• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 24 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Marie 28 septembre 2007 12:01

    Il suffit d’aller sur le site de la Sécurité sociale et de voir les conditions pour les étrangers d’accès aux soins.

    CONDITIONS :

    De nationalité française ou étrangère, avec ou sans domicile fixe, si vous résidez en France depuis plus de trois mois de manière régulière et n’êtes pas déjà couvert par un régime de Sécurité sociale, vous pouvez demander à bénéficier de la C.M.U. de base.

    Vous pouvez justifier de votre résidence stable de plus de trois mois par les moyens suivants : trois quittances mensuelles successives de loyer, deux factures successives d’électricité, de gaz ou de téléphone, un bail signé de plus de trois mois, etc.

    Conclusions : acheter une maison en France, inscrivez-vous à EDF pour avoir 2 factures et ensuite faites-vous soigner gratis sur les cotisations des français, qui eux se voient réduire les remboursements des médicaments, le choix du médecin, le droit à consulter directement un spécialiste.

    http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-personnelle/ vous-avez-des-difficultes-financieres/c.m.u.-de-base-une-assurance-maladie-pour-tous/ les-conditions-pour-en-beneficier-aff.php

    Exemple :

    2. Je suis demandeur d’asile, ai-je droit à la C.M.U. de base ? Réponse :

    Oui, vous pouvez bénéficier de la C.M.U. de base sans avoir à justifier du délai de résidence de 3 mois. Vous devrez cependant justifier de votre demande d’asile.


  • Marie 28 septembre 2007 09:05

    Je suppose que vous savez qu’il vaut mieux avoir des dents saines avant une intervention chirurgicale, pour éviter les infections !

    Par ailleurs, cet été, il m’a été relaté que des anglais avaient acheté une maison dans l’Aisne pour 1.000.000 €. La dame est tombée malade, sans documents de sécurité sociale valables en France, elle a laissé la facture à la France !

    Alors restriction, restriction, rigueur et compagnie, ceux qui ont cotisé toute leur vie pour se voir interdire des soins parce que leurs retraites ne sont plus suffisantes, il y en a assez, surtout lorsque les députés se votent des retraites dorées en catimini payables, bien sûr, par les français.

    http://senat.fr/rap/r06-353/r06-35322.html

    http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=7237.147

    Il est évident que l’on veut détruire la Sécu française pour nous imposer un système à l’américaine qui ne soigne rien des accidents de la vie.

    Réf le film de M. Moore.

    Dans son film il est fait état qu’aux EU, une jeune femme de 22 ans atteinte d’un cancer ne peut se faire soigner parce qu’elle est trop jeune pour avoir un cancer. Elle a dû aller au Canada, frauder, pour se faire soigner gratuit là bas !


  • Marie 25 septembre 2007 00:16

    J’ai lu dans la presse qu’en fait, le réseau routier autour de Bruxelles aurait besoin d’une grande rénovation. Les Wallons voudraient un couloir-ouverture sur la Flandre jusqu’à Bruxelles pour pouvoir accèder à la capitale.

    Vous avez vu que certains européens aimeraient voir la capitale européenne déplacée.

    Je crois qu’il serait temps que la situation se décante, autrement, je crains qu’il n’y ait plus de dégâts pour le peuple Belge qu’il n’en souhaiterait. Avec le risque que les plus forts, évidemment, « écrasent » les plus faibles.


  • Marie 23 septembre 2007 11:15

    Lorsqu’on relit l’Histoire de l’Europe, il faut croire que ces pays, les siècles précédents, n’avaient comme distraction que la guerre. La saisie par la force d’Etats, de pays, de provinces... au grand mépris des populations qui y vivaient.

    La devise de la Belgique serait : « l’union fait la force ». Elle devrait s’en souvenir pour le bien de tous.

    J’ai lu, dans le cadre de recherches sur votre pays que votre roi serait le garant de l’unité de la Belgique. Qu’attend-il pour créer un gouvernement en évinçant les flamands réactionnaires ? Au lieu d’attendre une scission favorable uniquement aux financiers et autres... !

    Par ailleurs, je suis tombée sur un article, (malheureusement, mon ordinateur a beugé et je ne le retrouve pas), dans lequel il était indiqué que les flamands ont developpé et appliqué, depuis des décennies, une politique négative quant à l’union de la Belgique. Refusant l’Histoire de ce pays. Il ne la reconnaitrait qu’à compter de 1830, rejetant la période précédente ?? Leur but étant le schisme.

    Cependant ce que la Flandre oublie, c’est qu’à l’époque du développement industriel la Wallonie, grâce entre autres au charbon, faisait vivre les près de 20 % de flamands à cette époque qui étaient au chômage. La solidarité a très bien fonctionné dans ce sens.

    Les flamands refuseraient la rénovation d’un réseau routier qui servirait aux Wallons, du côté de Waterloo.

    La presse suisse fait mention d’un nouvel Hong Kong Bruxellois, laisserait entendre que cette ambition ne date pas d’aujourd’hui. Ceci au détriment du reste de la Belgique.

    http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=215385

    La Belgique a gardé malgré tout son humour http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=371989

    Elle devrait aussi retrouver la voie de la sagesse !


  • Marie 20 septembre 2007 13:29

    J’espère, pour la Belgique, qu’une solution pacifique sera requise.

    Je reviens juste un instant, sur Berlin, pardonnez moi, le blocus entraîna, évidemment, la perte de la capitale. Bonn la remplaça, pendant plus de 40 ans jusqu’à 1990. Il y avait, là aussi, toutes les ambassades, toutes les grandes banques, multinationales... Berlin continua d’exister. Même en vase clos. Bien au contraire.

    Il ne manquerait plus, chez vous, que le déplacement de la capitale !

    Quelques questions toutefois, si vous le permettez, dans cette situation : qui gouverne actuellement ? Quel est le rôle de votre roi ? a t-il seulement des pouvoirs ? Imaginons, l’inimaginable, le rattachement de la Wallonie, en tant que Province ou Région à un pays, que deviendrait alors, votre roi ? Règnerait-il uniquement sur Bruxelles ? Est-ce qu’il serait seulement d’accord pour donner son indépendance à la Flandre ? Je suppose qu’il a son mot à dire ?

    Quelle situation curieuse !

    Combien de temps, cela peut-il encore durer ?







Palmarès