• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marie José

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Marie José 21 septembre 2011 08:27

    « On peut même penser que la Turquie laissera tomber l’Europe et s’arrimera à l’Asie en pleine essor.”

    Parce que la Turquie à déjà aidé l’Europe ?

    Combien de millions d’euros par an la Turquie reçoit-elle de l’Europe ? Entre 2002 et 2006 l’aide a été de 1,249 milliard d’euros. L’IAP en faveur de la Turquie a été doté de 4,9 milliards d’euros pour la période 2007-2013 soit quatre fois plus que la période précédente. Depuis 2007, la Turquie est bénéficiaire d’aides financières au titre de l’Instrument de préadhésion (IAP). L’allocation pour 2010 s’élève à 653,7 millions d’euros. Préadhésion de la Turquie : 4,9 milliards d’euros hors contrôle

    « Retards excessifs », « difficultés de mise en œuvre », « évaluation et contrôle inadéquats » : le rapport de la Cour des comptes européenne sur les subventions versées à la Turquie n’a pas fait grand bruit dans les médias français. Et pourtant, la haute juridiction financière de l’Union ne mâche pas ses mots sur la calamiteuse gestion par Bruxelles des milliards de subventions versés à la Turquie depuis 2001, au titre de la préadhésion (avec l’accord, rappelons-le, des députés européens et des Etats réunis au Conseil). Ainsi en 2007, seuls 30% des objectifs du calendrier de préadhésion avaient été atteints par la Turquie. Les juges ont déploré que la Commission de Bruxelles « ne disposait pas des informations nécessaires pour démontrer l’efficacité de l’aide de préadhésion »... Des subventions peu efficaces donc, et dont le montant a tout de même quadruplé depuis deux ans, passant à 4,873 milliards d’€ pour la période 2007-2013. Pour le contribuable français - dont la part contributive (près de 20 milliards par an, l’équivalent du déficit de la sécurité sociale) représente aujourd’hui 18,2% du budget européen - la facture turque représente 887 millions d’euros sur sept ans, soit 126,7 millions par an... Rappelons que ces subventions de préadhésion sont inhérentes aux négociations ouvertes depuis huit ans, avec déjà douze chapitres (sur trente-cinq) de négociation ouverts à l’unanimité des Etats-membres. Selon un sondage présenté le 25 janvier 2010 à Istanbul, 64,4% des Français restent opposés à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. (Etude réalisée auprès de 5.000 personnes dans 5 pays de l’Union en août-septembre 2009, voir www.telegramme.com)

    http://www.observatoiredeleurope.com/Preadhesion-de-la-Turquie-49-milliards-d-euros-hors-controle_a1351.html







Palmarès