• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marie-Aude Koiransky

Marie-Aude Koiransky

Photographe et webmaster, je me partage entre l’Europe et le Maroc, où je vis la moitié du temps avec mon mari. 
Après avoir travaillé dans un grand groupe de médias européen, je vis avec bonheur "ma toute petite entreprise".
Passionnée par le Web, qui a rendue ma délocalisation possible, je le pratique à titre privé et professionnel.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 09/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Marie-Aude Koiransky Marie-Aude Koiransky 9 mai 2008 21:34

    Il y a eu ces dernières années une baisse très importante d’activité des agences traditionnelles pour la photo d’illustration, et, accompagnée par une centralisation (Getty, Corbis), une disparittion de beaucoup de petits. Des photographes qui faisaient une partie de leur chiffre d’affaires avec ce type d’image ont dû changer leur mode de fonctionnement.

    Les grandes agences qui ont des gros clients ne les utilisent pas, les petites agences avec des petits clients oui. Ou les petits clients qui font leur comm en interne aussi.

    Ce n’est pas obligatoirement une mauvaise chose. Il suffit de rester clair sur ce qu’on vend, et ne pas entretenir le flou.

    La photo à un euro, c’est un peu comme le Paris-Londres à 10 euros. Mais à la fin de la réservation, vous avez payé 70 euros en rajoutant les taxes et les frais !


  • Marie-Aude Koiransky Marie-Aude Koiransky 9 mai 2008 14:33

    Bonjour,

    je pense qu’on peut partager le web en trois catégories de sites : les sites d’entreprises, quels qu’ils soient, les sites de particuliers, qui ne sont pas monétisés, et l’entre-deux.

    Personnellement, je ne mets jamais de pub sur mes sites, qu’ils soient professionnels ou privés. Je résiste donc assez bien à ces sirènes, et j’ai exprimé sur un autre article de mon blog professionnel les mêmes inquiétudes que vous quant à la pub qui se met maintenant partout

    Comme webmaster, j’utiise, ou je fais utiliser à mes clients les banques d’images, car cela me semble stupide de leur faire payer une photo déjà réalisée 100 fois (l’originalité n’est pas la caractéristique des stocks), et je préfère ainsi dégager du budget pour le travail que nous ferons ensemble, sur d’autres photos.

    Mais... pourquoi mettre une photo illustrative en ligne couterait-elle aussi cher ? Il y a d’autres sources que les banques d’images, il y a le travail qu’on fait soi même, les amis, et même les photographes pros qui, comme moi, donnent volontiers une autorisation d’utilisation quand elle est demandée avant, et par un privé.

    En fait, il ne faut pas s’y tromper, la grande majorité des clients des banques d’images sont des professionnels, ou des gens qui sont à la limite entre les deux, et qui le deviendront rapidement si la loi sur l’auto-entrepreneur passe. Et dans ce cas, pour moi, la règle est simple : soit c’est rentable, et on le fait, soit on s’abstient. Il faut simplement mettre en balance le risque pris, en achetant des photos dont la provenance est "non garantie", le surcoût d’une vingtaine ou d’une trentaine d’euros pour passer par une banque d’image plus sûre, et les centaines, voir le millier d’euros, qui peuvent être réclamés si des droits sont enfreints.

    Et puis les gens non-pro font souvent l’erreur de croire qu’on additionne le prix des photos individuelles, alors que comme dans tout commerce, "la remise sur quantité" existe.

    Pensez simplement au coût d’un reportage pour un mariage. Cela vous donne une idée des tarifs horaires d’un pro. Et en une journée, bien organisé, on peut faire beaucoup de photos d’illustrations !







Palmarès