• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

manon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • manon 26 décembre 2007 23:11

    L’auteur de l’article ne connait pas la démographie. Le taux d’alphabétisation particulièrement des filles est effectivement un facteur important de la transition de la fécondité. Y.Courbage et E.Todd ne sous-estiment pas le risque de crise et de régression démocratique, mais considèrent que le scénario républicain démocratique est le plus probable à long terme. Cette analyse brillante heurte les préjugés idéologiques pro-impérialistes et pro-colonialistes de l’auteur de l’articulet et plus généralement de la pensée dominante militariste financiarisée bushiste sharoniste sarkozyste. Merci MM Todd et Courbage, vivent la science, la paix et le développement. Non à l’idéologie impériale, à la guerre et au mal-développement..


  • manon 2 octobre 2007 20:11

    L’anglais est une magnifique langue ethnique pluri-nationale comme quelques autres. Mais comme langue vraiment internationale, donc neutre et facile , elle est à l’esperanto ce que le char à boeufs, contemporain du très grand Shakespeare, est à l’avion ou l’automobile, contemporains de Zamenhof.

    Dans quelques années ou décennies l’anglais reprendra sa fonction de langue ethnique pluri-nationale pour le bonheur des 5% d’anglophones de naissance qui ne verront plus écorcher leur langue et surtout pour celui des 95% de non anglophones de naissance qui pourront connaitre une langue internationale en quelques dizaines d’heures.

    Léon TOLSTOÏ : « J’ai trouvé l’espéranto très simple. Il est si facile qu’ayant reçu, il y a six ans, une grammaire, un dictionnaire et des articles de cet idiome, j’ai pu arriver, au bout de deux petites heures, sinon à l’écrire, du moins à lire couramment la langue. (...) Les sacrifices que fera tout homme de notre monde européen, en consacrant quelque temps à son étude sont tellement petits, et les résultats qui peuvent en découler tellement immenses, qu’on ne peut se refuser à faire cet essai ».


  • manon 18 août 2007 00:08

    L’Eo se caractérise : d’abord par la simplification du vocabulaire obtenue grace au jeu des affixes et à l’internationalité des racines ;

    ensuite par la régularité de sa grammaire avec 16 règles de base qui tiennent sur une carte postale ;

    enfin par la clarté de son expression.

    Les 95% de non anglophones de naissance ont intérêt à une langue internationale facile et neutre et non à payer un lourd tribut pour parler un mauvais pidgin de la langue impérialiste. Ils le feront savoir de plus en plus.


  • manon 17 août 2007 13:07

    Débat intéressant. L’esperanto permet de lexicaliser la grammaire. Ainsi le sexe féminin est exprimé par le suffixe -IN, présent dans les grandes langues européennes (queen, konigin, tsarine regina, reine etc), ce qui permet de combiner sur ce point la simplicité de l’anglais et la clarté des langues latines. Le préfixe MAL- exprime le contraire et permet de diminuer pratiquement par deux la liste des adjectifs...

    La connaissance d’une quarantaine d’affixes ainsi que de 17 désinences ou terminaisons, 5 non verbales, 12 verbales, permet de combiner à une simplification incroyable du vocabulaire et à une régularité absolue de la grammaire qui s’écrit sur une carte postale, une grande clarté.

    Seule langue internationale construite qui fonctionne depuis 120 ans avec plusieurs millions de locuteurs l’esperanto a fait ses preuves. La plupart de ceux qui l’ont appris l’ont fait en autodidactes car il s’apprend comme un jeu de construction.

    Question : Combien de films auraient été produits dans le monde s’ils ne disposaient que du budget de l’esperanto (Eo) ?

    Le blocage principal pour l’Eo reste idéologique par méconnaissance et politique par opposition de l’impérialisme linguistique dominant. Mais avec la révolution informatique et la mondialisation, 94% dela population mondiale non anglophone pourraient accéder à un bon niveau de langue internationale en quelques dizaines d’heures , respectivement dix fois et cinquante fois moins de temps en Europe et en Chine que pour l’anglais, langue bourrée d’exceptions.

    Vive le cinéma et vive l’esperanto deux inventions qui vont devenir essentielles au XXIème siècle.

    http://fr.lernu.net/index.php

    http://esperanto.net/







Palmarès