• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luc Masson

Luc Masson

Enseignant depuis 1990 forme des Techniciens Supérieurs en commerce international,
Chargé d'enseignement à l'Université du Littoral à Dunkerque,
Enseigne le droit des obligations, le droit du travail et le droit des affaires depuis 1993,
Chargé d'enseignement à L'IAE de Lille depuis 1992,
Enseigne le droit du marketing, du travail, des contrats et des affaires,
Chargé d'enseignement à L'ISCID à Dunkerque depuis 1991,
Enseigne le droit des obligations et des affaires,
Enseigne le droit des contrats internationaux en Master achat et négoce international à l'ISCID,
Chargé d'enseignement à l'ESC Amiens en droit du marketing et des nouvelles technologies depuis 2001,

Formateur GRETA à Dunkerque en DECF, droit processuel et droit du travail,
Organise des séminaires et conférences en entreprise.
Diplômes : DEA de théorie du droit et sciences judiciaires Université de droit et santé de Lille II en 1993,
Créateur, co responsable de la rédaction d'un site Internet juridique www.lexagone.fr
Président fondateur d'INJENO www.injeno.fr
Administrateur APEI
Conseiller Municipal
Auteur et concepteur de sujets d'examen
Co-auteur chez Nathan
Auteur de Roman

Tableau de bord

  • Premier article le 03/05/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 9 23
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Luc Masson Luc Masson 7 juin 2006 13:01

    Ce que vous affirmez pour les navigateurs et autres environnements l’est également pour les antivirus, un comble si l’on pense au prix exorbitant auquel ces logiciels sont vendus. Pas d’obligation de résultat pour les logiciels antivirus OK, mais STOP à l’arnaque financière des éditeurs qui vous font 15% de reduction si vous téléchargez leur logiciel mais qui vous font payer 10 euros le droit de le retélécharger si votre ordinateur se plante.


  • Luc Masson Luc Masson 7 juin 2006 12:37

    Je présume que ce qui est vrai pour l’intelligence l’est également pour la folie, le racisme et tout le reste. Tout cela pour conclure que la capacité du groupe a élevé une pratique au rang d’une vérité universalisable, conduira soit au développement de l’intelligence soit à la perversion.


  • Luc Masson Luc Masson 26 mai 2006 13:41

    Cher citoyen (s) rédacteur (s)

    Je ne sais pas si le rédacteur de l’article ci-dessus est boulonnais mais son pseudo veut dire « qu’est-ce qu’il dit » dans le patois local. Pour en revenir au sujet de l’article, je pense et j’ai même l’intime conviction, que nos juges devraient avoir une période de formation terrain beaucoup plus importante. Il serait judicieux qu’en fonction des voeux formulés à l’ENM, les magistrats du siège et du parquet passent par toutes les structures concernées de près ou de loin par la justice. Milieu carcéral, structure sociale de quartier, associations d’insertion, enquêteurs sociaux, etc... Tout cela pour que nos juges soient plus en phase avec la réalité des villes, des villages, des banlieux, des quartiers chics etc.... Mais peut on être au champ et à la ville quand la France manque cruellement de magistrats, encore un problème de moyens, ce qui explique peut-être pourquoi la France a réintroduit la justice de paix et de proximité. Pour abonder dans ton sens, je pense que les français ont une très mauvaise opinion de la justice, peut-être parce que personne n’a un jour défini ce qui est juste en ce bas monde.............. Luc


  • Luc Masson Luc Masson 26 mai 2006 13:17

    Cher collègue,

    Il faut reconnaître que vous croquez avec délectation une période sombre de l’année scolaire, le prairial messidorien d’une révolution silencieuse pendant laquelle les cancres ont de l’audace et encore de l’audace !!! Mais que faire, serait-il possible d’être au champ et à la ville, en examen et en classe, ou serait-il judicieux d’occuper cette période de l’année d’activités non développées pendant l’année, débats, visites d’entreprises, de musées, projection de films à caractère pédagogique, réalisation de reportage par les éleves, etc... Cher collègue, l’école publique ne manque ni d’idées ni de moyens (je pense que tu adhères à cette idée) mais de liberté(s) un comble..... Pour le reste je suis entièrement en accord avec ton analyse. N’oublions pas notre « obligation de réserve » !!! Luc


  • Luc Masson Luc Masson 25 mai 2006 13:01

    J’ai cherché à orientaliser le regard qu’il portait sur la vérité, même si je sais que la « Perse » n’est pas l’Afghanistan (très éloignées géographiquement). Je faisais également référence au poete latin « Perse ou Aulus Persius ». Mais c’est un vrai plaisir de voir qu’il y a bcp de Ch’tis sulweb et qu’nous sotes on peut core réfléchir. Je t’invite à échanger nos idées quand tu le veux. Bonne lecture et bonne réflexion. Luc

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Précarité Société Droit






Palmarès



Agoravox.tv