• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mango

Mango

Enseignante spécialisée (handicap mental), et avant ça : lycéenne (philo, lettres), caissière, auto-stoppeuse, vendeuse de sandwichs dans le métro, serveuse, secrétaire de direction, assistante dentaire, tour opérator, chef d’entreprise, assistante de tourisme, monitrice d’auto-école... et accessoirement : mère de famille nombreuse, épouse, ex-épouse, maîtresse, comptable, blanchisseuse, intendante, cuisinière, éducatrice, dresseuse d’animaux, femme de ménage, juriste, diététicienne, esthéticienne, premiers secours, amie de toujours, bonne copine, amie de toujours qui accueille les bonnes copines... Tout ce qu’une femme se doit de faire sans faillir, et aussi : diplomate (par nécessité), polyglotte (par don), aventurière et provocatrice (par goût). Humaniste (par "naïveté" ???). En tous les cas, VIVANTE (par curiosité).

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 401 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Mango Mango 8 avril 2008 18:56

    Absolument, Magic.

    Et j’ajouterai que cette histoire se transforme en immonde gâchis.

    Faute de position claire du gouvernement, les athlètes, qui n’ont pas, a priori,à faire autorité en matière de politique internationale, se retrouvent pris à partis, injuriés, sommés de prendre parti sur de questions au sujet desquelles ils n’ont pas plus d’information objective que vous et moi- à moins que vous n’ayez un parent tibétain ou militaire chinois muni d’un téléphone portable qui vous a envoyé les images. Auquel cas, merci de les transmettre.-

    On a vu des "bavures" policières contre les manifestants, et même contre les journalistes, et ce venant du "pays des droits de l’homme", qui n’ont rien à envier au pays d’accueil des jeux.

    On a vu des manifestants "courageux" brandir des slogans et des drapeaux qui se retrouveraient tout nus et l’appartement vide si on s’avisait de leur retirer tout ce qui est "made in china".

    On a vu des chinois hébétés, ahuris, dsespérés par ce déferlement de haine.

    On n’a rien compris.

    La Chine, aujourd’hui, stigmatise tous les espoirs et toutes les haines. 

    Eldorado des ultra-libéraux avec des mecs qui pensent pas et qui bossent pour acheter leur frigo, leur télé et leur bagnole, qui l’ouvrent pas à cause du régime : le rêve de Bernadette Chirac qui s’extasiait de voir les ouvriers bosser jour et nuit pour un bol de riz : "c’est ça qu’il nous faudrait". ah, ben merde... C’est les communistes qu’ont réussi !

    Repoussoir des "droit de l’hommiste" qui se gardent bien de mettre le doigt où ça fait mal chez nous- si on se fait greffer des organes de condamnés à mort chinois, si on s’habille en made in china et que la petite dernière se retrouve avec une Barbie toxique parce qu’elle est moins chère, la faute à qui ?-, en oubliant les sociétés médiévales, les femmes nées "putes ET soumises", les os brisés des "petits pieds"...

    Si ça pouvait être aussi simple qu’un drapeau affiché, qu’une flamme brandie, qu’un badge épinglé... Comme ce serait mignon !

    Cette agitation est dérisoire, ignorante et arogante, et elle finit par servir le gouvernement chinois, qui, pas si con, se sert maintenant des images de protestation pour rassembler la population sur le thème de "nous, seuls, contre le reste du monde".

    Comment, en effet, défendre l’image du pays des "droits de l’homme" quand on voit sa police se vautrer dans la bavure et l’inefficacité face à des manifestants qui en connaissent autant sur le Tibet que moi en physique nucléaire ?

    Après la brave dame qui brandit son drapeau tibétain avec , comme argument, que c’est "contre le communisme", et après avoir tabassé en direct de journalistes de France 2, télévision publique, on va aller leur donner des leçons ?

    Ridicule assuré.

    Chine 1- Monde "libre" 0

     


  • Mango Mango 8 avril 2008 17:32

    J’ai bien eu la même tentation que Wesson mais je dois dire que je ne regrette pas d’être allée jusqu’au bout de l’article .

    En effet, à la "psychologie déviante"- terme qui fleure bon son "scientiste"-, de ceux qui s’interrogent, s’informent, se questionnent, doutent, tâtonnent, se trompent, corrigent, débatent, apprennent et finalement progressent, mais lentement et collectivement, l’auteur oppose la fulgurance et l’efficacité de l’action impulsive et violente .

    En gros, il fait preuve d’une immaturité crasse en affichant un culte du super-héros qu’il regrette tout bonnement de voir défendu de façon "négative" - traduisez : "par les méchants"- alors que les "gentils" sont aux abonnés absents.

    Ben alors ? On a voté pour Zoro et on est déçu ? C’est dur d’arriver à c’t âge là pour réaliser que Zoro peut pas être partout à la fois et qu’il doit hiérarchiser : les infirmières bulgares, les chauffeurs de taxis, ses potes à la tête des médias... Patience, quoi ! Vous aussi vous finirez par être assez médiatique pour qu’on vole à votre secours.

    Maintenant, si ça peut rassurer l’auteur, dès l’annonce de "mon" cancer, je promets que n’écoutant que mon civisme et mon courage, soucieuse de ne pas creuser le trou de la sécu par d’inutiles et coûteuses thérapies et autres soins palliatifs, horrifiée à l’idée d’afficher une dégradation physique susceptible de soulever un débat sur l’euthanasie, et par là, de saper le moral de français "gentils" , je promets donc de mourir "utile", me sacrifiant à une noble cause.

    Laquelle ? Ah, mais permettez ! Là, c’est moi qui décide.

    Eh, oui ! En tant qu’être "exceptionnel", n’est-ce pas ?

    A votre âge, cher auteur, vous n’avez toujours pas compris que c’est le désespoir qui fait les héros ?

    Et entre le désespoir de celui qui ne peut pas se payer le dernier écran plat et de celui qui ne peut pas bouffer, y’ a pas photo dans la motivation.

    Priez donc, cher auteur, pour que vous et vos proches ne soient confrontés qu’à ces médiocres "déviants" : le choc de la rencontre avec les "exceptionnels" farcis de certitudes risque d’être violent.

    Je crois que je vais vous faire mal : c’est pas toujours les "gentils" qui gagnent.

    Et avez -vous réfléchi une seconde aux critères qui vous permettent de distinguer le "négatif" du "positif" ?

    Le nombre de victimes ? Leur "qualité" ?

    Cet article m’a profondément agacée, au point que j’ai pris le temps de le commenter.

    Pourtant, j’ai voté "intéressant" car il me paraît significatif de la facilité et de l’immaturité qui règnent sur l’époque, bien dans l’air du temps.

    Contre Superman, la maîtresse d’école n’a aucune chance, du moins avec ceux qui croient en Superman.

     


  • Mango Mango 25 mars 2008 20:13

    Alors arrêtez de laisser des miettes partout, le bretzel !


  • Mango Mango 25 mars 2008 20:12

    Ben, moi, c’est des gens comme Bretzel Man qui me font peur...

    Surtout que l’on sait que le bretzel est une arme ! Mais si, rappelez -vous : Djôrdge Deubbelïou manqua d’y succomber...

    Bretzel, vous avez foiré sur ce coup-là... Combien de vies de quart-mondistes américains enrôlés et de civils iraquiens épargnées si une seule de vos petites miettes s’était accrochée ?

    Ah, ces "va-t-en-guerre !"... Des mots, toujours des mots...


  • Mango Mango 25 mars 2008 19:24

    Vous leur laissez le droit de vote ???







Palmarès



Agoravox.tv