• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mandrill

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mandrill 27 janvier 2009 18:01

    On peut pas dire qu’ils aient attendus d’avoir la bombe pour se "faire plaisir"... 



  • Mandrill 27 janvier 2009 17:51

    C’est bien pour ça qu’on bombarde les écoles d’ailleurs !



  • Mandrill 27 janvier 2009 17:45

    C’est pourquoi nous avons aujourd’hui des beurs crémieux...ou plutôt beurs pommade !



  • Mandrill 27 janvier 2009 17:39

    Si les Palestiniens sont si heureux de vivre sous le joug des israeliens, alors pourquoi avoir refuser l’idée d’un seul état : c’était bien la propostion arabe à l’origine ?
    Biensûr l’"histoire" ne retient que la version du "refus arabe"...refus oui, mais seulement celui de ne pas avoir à accueillir toute la misère juive du monde !
    Mais non, cette entité doit demeurer ethniquement pure, religieusement homogène...
    Droit d’annexer, de tuer et de s’auto-amnistier... "démocratiquement" évidemment ! Cela signifie, lentement mais sûrement, mais si on regarde le film en accéléré, que voyez-vous ?
    Lorsque l’on parle de "retenue" israelienne, si elle existe, c’est uniquement celle qui consiste à se réfrénner sois même dans la tentation d’une épuration ethnique et d’un colonialisme usurpateur trop voyant et qu’il convient mieux de diluer dans le temps, sans compter que cela ferait tâche en tant que rescapés de l’horreur.



  • Mandrill 27 janvier 2009 17:12

    Je trouve amusant qu’Armand et d’autres usent de l’argument que les Musulmans ne s’offusquent que dans le cas de la Palestine et parceque Israel, mais ne se mobilisent pas pour la Tchétchénie, la Bosnie...
    Seriez vous pour le djihad ? Trouvez vous la "oumma" par trop "désunie" ?...
    On ne peut à la fois nous vendre la menace de l’extrémisme vert, que l’islam est Le problème et faire le constat de son échec et de son impotance : on agite la peur et la menace, évitant au passage toute réflexion, pour embarquer le monde dans un chos relatif qu’une position dominante permets toutefois de contrôler à son profit !
    Toutefois la question sur la Palestine est une bonne question, mais parle ton des peuples ou des gouvernements ?
    D’ailleurs, ce poignard planté au coeur du Moyen orient et qu’on appelle Israel, tétanise, il est vrai, un monde arabe qui n’en revient toujours pas de l’énormité de l’injustice que sa création représente à la fois pour elle même que comme "expiation" des fautes de l’Occident : des millions d’hommes et de femmes restent incrédules, empruntés, incapables d’agir, plongés dans une sorte d’indicible qui focalise, je vous l’accorde, toute les attentions : c’est que l’injustice subie des palestiniens est décuplée et rendue inexcusable par le fait même de la Shoa et par la mauvaise foix assasine de la "communauté internationale" depuis plus de 60 ans.







Palmarès