Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Lucadeparis

Lucadeparis

Quelques agoravoxiens préférés :
http://www.agoravox.fr/auteur/luc-l...
http://www.agoravox.fr/auteur/elect...
http://www.agoravox.fr/auteur/lea-a...
http://www.agoravox.fr/auteur/vani-shert
http://www.agoravox.fr/auteur/ceri
 
Quelques agoravoxiensanti-préférés, appariteurs ou autres :
http://www.agoravox.tv/auteur/pierr...
http://www.agoravox.fr/auteur/mmarvinbear
 
 
 
Améliorations à apporter sur Agoravox :
- Voir plus de cinq messages de participant par page
- Une option pour ajouter des auteurs en favoris (une valorisation des auteurs qui auraient automatiquement une bonne place en première page)
 
Né le 30 août 1970 à l'ouest de Paris, je m'intéresse aux sciences puis à la littérature et commence à écrire de la fiction à quatorze ans. En février 1986, je commence la photographie. En juillet 1987, je commence mon système philosophique encyclopédique. En 1992, je commence l'anthologie littéraire, et en 2001, après avoir assisté à la totalité du procès Beljanski, je décide de rédiger des informations collectées sur des versions mensongères que diverses puissances tentent d'imposer au public.
Je contribue à Wikipedia depuis le 5 décembre 2007, luttant contre la censure.
J'ai été Incité à participer ici par un autre contributeur, Luc-Laurent Salvador.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/04/2011
  • Modérateur depuis le 20/05/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 232 312
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 53 46 7
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Lucadeparis (---.---.---.98) 3 avril 2013 12:54
    Lucadeparis

    Tiens, Démosthène, instaurateur de la démocratie à Athènes...

    Edwy Plenel a dit que « c’est une mauvaise nouvelle pour la démocratie ».
     Il confond démocratie et aristocratie élective, et répète la novlangue des oligarques.
     En fait c’est une bonne nouvelle pour la démocratie réelle : plus de turpitudes permises à nos oligarques par notre système antidémocratique sont révélées (grâce à des médias alternatifs indépendants, n’appartenant ni à l’Etat ni aux actionnaires et publicitaires), plus de gens vont vouloir son avènement.
  • Lucadeparis (---.---.---.216) 14 mars 2013 19:04
    Lucadeparis

    Le tirage au sort est une façon d’avoir une assemblée représentative pour faire ce qui prend trop de temps pour toute la population.
    On ne peut pas être des millions à rédiger les textes, à les coordonner (en fonction aussi des propositions de citoyens et des pétitions, etc.). Par contre, on peut et on doit, démocratiquement, voter toutes ces lois dans des journées démocratiques, trois par an par exemple, où cette assemblée législative serait tirée au sort par tiers (chaque député restant un an). Toute loi ne pourrait être validée que votée par référendum, et son pourcentage d’approbation serait marqué dans le texte de loi (ainsi une loi approuvée à 95% serait plus stable et primerait pour un juge face à une loi approuvée à 51%, qui pourrait être rediscutée plus rapidement).
    Pour l’exécutif, c’est-à-dire, des exécutants, on pourrait voter pour choisir les ministres tous les quatre mois dans ces mêmes journées, à un tour sans candidat (on aurait des chances d’essayer José Bové comme ministre de l’Agriculture et Patrick Pelloux comme ministre de la Santé

  • Lucadeparis (---.---.---.194) 28 février 2013 01:08
    Lucadeparis

    Incube, succube : en tout cas, y a « cube ».
    Et dire que nous avions partagé tous les deux seuls la promiscuité d’un espace clos (l’ascenseur de la mairie du 10e arrondissement de Paris).

  • Lucadeparis (---.---.---.96) 23 février 2013 15:02
    Lucadeparis

    Quelle loi n’« impacterait »-elle pas le peuple ? Ne l’« impactent »-t-elles pas toutes ? Pourquoi aurait-on fait des lois qui n’« impacteraient » personne ? Donc toutes les lois ne devraient-elles pas être soumises à une consultation directe populaire ?
    Pourquoi les Etats emprunteraient-ils alors que dans une démocratie, la monnaie serait un bien public, et que le peuple pourrait décider de sa création, plutôt que l’« emprunter » à des banques qui en fait créent la monnaie qu’elles prêtent ?

  • Lucadeparis (---.---.---.101) 19 février 2013 19:38
    Lucadeparis
    Comme toute suggestion dans un rassemblement démocratique, celle-ci devrait être soumise au vote (comme dans ma proposition « Démo » de démonstration démocratique).
    Ce sera plus difficile après ce tirage au sort si précoce, lorsque sera créée une asymétrie entre tirés au sort et les autres, puisque seuls les premiers sont appelés dans le texte à « se rencontrer »...






Palmarès