• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Luc 6 novembre 2008 15:58

    [je cite] " Les auteurs, un groupe d’activistes illuminés, "

     Toutes les allégations sont abondamment sourcées, connues des historiens, experts et par aujourd’hui beaucoup de citoyens : se référer par exemple à la bibliographie et à la liste des rapports :

    http://www.genocidemadeinfrance.com/spip.php?article39
     

    [je cite] « Leur justice est expéditive. »

    Il n’est aucunement là question de faire justice, les nombreuses actions du collectifs montrent dans leur ensemble des actions symbolique d’interpellation citoyenne.

     

    [je cite] « Peu importe la complexité des faits dont ils ignorent l’essentiel. Tout drame nécessite un coupable. Hubert Védrine par son passé de proche collaborateur de François Mitterrand a le profil idéal. Celui de ces hommes qui se sont retrouvés au cœur du pouvoir et de décisions historiques mais qui, contrairement à beaucoup de leurs contemporains, ne se sont pas vautrés dans la révélation hâtive et lucrative des petites et grandes affaires d’Etat. Dès lors, pour des individus au raisonnement simpliste, tout silence est par essence coupable. » [fin de citation]

    Outre le fait qu’il est été secrétaire général de l’Elysée de 1991 à 1995, Hubert Védrine s’est très longuement exprimé dans Tuez les Tous (un documentaire de France 3), son discours raciste et pleinement assumé pour la démocratie ethnique y est démontré, en particulier dans les suppléments. Egalement membre du conseil de défense restreint en charge de la définition de la politique française au Rwanda, Hubert Védrine a soutenu en toute connaissance de cause, l’engagement politique, financier et militaire de la France aux côtés des génocidaires rwandais qui exterminèrent au moins un million de personnes en une centaine de jours de 1994. Soutien qu’il ne nie pas, mais qu’il replace dans une perspective non-objective, comme tout révisionniste.

    La complicité de génocide, quelle que soit le niveau de responsabilité des auteurs est un crime imprescriptible. 

    Le documentaire du collectif est à ce sujet E-X-E-M-P-L-A-I-R-E :

    http://www.genocidemadeinfrance.com/spip.php?article62

     

    Une plainte contre X pour “violence en réunion” et “diffamation” a néanmoins été déposée.- -> une plainte en diffamation ?? Mais où est passée la diffamation ? Hubert védrine l’a tout bonnement et simplement retirée, car une plainte en diffamation aurait justement permis un débat de fond sur sa complicité dans le génocide d’un million de Tutsi et opposants politiques.







Palmarès