• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

luccio

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • luccio 15 mars 2010 21:13

    hé oui papyboom, on peut être respectueux.
    je sais bien que c’est rare ici, mais c’est pour cela que je n’interviens que rarement et uniquement sur des sujets que je maitrise bien et de préference ne portant pas trop aux débordements imbéciles.
    la moto j’en ai fait un mode de vie depuis plus de 20 ans, c’est mon moyen de déplacement principal (quand la neige de mes alpes rend les routes impraticable je passe au vélo, il faut un déménagement pour que je passe au 4 roues).
    je suis le premier a hurler devant certains comportements motards, ou cyclomoteur, ceux qui roulent en tong ou torse nu, casque pas attaché, qui font hurler leur machine en ville ou font les pitres sur une roue au milieu de la circulation, etc. il s’agit souvent de ce que chez moi on appelle les motards paquerettes (fleurissent en juin, fanent a la fin de l’été)
    malheureusement ils sont les plus visibles...
    mais je réagit toujours devant la diabolisation des motards qui semble toujours a la mode chez nos politiques et dans les médias, ne presentant que des voyous, inconscients fou de vitesse.
    voir tous ces reportages qui ne montrent que des coursiers roulants comme des malades sur le périph, le jeune qui avec les sous de papa se paye une machine de circuit pour tenter de passer le mur du son ou se prend pour un cascadeur, mais jamais ceux qui vont se balader en groupe le WE sur les petites routes, ceux qui les enfants partis reviennent a leur plaisir de jeunesse en partant rouler avec leur douce.
    on insiste sur les statistiques mortelles qui ne baissent pas en oubliant que si les voitures on bénéficié de progres de sécurité (conception de carrosserie deformable, airbag etc) ce n’est pas le cas pour les deux roues.
    voir on gonfle artificiellement les chiffres en mélangeant allègrement les gros cubes avec les ados en cyclo, les cyclistes et même les piétons.
    on oublie par contre qu’une moto pollue souvent moins qu’une voiture (norme euro 3) et trajet plus rapide (justement en ne restant pas bloqué dans les bouchons, en ne faisant pas 15 fois le tour du paté de maison pour se garer)
    qu’un automobiliste qui part seul au travail utilise de l’energie pour déplacer plus d’une tonne de métal et de plastic quand un motard se déplace sur environ 200 kilos.
    qu’une moto tiens bien moins de place ( bouchons et parkings), la liste est longue.
    mais avant tous, partageant une passion et se sachant fragiles les motards ont gardé une solidarité qui fait bien défaut chez les automobilistes ( je n’ai jamais été en panne au bord de la route sans recevoir de l’aide)
    c’est cette solidarité qui fait que lorsque l’état nous prend pour des tirelires en se cachant derriere la sécurité routiere, nous descendons dans la rue.
    les motards sont des citoyens de tous ages de tous milieux, pas des irresponsables ni des voyous.
    c’est d’ailleurs une des messages que passent les manif motardes, pas de débordements, pas de casse, juste des citoyens qui protestent.
    beaucoup ne sont comme moi même pas membres de la féderation (qui au passage a dans ses statuts d’être apolitique) mais les revendications nous concernent tous car même si axées sur les motards elles débordent souvent vers l’interet general (prévention, partage de la route, amélioration des infractructures routieres).
    voila, c’est un long texte mais lutter contre les préjugés n’est jamais vain il parait........


  • luccio 15 mars 2010 16:39

    je ne suis pas sur d’apprécier le « Vous devriez faire de la politique ».

    mais j’ai juste voulu répondre aux prejugés, « motards qui roulent comme des fous » et a l’info approximative sur les remontées de files.......

    les motards comme les automobilistes comportent leur lot d’imbéciles, l’avantage des motards c’est que moins nombreux, ils en ont moins, mais comme ils sont plus visibles et se tuent plus facilement, ça compense largement.
    lutter contre les idées toutes faites est la meilleure façon de partager la route justement.
    alors qu’il semble souvent que les média et le gouvernement montent les differents usagers les uns contre les autres.
    je précise que j’ai même pas ma carte a la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère).
    les manifestations des motards restent en plus bon enfant, juste quelques bouchons le WE pendant une heure ou deux.
    je reverais juste que les cyclistes ou les automobilistes puissent eux aussi avoir la cohésion des motards pour défendre le partage de la route face a la facilité de la répression « racket »


  • luccio 15 mars 2010 15:40

    avant de se mettre en colére ou de critiquer, il est parfois bon de se renseigner.
    les motards ne demandent pas de loi les autorisant a circuler comme des dingues entres les voitures, mais le droit de remonter les files lorsque les voitures sont a l’arret.
    il ne s’agit d’ailleurs pas de la seule revendication, certaines concernent aussi les cyclistes (adapter les infrastructures aux 2 roues) et même les automobilistes ( PV a la volée)..

    a voir sur le site de la FFMC

    (..)Il n’y a rien de plus injuste que de traiter également des choses inégales ». Cette citation d’Aristote a plus de 2000 ans mais illustre parfaitement aujourd’hui les revendications des Motards en colère pour le respect et, surtout, la prise en compte de nos différences.

    Vélo, moto, auto, camion, chaque moyen de transport est différent et la Loi doit tenir compte de leurs spécificités pour être équitable. Il semble pourtant que les gouvernements successifs aient appliqué cette maxime à leur guise en ne reconnaissant les différences des deux-roues motorisés (2RM) que pour les pénaliser. Ainsi, leur rapport poids/puissance avantageux a légitimé une limitation de puissance (« loi des 100 chevaux »), leur insolente mobilité leur a fermé l’accès à des infrastructures sécurisées (interdiction de circuler dans le tunnel de l’A86) et leur mécanique accessible a rendu leur propriétaire passible de prison pour un clignotant remplacé par une pièce qui n’est pas celle d’origine (loi du 5 janvier 2006) !

    En revanche, dès qu’il s’agit de favoriser l’essor de ce moyen de transport en adaptant la réglementation à ses spécificités, les portes se referment et les PV pleuvent ! Peu importe qu’un 2RM prenne moins de place qu’une voiture en stationnant, qu’il stationne sur un trottoir faute de place dédiée suffisante ; peu importe que le faible gabarit d’une moto lui permette de rouler entre les files de voitures arrêtées et, ainsi, de décongestionner les centres urbains en fluidifiant le trafic ; peu importe que les 2RM polluent moins grâce à leur facilité de déplacement. Le code de la route est encore et toujours pensé uniquement pour l’usager majoritaire qu’est l’automobiliste. Même constat pour ce qui touche à l’aménagement des routes : la vulnérabilité des motards ( et des cyclistes) face aux obstacles latéraux, aux rails guillotines et aux ralentisseurs non conformes n’est pas suffisamment prise en compte, malgré toutes les recommandations faites par les centres d’études du Ministère des transports.
    Quant à la politique de sécurité routière, les pouvoirs publics restent convaincus qu’un « copier-coller » de mesures qui ont eu une incidence positive sur l’accidentalité des automobilistes suffira à juguler l’accidentalité des 2RM. (...)


  • luccio 17 novembre 2008 10:40

    juste une precision en passant, le mile marin n’est pas du a nos amis anglosaxons.
    il est imposé par la géométrie !
    1.852 km represente idéalement un angle de 1 minute par rapport a la circonference de la terre, ce qui permet aux marins de reporter les distances sur les cartes avec un bête compas sans passer par des calculs d’arc.

    sinon totalement d’accord sur cette facheuse manie qu’on nos dirigeants de pousser l’anglais en avant a tout prix.







Palmarès