Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Maldoror

Maldoror

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 02/11/2009
  • Modérateur depuis le 15/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 286 1164
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 106 47 59
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par Maldoror (---.---.---.187) 15 juillet 2011 12:30
    Maldoror

    @ Tousensemble retraité front de gauche :

    Le politicien partisan, en l’occurence c’est vous ! comme le prouve vos tirades grotesques :

    « anti-gauche primaire », « grand commis de la finance internationale »

    Vous n’avez vraiment pas peur du ridicule et de la mauvaise foi. 

    Les critiques formulées ici par M. Asselineau ne sont même pas de gauche ou de droite, elles tendent simplement vers la reconquête de la souveraineté nationale.
    Mais apparemment selon vous la critique du monétarisme, des guerres en Afghanistan et en Libye, de la domination atlantiste etc. c’est de l’anti-gauche primaire !
    Or d’un certain point de vue c’est une critique de gauche authentique, que formule également des Serge Halimi, Jacques Nikonoff & co.

    Vous devriez un peu questionner le parcours de vos idoles vendues à l’européisme.

  • Par Maldoror (---.---.---.187) 15 juillet 2011 12:06
    Maldoror

    Nous avons affaire à de vrais experts en mensonge.

  • Par Maldoror (---.---.---.187) 15 juillet 2011 11:26
    Maldoror

    Vous détournez mes propos : j’accuse son hypocrisie, elle fustige le symbole de la « France guerrière » (au passage je ne vois pas de bellicisme dans un défilé) mais en même temps défend une guerre soit-disant juste.
    C’est bien elle qui est en contradiction avec elle même.

    Mais étant également une européiste convaincue je ne doute pas que son objectif profond n’est pas seulement de s’en prendre à des symboles mais aussi à notre défense pour nous rallier définitivement au protectorat euro-américain.

  • Par Maldoror (---.---.---.187) 15 juillet 2011 10:57
    Maldoror

    Je ne vois pas où est l’hypocrisie dans mon article.
    En l’occurence pour les « complexes idéologiques vis-à-vis de Napoléon & co. » je fais référence au fait que dans les pays d’Europe centrale (je ne sais plus lequel), on n’hésite pas à reconstituer grandeur nature certaines batailles historique, sans se poser de grands débats idéologiques qui n’ont pas lieu d’être.

  • Par Maldoror (---.---.---.187) 13 juillet 2011 23:12
    Maldoror

    @ : Mugiwara

    Merci, j’ai bien ri en lisant les bouillies scripturales que vous laissez après votre passage. Sorte de gloubi-glouba de tout ce que l’on peut trouver de néoconservatisme, d’atlanto-sionisme, un gros mélange de bhl, goupil, cohn-bendit, brzezinski, kouchner, adler etc.

    Florilège :

    « kaddhafi (...) ce fils d’hitler  »

    => C’est signé. Réductio ad hitlérum typiquement sioniste.

    « je veux que ce mode de vie perdure et pour cela, s’il faut passer par la case lybie, alors, je suis pour. »
    => la liberté de l’occident se joue dans les dictatures (Lybie), les nids de terroristes (Afghanistan) & co. Le genre de salade qu’on nous sort à chaque fois.

    « une guerre un peu plus propre »

    => et toujours sous la bannière de l’humanitaire.

    « si les rebelles persistent à garder leurs libertés, alors il faudra laisser des hommes pour sécuriser la nouvelle lybie libre et démocratique en redéfinissant des nouvelles frontières. »
    => implanter des bases militaires bien sûr, décider des frontières, apporter la civilisation etc. De la colonisation quoi.

    « mettant vite en place une démocratie provisoire »

    => importer un système politique qu’on estime universel (un homme une voix & co.)

    « soit la démocratie est possible pour tout le monde soit c’est possible seulement pour les être les plus intelligents. »

    => idem.

    « le vrai problème se nomme la russie » (...) « on peut déjà dire que la russie n’est qu’un pays de merde pour l’instant. »

    => Là c’est Zbigniew Brzezinski qui parle.

    « c’est pas comme ça qu’elle reviendra un pays fort comme l’allemagne ou le japon. »

    => Comme si des pays en cours de sévère déclin démographique pouvaient être qualifiés de « fort ».

    « bref, la gauche a été responsable parce que je le répète, sans le pétrole, le pays serait ralenti. »

    => et bien sûr voici le fond de l’affaire.







Palmarès



Agoravox.tv