• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mannick

Pré-retraitée d’une organisme bancaire national accroché à la BCE, ceci expliquant cela, j’ai 59 ans, je m’intéresse à l’actualité, à la vie associative et familiale.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mannick 8 juillet 2007 16:50

    La grande débandade est réelle malgré la bonne volonté des militants. Cependant, il faut reconnaître que la stratégie de Sarko relève d’un grand culot tant pour saper le PS que pour déstabiliser l’UMP. Il joue l’ouverture est a sans doute raison dans le pragmatisme de la marge de manoeuvre d’un pouvoir évoluant dans un système libéralo-socio-capitalisant, il passera pour le « gentil ». Fillon tente de sauver les meubles en défendant l’action de Sarko qu’idéologiquement le PS réfute... Si les DSK, Lang etc acceptent « pour le bien de la France », comment ne pas trouver des compétences à l’UMP ? Mais grand seigneur, Sarko propose, et si les PS refusent c’est par manque de tolérance et esprit cloisonnant de parti. L’UMP n’est pas en meilleur état idéologique que le PS et ce n’est que la loi du nombre actuellement chapellisé qui permet à Sarko de faire passer son programme (ont-ils plus le droit de donner leur avis ?) C’est l’effet mécanique du résultat de l’élection... attendons la rébellion que tente d’atténuer Fillon en attaquant la psycho rigidité et le conservatisme du PS...C’est lui qui a le rôle du méchant... Le PS a intérêt à bouger, se donner une ligne. DSK au FMI, ce serait bien pour le FMI s’il peut le réformer et lui donner un rôle plus positif que celui de « gendarme » préservant le capitalisme mondial. Ce serait l’idéal si DSK affirmait son appartenance au PS même s’il est dans une tendance réaliste et sociale démocrate ce qui fache l’aile gauche... Pourquoi, au lieu de gérer le parti comme une grande lessiveuse, ne pas tirer profit des tendances et construire à partir de ce qui réunit, mettre les différences dans des laboratoires d’idées pour les tester... Le fonds idéologique ne doit pas être une pensée unique, c’est sans doute l’innovation qu’il faut induire et faire accepter. Répondre au machiavélisme par l’opportunisme... Si la voix des membres du PS est entendue au service de ce gouvernement qui veut anihiler l’idée de parti, c’est malgré tout la notion d’appartenance au groupe qui sera gagnante. Il y a sans doute un bon coup à jouer de ce côté plutôt que de diaboliser les individus. Ils n’ont tout de même pas décidé de s’encarter à l’UMP.







Palmarès