• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

linkineo (Patrick Wieder)

Etudiant dans les NTIC, défenseur de technologies utiles et accessibles.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 6 39
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • linkineo (Patrick Wieder) 20 août 2008 00:58

     Mon article ne prétend pas analyser le monde logiciel, que ce soit dans un domaine précis ou dans sa globalité.
    Vous me semblez bien fan de logiciels libre et je crains de voir un idéaliste de plus. Je n’ai pas la prétention d’écrire de grands articles, et encore moins d’affirmer qu’ils sont pertinents, mais parler de l’émergence de plus en plus forte du logiciel libre, c’est là aussi une assertion qui reste à prouver.
    Dans le monde professionnel et sur le web ? Vous avez clairement raison.
    Pour les particuliers ? J’en suis beaucoup beaucoup moins convaincu. Prenons firefox, la plus grande success story du libre à ce jour auprès du grand public : combien de parts de marché ? Et combien pour Internet Explorer ? Même si la PDM augmente de jour en jour et que le produit est de très grande qualité, MS a déjà démontré par le passé sa capacité à casser du gratuit (Netscape, remember ?).
    J’écrirai un jour ce que je pense du logiciel libre, et je me ferai descendre pour mon pessimisme à ce sujet. En attendant, je suis impatient de lire vos propres idées sur la question.



  • linkineo (Patrick Wieder) 19 août 2008 20:13

     Perso je ne suis pas un fan de jeux vidéo (on dira donc que je parle de ce que je ne connais pas). Par contre, je ne pense pas que ce soit faire preuve de mépris envers les masses que de parler d’un service comme iTunes, qui n’est quand même pas le truc le plus confidentiel sur terre en termes d’audience. Alors certes, pas mal de monde s’en fout de nos petites discussions sur l’avenir de la technologie, et ils jouent au jeu du solitaire. Mais c’est précisément pour ces gens là que ça peut valoir le coup de discuter de l’avenir, parce qu’évidemment, se masturber sur des technos qui n’ont pas d’attrait, c’est un peu inconsistent. 
    Vous dites qu’il ne faut pas mesestimer le ras le bol des consommateurs. Eclairés, suis-je tenté de dire, des consommateurs éclairés.
    Quand je vois tous les utiisateurs contemporains de technos un peu plus évoluées que le jeu du solitaire (car il y en a sans doute beaucoup), je ne peux pas m’emêcher de penser que la théorie du grand ras le bol contre les géants de l’industrie qui nous pigeonnent relève plus de l’idéologie que de la réalité. Si le consommateur était rationnel, pourquoi utiliserait-il encore MS Office et pas oOo ? Pourquoi Internet Explorer est-il leader et pas firefox ? Parce qu’avant le ras-le-bol vient d’abord une montagne de passivité. Pourquoi changer tant qu’on possède un niveau de confort suffisant ? Et c’est là le problème. Vous vous dites du côté des nombreux utilisateurs simples, mais en fait, vous pronez avant tout un élitisme rationnel que peu de gens appliquent.



  • linkineo (Patrick Wieder) 19 août 2008 20:04

     Je suis entièrement d’accord avec vous et voilà un point que j’avais totalement négligé : le monde des pros. Pour autant, l’article visait plutôt le consommateur final, indépendant à priori d’une DSI. Mais dans votre cas, je comprends clairement que des services décentralisés constituent un gain de temps énorme. 



  • linkineo (Patrick Wieder) 19 août 2008 14:41

    Que RIM domine le marché pro avec son blackberry, c’est certain. Pour autant, les applications désirant utiliser les fonctions dites "sensibles" du téléphone doivent être numériquement signées. On peut appeler cela de la sécurité, ou bien avouer que là non plus, ce n’est pas le plus ouvert des O.S. Et pourtant, le succès est bien au rendez-vous. Le modèle fermé d’Apple ne sera donc sans doute pas le plus grand frein au succès de sa plate-forme, si succès il y a. Que cette "daube d’iPhone" soit un échec commercial, ça reste à prouver. Mais je vous accorde qu’on est pour l’instant bien loin des chiffres de Nokia ou de RIM.
    En parlant des jeux vidéo, je crois me souvenir de Half-Life et de son fameux système antipiratage, Steam, qui fait aujourd’hui encore le plus grand plaisir de tous les joueurs. Là encore, combien de personnes ont sacrifié leurs "idéaux" contre un jeu pas si mal foutu, qui a lui aussi été un vrai succès commercial.
    Enfin pour les jeux viédo, prenons la wii. Là encore, pas de jeu très léchés, mais fun et simples. Encore une plate-forme fermée. Et au succès indéniable. iTune n’a peut être pas rapporté un clou, mais vend plus de musique que Wal-Mart aux US...
    Quand aux téléphones programmables ouverts, style Androïd ou le fameux openMoko, je demande là aussi à voir. J’aimerais croire que c’est le modèle le plus libéral qui l’emportera, et que le monde du libre est sur la bonne voie. Mais je crois que c’est une utopie et pire, un fantasme d’ingénieur. Les gens se moqueront du logiciel libre tant qu’il sera un jouet austère reservé aux fanatiques. C’est la bonne vielle polémique TF1/Arte. TF1 c’est nul, mais tout le monde regarde...
    Quand au mélange mobile/pc et appli locale/serveur, c’est un choix assumé, car c’est précisment cela que compte toucher le concept même du cloud.



  • linkineo (Patrick Wieder) 19 août 2008 13:56

    C’est précisément mon propos. Je ne suis pas convaincu que le cloud est le "next big thing". Pourriez-vous définir un marché récurrent ?







Palmarès