Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

lsga

lsga

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2012
  • Modérateur depuis le 28/05/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 11872 2023
1 mois 0 321 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 959 524 435
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0










Derniers commentaires

  • lsga (---.---.---.247) 22 août 16:26
    lsga

    @Pascal L
    Oui, c’est tout à fait vrai. Mais doit-on vraiment accepté de leur abandonner le mot ? J’ai du mal à me dire marxien, même si c’est ce que je suis dans la classification actuelle.

  • lsga (---.---.---.247) 22 août 16:22
    lsga

    Et oui, les réformes libérales, en baissant le niveau de vie de la population, permettent de relancer les profits. Incroyable ? bande de ...
     
    Enfin, rassurez-vous, on est dans une des dernières phases du Capitalisme, et les crises vont s’enchaîner. La prochaine a déjà commencé : c’est la crise Chinoise. Elle va écrouler l’économie Allemande, qui était le dernier moteur de la croissance en Europe. Elle va finir d’achever l’économie Russe, qui était devenu totalement dépendante de ses exportations vers la Chine (d’autant plus que le Généralisisme Poutine s’est mis au banc du marché trans-atlantique en refusant d’abandonner son rapport néo-colonial à l’Ukraine). Enfin, elle devrait emmener le Dollar faire un tour de montagne russe...
     
    Bref, vous pourrez à nouveau dire que le libéralisme ne marche pas. Vous pourrez à nouveau taire l’échec cuisant des politiques keynésiennes au Japon, au Brésil, au Costa-Rica, au Vénézuela... mais pas très longtemps.
     
    Tout ça nous mène à une grande révolution mondiale. Vivement.
     

  • lsga (---.---.---.247) 22 août 16:11
    lsga

    @CN46400
    en effet, il ne s’agit pas de juger moralement Lénine. Lénine s’est retrouvé au milieu d’une Révolution nationale menée par les petits bourgeois et les paysans, qui s’apparentait en tous points à la révolution française. Comme la Révolution Française, elle a été confrontée aussi bien aux ennemis intérieurs et extérieurs, et elle ne pouvait aboutir que sur l’émergence d’un Napoléon (Staline).
     
    Quoi qu’il en soit, d’un point de vue théorique, le Léninisme est un recul par rapport au Marxisme, un retour à Hegel. « L’État et la Révolution » (1917) est la négation pure et simple de la pensée de Marx. Il est même la négation de la pensée du jeune Lénine qui était parfaitement marxiste exprimée dans le « Que Faire ? » (1902).
     
    Dans le « Que Faire ? », Lénine explique clairement que la lutte n’est pas économique mais politique. L’objectif du Communisme n’est pas de rendre la vie des prolétaires meilleurs, mais de donner le pouvoir aux prolétaires.
     
    C’est le strict inverse que fera Lénine quand il prendra le pouvoir : il donnera le pouvoir économique à son « Conseil suprême économique », chargé de diriger l’appareil de production POUR les prolétaires, mais SANS eux. C’est cela qui est réactionnaire, et qui s’oppose complètement à l’essence du Marxisme, qui consiste à donner le pouvoir aux travailleurs à travers une structure ultra-démocratique (les élections de conseils ouvriers à l’échelle municipale pour gérer la production, que l’on nomme en Russe : « soviétisme »).
     
    Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, nous ne sommes plus en 1917. Il n’y a aucune raison d’être Léniniste à tendance stalinienne. Nous somme en 2015, au beau milieu de la mondialisation libérale telle que décrite par Marx dans le Manifeste, il y a toutes les raisons d’être simplement Marxiste.

  • lsga (---.---.---.247) 22 août 15:59
    lsga

    « Pour moi, il n’y a qu’un seul peuple, le peuple français »
     
    qu’est-ce qu’on se marre ! 
     
    Sinon, pour le fond de l’article : la filiation Rocard -> Valls est très exagérée. Valls fait dans le populisme, et n’hésite pas à surfer sur la xénophobie ambiante. Jamais Rocard ne se serait abaissé à cela. Ensuite, Rocard était un économiste bien trempé, comme Strauss Khan. Valls ne comprend pas grand chose à l’économie, c’est un bureaucrate, un politicard qui sait avant tout comment conquérir le pouvoir. Pour les questions économiques, il fait dans la mode du moment, ni plus, ni moins.
     
    En fait, personnellement, je pense que Valls est le digne héritier de Mitterrand : un populiste un peu raciste sur les bords, une machine de guerre pour conquérir le pouvoir, un bureaucrate qui ne comprend rien à l’économie et qui délègue ces questions à des technocrates. Bref, il a toutes les chances d’être élu en 2022. Après 15 ans de droite, on se dirige donc vers 15 ans de gauche.

  • lsga (---.---.---.247) 22 août 15:47
    lsga

    La lutte contre l’apartheid a été un échec cinglant. Aujourd’hui, en Afrique du Sud, les noirs vivent toujours dans la misère la plus totale.
     
    L’indépendance de l’Algérie a été une vaste fumisterie. L’Algérie est passé au néo-colonialisme, et sons gaz a continué d’être pillé par l’impérialisme français.
     
    La lutte anti-sioniste est du même acabit : une lutte qui place le concept de Nation en son centre, c’est à dire une lutte qui vise à côté, qui est destiné à échouer.
     
    Pour rappel, les salariés palestiniens travaillent en ISRAÊL. Ils ne demandent pas la création d’un État Bourgeois, mais la libre circulation entre la Palestine et Israël, la fin du mur et des checks points.
     
    De la même manière, la majorité des algériens ne demandaient pas l’indépendance, mais la citoyenneté française.
     
    De la même manière, les noires sud-africains ne demandaient pas l’égalité bourgeoise et juridique, mais demandaient à sortir de la misère.
     
    Intellectuels petits-bourgeois, nationalistes, vos luttes ont toutes échouées, et elles échoueront toutes. Bientôt, Israël sera renversée par le Capitalisme lui-même, et une zone économique comparable à l’Europe sera créé au moyen-orient. Elle ira de l’Iran à l’Égypte, comprendra la Syrie et l’Arabie Saoudite. Cette solution, qu’aucun anti-sionistes ne souhaitent, aboutira dès que les plaies de la guerre de Syrie se refermeront, et que l’Iran aura normalisé sa situation. Autant dire : demain. VIVEMENT !



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le FN : le parti le plus impopulaire de France
  2. Les ordinateurs ne comprennent rien




Palmarès