• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 142 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • marignan155 15 janvier 2013 22:12

    Puisque l’auteur cite OpinionWay (sans donner de lien pour voir les autres résultats ; dommage, je ne fais pas confiance à ce « sondeur »), je lis sur challenge.fr 28.12.12 Opinion Way a publié en novembre un « baromètre » sur les usages du livre numérique. 78% des personnes interrogées ont affirmé ne pas envisager de lire prochainement un livre numérique.  Si j’étais malhonnête je ne ferai pas suivre le reste : Le pourcentage est toutefois en baisse, puisqu’il y a 6 mois, il atteignait 90%.

    La révolution... un droit d’accès à mes ouvrages préférés. Si je comprends bien j’aurai un droit d’accès. En ce qui concerne mes livres papier, lorsque je serai mort, ils resteront disponibles pour ceux qui les reprendront. Pour les droits d’accès, cela est déjà connu sur Internet pour de la musique, c’est un individu désigné et « tintin » pour ses héritiers. La nature du commerce change. J’achète un livre. Tant qu’il existera, il pourra être lu. J’achète un fichier, non on achète un droit d’accès POUR SOI-MEME.

    De plus, les DRMs souples, c’est quoi ? En plus de devoir passer par des moyens différents selon les achats, les fournisseurs peuvent déjà effacer des livres payés, éventuellement « les corriger », supprimer votre compte sans fournir d’explications. Ceci entraînant aussi la supression de toutes vos notes associées au document : voir 1984 Amazon Lemonde.fr 22.07.009. Tant que le vendeur, l’éditeur ou même l’auteur pourra intervenir sur ce que j’ai payé et veut pouvoir transmettre (fichier ET mes notes), ce sera NON. Côté bibliothèques : un éditeur a déjà imposé pour ses livres numériques un nombre maximal de prêts successifs, à quand des transactions (je ne dis pas VENTES) pour un certain nombre de lectures ? Seule concession : que chaque exemplaire soit « tatoué » et qu’il soit interdit de le multiplier ailleurs que sur son matériel.

    Par contre, le format choisi devra être pérenne. Actuellement il me faut passer par Windows 3.0 pour lire certains CDs audio-visuels, des fichiers d’il y a 15 ans ont des formats plus reconnus, je suis obligé de récupérer des disquettes 3,5 pouces (lecteur sur USB), ne parlons pas des 5 pouces 1/4 (vieille machine) ou pire des disquettes 8 pouces (d’avant 1988, là j’ai rien, je les cloue au mur pour décorer). C’est comme les vidéos-disques, les cassettes numériques, les K7 audio, les bandes magnétiques. Le vinyl résiste.

    Mes documents imprimés eux, récents, anciens ou très anciens, à part le vieillissement du papier et des couleurs (photos) sont et seront disponibles. Ainsi que mes annotations dans les marges.

    Pour mettre les choses au point : j’ai travaillé longtemps sur écran, je lis énormément sur écran (internet ET de nombreux livres BNF de chez gallica.bnf.fr), mon propos n’est donc pas à prendre comme un non, mais comme un « OUI MAIS ».

    Des questions qu’il faudra aborder un jour : les auteurs, leur part de gâteau, les durées de droits d’auteur quasi éternelles, les oeuvres orphelines. L’auteur de par son activité professionnelle est mieux placé que moi pour en donner un éclairage.


  • marignan155 17 septembre 2011 09:48

    Merci pour cet éclairage 

    « Gérard Bapt a fait discrètement retirer son nom »

    en allant voir sur club-hippocrate.fr je ne trouve pas de mentions légales, donc on ne peut savoir qui est le responsable du site bravo pour le respect de la loi, seule une liste des mebres y figure, pas de bureau, même pas de président

    il faudra aussi penser à nettoyer cette page  qui annonce en janvier 2010 :

    Hippocrate, club de réflexion parlementaire sur l’économie de la santé a été créé par Jean-Pierre DOOR, député du Loiret, et Gérard BAPT, député de la Haute-Garonne.

    par contre google fournit en 21 pages du site avec « Bapt » dont au moins un document porte ceci sur l’entête 

    Club parlementaire sur
    l’économie de la santé
    présidé par
    Gérard BAPT

    (- ; Winston Smith (1984) a mal fait son travail smiley

    en complément le site club-hippocrate semble être associé à « agora europe » qui liste 7 autres clubs de même nature (aussi dans les liens à droite)

    BONNE PIOCHE Pharamleaks



  • marignan155 30 avril 2011 11:39

    je lis dans l’arrêt :

    45 À cet égard, il importe de relever, premièrement, que, ainsi qu’il résulte des informations fournies tant par la juridiction de renvoi que par le gouvernement italien dans ses observations écrites, la directive 2008/115 n’a pas été transposée dans l’ordre juridique italien.

    46 Or, selon une jurisprudence constante, lorsqu’un État membre s’abstient de transposer une directive dans les délais ou en fait une transposition incorrecte, les particuliers sont fondés à invoquer contre cet État les dispositions de cette directive qui apparaissent comme étant, du point de vue de leur contenu, inconditionnelles et suffisamment précises

    La directive 2998/115 date du 16 décembre 2008 et doit être transposée en droit national pour le 24 décembre 2010 sauf pour l’assistance juridique qui est pour le 24.12.2011

    Des juges non élus : OUI

    MAIS une directive émise par le Parlement européen (élu) et le Conseil des ministres (nommé par des élus) interprétée en droit par des juges (nommés par des gouvernements et personne d’autre)

    Les juges rappellent qu’une directive non transposée est d’application directe sinon ce serait trop simple : on ne transpose pas et rien ne se passe...

    D’autre part, sur une question aussi sensible aucun autre gouvernement n’a jugé nécessaire de déposer des avis ou conclusions ?

    Finalement, nos élus ont peut-être d’autres urgences législatives Hadopi ? lois en fonction des faits divers... et les ministères d’autres urgences que d’élaborer des décrets d’appmication


  • marignan155 4 avril 2011 11:26

    Ne sommes-nous pas en présence d’un rappel pour notre génération (194x) de la « flower power ». Le graphisme et les couleurs m’ont immédiatement rappelé une époque des Beatles. Le public visé serait-il alors les plus de 60 ans ? Ils sont pobablement plus pratiquants en proportion, ils ont des revenus réguliers (retraites), ceux qui ont plus que le minimum pour ne pas « crever » peuvent faire des choix de dépenses.

    Je comprends ce graphisme comme un appel à notre génération. Si tel est le cas, c’est raté pour moi : les « bulles » (avec le texte) semblent être aspirées par la croix, l’espérance sera probablement aspirée en dernier.

    (- ; un lecteur de l’écriture hébraïque ou arabe lira-t-il cela dans l’autre sens ? smiley 


  • marignan155 12 mars 2011 21:09

    M. Dussopt en parle sur son blog (31 janvier 

    http://www.olivierdussopt.fr/blog/2011/01/bioéthique-passion-et-raison-quelques-réflexions-après-une-polémique-sur-la-trisomie-21.html#comments

    « Je n’ai jamais dit que les 4 % d’enfants qui naissent malgré la détection de la trisomie sont des enfants en trop, mais qu’à titre personnel, je m’interroge sur les motivations qui peuvent conduire des parents à faire ce choix. Cela ne veut pas dire que je juge ce choix. »

    pour ce billet il y a 72 commentaires mais M. le député n’a pas jugé nécessaire d’y ajouter quoi que ce soit, espérons qu’au moins il les ait lus, il y a d’écrit :

    Comme quoi la jeunesse en politique n’est pas toujours un atout mais peut devenir un handicap...
    Un peu de sagesse et de reflexion ne feraient pas de mal.
    Toutes mes condoléances à votre carrière prometteuse de politicien !







Palmarès



Agoravox.tv