• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MARION

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • MARION 15 février 2008 14:11

    Ce mariage me semble être un mariage de convenances, de façade, un arrangement calculé avec des bénéfices pour les deux partis. Mais voyons cela de plus près.

    Côté Nicolas

    Nous sommes dans la France des traditions (J’oserai même la France pétainiste ’Travail/Famille/Patrie’). Ce sont les valeurs que veut nous faire (re ?)prendre le Président. C’est une des finalisations de la tendance amorcée au lendemain du 6 mai : Lettre de Guy Mocquet (Le pauvre, que vient-il faire dans cette galère, n’a-t-il déjà pas assez souffert comme cela ?), loi TEPA (Défiscalisation des heures supplémentaires)... De fait, le Président ne pouvait pas, selon ses critères de valeur, rester célibataire (Et même pire : Divorcé !). Il a fait ’tenir’ Cécilia pendant toute sa campagne présidentielle (L’histoire avait commencé avec le retour de Cécilia de New York suite à leur ’première’ rupture). Nicolas a donc réussi à rester marié pendant toute cette période pour ne pas effrayer les électeurs (A ce titre Ségolène n’a pas été mieux). Passée l’investiture, rien ne retenait plus Cécilia, ni personne, à part un bout de papier. Et Nicolas s’est retrouvé en panne de femme, marqué en plus du sceaux (Infamant pour lui) de divorcé. Il lui fallait de fait une femme.

    Côté Carla

    Carla Bruni-Tedeschi, fille d’un riche industriel italien, habituée à l’adoration, à reconnaissance du public suite à son passage sur les podiums, ne s’était résolue à un anonymat relatif suite à la fin de sa carrière de mannequin. Un temps poétesse chanteuse suite à sa relation avec un musicien connu, elle avait besoin, suite à sa précédente rupture, de relancer la machine. Quel coup génial que de devenir l’amante, puis la femme du nouveau président français. On n’a jamais autant parlé d’elle que ces jours-ci...

    Le problème, c’est que Carla a entraîné Nicolas encore plus dans la peoplelisation dont il essayait de se défaire suite à ’l’affaire Cécilia’. On ne voit plus le Président des français mais un homme seul et éprouvé qui se lance à corps perdu dans une nouvelle relation, et qui en devient ridicule bien malgré lui. Et le résultat est ss appel et dans les sondages et à l’étranger. D’ailleurs on le voit bien sur les stars qui sont la cible des paparazzis. Plus elles sont dans les journaux people, moins leur production est intéressante, si production il y a. Pour Carla, même chose, toutes les affaires dérangeantes (Briseuse de ménage notamment, attaques envers la France) ressortent. Pas sûr qu’elle se remette d’une pareille mise en lumière...

    Pour reprendre une expression vue dans le dernier clip de Mickael Youn, ce mariage est pour tous les deux une FBI = Fausse Bonne Idée

     

     

     

     

     

     







Palmarès