quelques autres, combien de médias aux ordres qui servent la même soupe « désinformative » ? 
    Mais la vérité finit toujours par se savoir. Et à ce moment-là, ceux qui ferment volontairement les yeux, vont enfin la reconnaître, et considérer qu’ils l’ont toujours connue. C’est pour cela que les processus révolutionnaires se préparent lentement, mais vont très vite. En effet, une fois dévoilée, la vérité de l’aliénation, et de la possibilité de levée de celle-ci, se propage comme une trainée de poudre.
    Sans aller aussi loin, j’espère bien que les citoyens vont se réveiller de la torpeur aquoiboniste, vaguement dépressive, qui les écrase. Je crois en voir des signes, ne serait-ce que parce que les éveilleurs de conscience sont plus nombreux, et qu’ils se font moins taxer de complotistes.
    Il faut dire que les détenteurs du pouvoir européens nous facilitent la tâche, en prenant si ouvertement des décisions en faveur de la finance et des oligarques, et nocives pour le peuple et la démocratie.

  • Par LilianeBaie (---.---.---.128) 9 octobre 2012 22:53

    Bonjour, Ariane, et merci.

    Ceci était ma contribution du jour, et quel jour...

    http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

  • Par LilianeBaie (---.---.---.128) 9 octobre 2012 21:25

    @ Babylon

    Propagande, comm’, stratégie d’influence : notre époque a vu se développer les techniques d’emprise sur les citoyens, visant à les faire consommer ou voter dans le sens que l’on souhaite. Le neveu de Freud, Edward Bernays, avait, dès 1928, décrit un certain nombre de techniques permettant de manipuler l’opinion. On trouve sur le site des éditions ZONES, en accès libre, le livre où il décrit celles-ci « Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie »
    http://www.editions-zones.fr/spip.p...

    Les sciences humaines, telles que la psychologie sociale ou les sciences du comportement, ont plus récemment permis de théoriser de mieux en mieux ces méthodes, qui sont appliquées dans le monde la publicité et du marketing, dans le monde politique, et dans celui de l’entreprise et du management. Ces méthodes utilisent des mécanismes bien connus maintenant, dissonance cognitive, stratégie d’engagement, etc. La peur est un des sentiments sous-jacents qui sont facilement utilisés dans ces stratégies d’influence, peur d’être ostracisé, d’être ridiculisé, de perdre ce que l’on a...

    Mais depuis toujours, ceux qui veulent garder le pouvoir, ou l’utiliser d’une façon abusive, savent utiliser, quoique de manière intuitive, ces méthodes.
    Ainsi, je conseille la lecture du texte d’Étienne de la Boétie, datant de 1550, et qu’il a écrit à l’âge de vingt ans. On en trouve ici un résumé (par Fabrice) et le texte intégral :
    http://libertaire.pagesperso-orange...

    A méditer.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Traité transatlantique : un linceul en TAFTA pour la démocratie




Palmarès



Agoravox.tv