• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mariemini

60 ans, tendance individualiste, jamais rien fait de spécial dans ma vie. Deux enfants, divorces, travail dans l’administration.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mariemini 1er mai 2010 10:23

    Une expérience concordante : j’ai un fils électronicien qui s’est retrouvé électricien parce que la case n’existait pas.


  • mariemini 1er avril 2009 09:18

    Alors que je n’ai pas d’opinion arrêtée sur l’Otan, je vais mettre un drapeau PACE à ma fenêtre de strasbourgeoise : contre la militarisation de la société.


  • mariemini 2 avril 2008 22:35

    Jugement inique au Tchad car sans considération de la responsabilité différente de chaque membre de l’expédition, mais condamnation entièrement justifiée.

    La question de savoir si les services français avaient entrepris toutes les démarches nécessaires pour alerter au préalable l’Etat tchadien sera malaisément éclaircie. Néanmoins la simple lecture des documents sur le site de l’Arche de Zoé au moment où l’affaire a éclaté, démontrait clairement la mauvaise foi des responsables de l’association qui amalgamaient sauvetage humanitaire et adoption non franchement promise, mais tout de même évoquée dans un futur plus lointain.

    Soyons clairs : l’adoption n’est pas une action humanitaire en faveur des populations souffrantes. Si nous voulons aider, aidons les parents à garder leurs enfants. Ce n’est pas pour rien que l’Arche de Zoé a dissimulé ses buts véritables, ils savaient bien que la convention de La Haye relative à l’adoption internationale (et applicable en France) précise que les enfants doivent faire l’objet d’une adoption internationale uniquement lorsque : aucune solution n’existe dans leur famille en premier lieu, ni dans leur pays.

    On est loin du rapt d’enfants commis par des baroudeurs à l’esprit teinté de supériorité coloniale. Je n’exclus pas la bonne foi de certains d’ailleurs.

    Si vous voulez aider les réfugiés, contribuez à leur apporter des secours sur place, aux parents et aux enfants.


  • mariemini 2 avril 2008 22:21

    La contribution et certaines des réactions expriment les données du problème fondamental actuel. Faute de temps, je ne peux pas lire touts les commentaires hélas. Il me semble que le libéralisme rencontre sa limite : l’avidité, son moteur (intérêt économique) ne tient pas compte du bien commun , de plus le risque couru par un individu aboutit à des pertes socialisées d’une façon ou d’une autre (subprimes, Société Générale, mais aussi le Crédit Lyonnais, la crise de 1929...). L’échec d’un socialisme bridant l’esprit d’initiative et la pensée individuelle est déjà avéré.

    Un contributeur écrit qu’il faut équilibrer liberté et dirigisme mais malheureusement il restreint sa réflexion à la France, le problème est cependant mondial. Comment réguler ? Est-il possible de sortir de l’alternative liberté/bien commun ? Les deux sont évidemment à préserver.


  • mariemini 30 mars 2008 10:02

    Je remercie l’auteur de l’article. Mon histoire dentaire à l’appui : toutes mes molaires droites supérieures étant tombées, je suis bien heureuse d’équilibrer ma dentition sur ma dent de sagesse du même côté.







Palmarès