• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc

Marc

Scientifique, passionné par la science du climat et l’histoire de la Terre.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 19 155
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • Marc Marc 15 janvier 2008 16:12

    @l’auteur,

    "J’ai fait les liens dans mon article. Tu n’as qu’à cliquer dessus."

    J’ai bien vu les liens mais aucun d’entre eux ne pointe vers un article publié dans une revue scientifique. Au mieux, c’est vers Wikipedia pour la définition de certains termes, ce qui n’est loin d’être suffisant dans le cas présent.

    Si vous connaissez des articles publiés dans des revues scientifiques qui discutent de votre bestiole au regard de la théorie de l’évolution, vous pouvez encore les mettre en lien dans un de vos commentaires. Mieux vaut tard que jamais.

     

     


  • Marc Marc 15 janvier 2008 13:38

    Article décevant car ne citant pas la moindre source scientifique.

    S’il y a débat au sein de la communauté scientifique sur l’évolution de ce fameux tardigrade, vous auriez dû citer vos sources et mettre des liens vers des articles scientifiques sérieux des tenants du pour et du contre... Les lecteurs d’AgoraVox n’ont aucune raison de croire vos affirmations non sourcées. Des faits vérifiables s’il vous plaît !

     

     


  • Marc Marc 2 novembre 2006 14:15

    Bonjour Carlo,

    Excellentes idées qui méritent d’être testées.

    J’ai deux propositions pour améliorer encore la lisibilité des très nombreux commentaires qui accompagnent certains articles :

    1. Les commentaires repliés devraient prendre encore moins de place et être reconnaissables au premier coup d’oeil comme « repliés ». Un symbole ou un couleur spécifique par exemple permettrait de les sauter plus rapidement. Actuellement, ils ressemblent à des commentaires courts.

    2. Il serait intéressant d’offrir au lecteur la possibilité d’afficher les commentaires dans l’ordre décroissant des scores, c’est-à-dire les commentaires les plus intéressants en premier. Alternativement, le lecteur pourrait choisir un score minimal pour les commentaires à afficher.

    Marc


  • Marc Marc 1er août 2006 13:50

    Monsieur Demesure,

    Vous affirmez :

    « P.S. Pour votre info, la calotte glaciaire du Groeland et de l’Antarctique gagne en poids chaque année grace à plus de précipitation. Les glaciers de scandinavie avancent. Quoi, on ne vous l’a pas dit ??? »

    Ce que vous affirmez est faux.

    Selon plusieurs études publiées dans la prestigieuse revue scientifique Science dans un dossier spécial consacré à ce thème, et que j’avais résumées dans un article sur Agoravox (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=8394), de 1996 à 2005, les scientifiques estiment que la perte de glace totale du Groenland aurait doublé, atteignant environ 224 kilomètres cubes par an en 2005. En Antarctique, la perte annuelle totale serait actuellement de 148 kilomètres cubes par an.


  • Marc Marc 11 juillet 2006 16:59

    Cassandre a tout à fait raison. La question n’est pas s’il y a une certitude absolue que le réchauffement climatique aura des conséquences effroyables dans 20, 50 ou 100 ans. Il suffit que cela soit probable pour que nous ayons le devoir d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

    Le paradoxe dans tout ceci est que si les scientifiques nous annonçaient demain qu’un astéroide de plusieurs kilomètres de diamètre heurtera la Terre dans 30 ans avec une probabilité de 50% (une chance sur deux) et que nous devons agir dès maintenant pour dévier sa trajectoire, le public supplierait les dirigeants de prendre tous les moyens nécessaires, quels qu’en soit le coût, pour éviter ce cataclysme. Un réchauffement climatique de 5°C d’ici 2100 provoquera vraisemblablement autant de dégats et de victimes qu’un tel astéroide, et pourtant (presque) tout le monde s’en fout !

    Et pourquoi cette différence de perception ?

    Parce que des petits malins nous annoncent qu’il existe encore des scientifiques qui ne partagent pas totalement la vision alarmiste de la grande majorité de leurs collègues. Il y aurait donc urgence à attendre que les scientifiques soient enfin tous d’accord. Sauf que ce qu’on ne vous dit pas, c’est que le jour où ils seront tous d’accord, il sera trop tard !







Palmarès



Agoravox.tv