• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mapenhua

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mapenhua 29 juin 2007 04:47

    Cet article est vraiment pas mal et met le doigt sur un debat tres complexe et tres interessant. Mais je ne pense pas que les questions posees ni meme les solutions proposes soient les bonnes. Une chose est claire : personne ne peut arreter la publicite parce que personne, et je parle ici des acteurs du monde economique, ne peut s’en passer. Objectivement comment une entreprise, aussi petite, ethique et sans pretention soit-elle, peut-elle se passer du systeme publicitaire et marketing ? Meme une association fait sa pub, meme des petits comites de tout ce qu’on veut font leur marketing sur internet, dans les journeaux, a la tele etc. La publicite ce n’est pas tout noir ou tout blanc. Tout le monde en profite, par exemple Action contre la Faim pour alerter sur la famine en Afrique, ou a l’extreme Total qui pretend etre le champion du developpement durable tout en exploitant a tout va les habitants du tiers monde et en tirer un benefice de quelques milliards de dollars.

    Le probleme aujourd’hui n’est donc pas le systeme publicitaire en lui-meme, le vrai probleme est l’utilisation que l’on en fait, c’est a dire l’utilisation qu’en font la grande majorite des acteurs du marketing pour donner du temps de cerveau disponible a Coca-Cola, si l’on reprend les dires de ce cher Patrick Lelay, ex-PDG de TF1 et personnage particulierement dangereux. L’enjeu actuel n’est pas de stopper la publicite puisque tout le monde l’utilise, mais de reprendre le dessus sur ceux qui ont le monopole du mauvais gout et de l’absence d’ethique dans leurs messages diffuses. A ce propos quelques exemples, prouvant que ce n’est pas la pub qui est malsaine mais l’utilisation que l’on en fait :

    1/ pendant la coupe du monde 98 je crois, Nike avait installe a la Defense un genre de foot park pour permettre en gros a des jeunes de se defouler en tapant dans la balle. Les publicites associees a ce concept etaient tout a fait effrayantes puisqu’elles s’inspiraient directement de l’art futuriste du regime fasciste de Mussolini. Tout ca pour exhalter la puissance et la virilite chez les petits jeunes amateurs de foot dans un esprit de fidelite et de soumission a la marque de Phil Knight.

    2/ autre exemple de publicite malsaine, les partenaires du Telethon qui font passer en pleine emission leurs spots publicitaires, a l’image de la Poste, ou bien d’autres qui font leur pub au travers de la bouche en cul de poule des animateurs “et vous ? Etes-vous alle chez Bata, acheter des chaussures ? Je rappelle que Bata est partenaire du Telethon et s’engage a reverser une partie du benefice des ventes a cette grande manifestation de solidarite pour combattre la maladie”. Faire des malades des hommes-sandwiches en les utilisant a des fins marketing est tout ce qu’il y a de plus insupportable et d’ecoeurant.

    La liste peut encore etre longue, la conception de la femme, les mensonges de l’industrie pharmaceutique etc. pour montrer que la publicite est effectivement dangereuse quand elle a pour objectif d’instrumentaliser le consommateur et de provoquer des emotions au depend d’une demarche de reflexion.

    3/ a l’inverse, je parlais auparavant d’Action contre la Faim, on peut aussi citer Max Havelaar, qui profite aussi des grands supports de communication pour delivrer son message d’ethique et de responsabilite du consomateur. Voila le genre de publicite utile, ou meme les publicites qui sont simples et font bien rire de temps en temps (j’avais souvenir d’une affiche d’une marque de shampooing montrant un lion avec une mise en plis, avec juste la photo et le logo : ca fait rire et ca n’abrutit pas). Autre et dernier exemple (c’est a croire que je finis par faire de la pub moi aussi !), les organismes culturels qui placardent leurs affiches et spots a la radio, tele, etc... rien d’amoral a cela, au contraire. Que seraient sans la pub le festival des Vieilles Charrues, le Printemps de Bourge, la nuit blanche a Paris, les arts dans la rue de Morlaix, le Technival, l’Opera de Paris etc. Et pourtant, les principes et les supports de communication sont les memes.

    Le probleme d’aujourd’hui est ainsi cette absence de contre pouvoirs, de lieux de reflexions et d’institutions independantes qui laisse libre-cours a toutes les derives morales en vue d’abrutir le consommateur. L’enjeu est donc

    1/ d’utiliser la publicite a des fins ethiques pour la retourner contre elle-meme, ou du moins contrebalancer le poids marketing represente par les grands acteurs d’aujourd’hui 2/ de limiter la profusion de messages dans certains lieux ou contextes, exemples dans les lieux publiques, dans les lieux sportifs, et surtout dans les secteurs a haut risques comme le tabac, l’alcool, etc.


  • mapenhua 21 mai 2007 10:29

    Cet article est effectivement assez interessant et on sent bien que l’auteur aime la chicane, il en faut... Cela dit, il aurait pu etre bien plus interessant s’il avait moins fait preuve de mepris et de simplisme. Parler d’un homme a la tete d’une armee de 10 hommes quand on voit le nombre de demandes de pre-inscriptions au Modem, c’est un peu court comme propos. De meme que de dire qu’il n’est pas clair dans ce qu’il dit et qu’il ne respecte pas le choix des citoyens, ca ne tient pas debout une seule seconde. C’est parce qu’il respecte les citoyens et les considere comme des hommes libres qu’il n’a pas donne de consigne de vote, c’est parce qu’il considere et respecte les citoyens qu’il n’est pas rentre dans une demarche d’attaque envers ceux qui l’ont trahi. Francois Bayrou est simplement un homme de convictions et qui les defend jusqu’au bout (il peut se le permettre apres le score fait au premier tour) sans se vendre a personne. Par ailleurs, dire qu’il va finir tout seul pour reprendre les propos de certains internautes approuvant ceux de l’auteur, regardez Nicolas sarkozy apres la defaite de Balladur en 95, on ne peut pas vraiment dire qu’il a brille, et pourtant le voici aujourd’hui president de la republique. Donc arretons les petites piques mesquines et reconnaissons le changement apporte par bayrou et la revolution qu’il a entammee dans le paysage politique francais. C’est un peu facile d’enfoncer quelqu’un qui se trouve dans la difficulte alors qu’objectivement il n’a jamais demerite.


  • mapenhua 18 mai 2007 03:29

    L’article est interessant. Cependant, certains points sont a mes yeux tres discutables, notamment sur la gestion de l’insecurite, le social (franchement qu’on m’explique ou est le social chez cet homme quand il va quasiment taxer de faineants les RMIstes), la justice, l’immigration... Entierement d’accord pour dire qu’avec Segolene Royal le probleme n’est pas de savoir si ses idees sont les bonnes ou pas (si on peut appeler ca des idees), mais deja de savoir si elle maitrise la grande majorite des dossiers. Et la reponse est veritablement non, quand je l’ecoute et la regarde je suis afflige. En revanche, dire que Sarko est un homme qui a bien plus de competence, OK. Mais ca n’est pas parce qu’un homme est competent et maitrise davantage de dossiers que ses idees sont les bonnes. Voila pourquoi j’ai vote blanc, on nous a donne le choix entre une incompetente et un competent dangereux a mon sens. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi des le 1er tour et choisirai pour les legislatives Bayrou et son Modem avec beaucoup de conviction, non pas parce qu’il se situe entre les 2, mais parce qu’il propose un systeme alternatif et tres fecond.


  • mapenhua 17 mai 2007 05:36

    Je suis effare de voir toutes ces disputes et ces attaques entre internautes en lisant les reactions a cet article comme a d’autres. Nous sommes dans une democratie, ce qui par definition necessite la confrontation d’idees differentes dans le respect de chacun. Qu’on aime cet article ou pas, ok, c’est fait pour ! je trouve que c’est une formidable chance de pouvoir echanger sur divers sujets quels qu’ils soient : alors echangeons avec passion, et non pas avec violence. Ce n’est pas en se servant constemment des repliques vides de sens et agressives que l’on va faire avancer les choses de facon constructive.


  • mapenhua 10 mai 2007 06:46

    Cet article est tres interessant, sauf que... proposer un ministere de l’immigration et de l’identite nationale de la part de quelqu’un qui a suggere de chiffrer la delinquance sur des criteres ethniques ou d’aller chercher les sans-papiers jusque sur leurs lits d’hopitaux pour les expulser, on est quand meme en droit de se demander quel sens Monsieur Sarkozy donne au concept d’« identite nationale ». Tant que la vision raciale de Sarkozy avec l’appui des medias continuera, on pourra toujours aller se brosser pour parler d’identite nationale exemplaire. Le probleme est que ce ministere va etre cree dans un contexte de mefiance et de haine a l’egard de ceux qui n’ont pas la meme couleur de peau (car le probleme est tout simplement la, aussi absurde que cela puisse paraitre). Un meilleur controle de l’immigration, ok, mais associer au concept d’identite nationale dans un tel cadre d’opposition et de peur de l’autre, c’est tres casse gueule, et c’est en ce sens que Sarko a draine les idees du FN. Car c’est dans un tel climat, voulu par la droite, que le francais moyen risque de considerer l’immigration comme un danger pour notre « identite nationale », dont nous attendons toujours la definition. Enfin, je considere que ca n’est pas a l’etat de definir ce que doit etre mon identite. Verouiller cela par une institution n’est pas bon pour la liberte de chacun.







Palmarès