• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Manuel M. Martin

Manuel M. Martin

Manuel M. Martin est un créateur polymorphe né à Genève en 1961, il est installé en Principauté de Monaco depuis 1993. Rédacteur pour la Tribune de Genève dès l’âge de 17 ans, ce père de 4 garçons a notamment publié « Genia » aux Editions du Rocher, récompensé par le Grand Prix Suspens et Aventure.

Il a aussi créé CyberDodo, personnage de dessin animé qui lutte pour les Droits de l’Enfant et l’Environnement. CyberDodo a pour ambition la diffusion globale d’un message de respect et de préservation (Droits de l’Enfant et Environnement). Le site communautaire www.CyberDodo.org a notamment été développé en partenariat avec le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU et est accessible en français, anglais, arabe et espagnol.

Manuel M. Martin publie sur Internet depuis 2004 son « Journal Quotidien du Monde et d’Ailleurs ». Pèlerin à pied pour Compostelle puis Rome, il rêve à présent de Jérusalem...

Tableau de bord

  • Premier article le 04/01/2007
  • Modérateur depuis le 01/02/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 1 437
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Manuel M. Martin Manuel M. Martin 5 janvier 2007 00:13

    Merci à vous tous pour cet échange qui a entouré ma première contribution sur Agoravox, je me suis d’ailleurs permis d’y faire référence dans la chronique du vendredi 5 janvier de mon journal « Continuum II » = http://blog4.manuelmartin.com/tb.php?id=200

    Au-delà de certains excès qui sont en rapport avec l’importance du sujet et son impact potentiel sur l’équilibre du monde, j’ai été enthousiasmé par l’intensité de vos messages et leur capacité à enrichir la réflexion commune.

    Ma conclusion fera référence à un des rares Sages universels, Gandhi :

    « Nul être humain n’est trop mauvais pour être sauvé. Nul être humain n’est assez parfait pour avoir le droit de tuer celui qu’il considère à tort comme entièrement mauvais ».

    Que le respect de l’autre et l’avenir de nos enfants guident prioritairement nos actes et ceux de nos « dirigeants »...







Palmarès