• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marsu

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marsu 10 juillet 2008 16:04

    Le problème ne se situe pas qu’au niveau du nombre de docteurs formés, de bourses ou de postes disponibles par la suite. Il se situe aussi sur la sélection en amont...
    80% d’un classe d’âge avec le Bac, une dévalorisation des filières techniques, un sur-valorisation des la Terminales S (C à mon époque) conduit tout le monde à vouloir faire de longues études. N’étant pas acceptés en IUT ou autres écoles (grandes ou petites), la majorités des bacheliers généraux arrivent sur les bancs de l’université...
    Certains disparraissent après les premiers examens, certains continue et réussisent à décrocher leur DEA ou Master ric-rac. Et une fois que l’on à le DEA, on a déjà sa thèse. on trouvera toujours un Professeur peu scrupuleux pour vous faire travailler pendant trois ans et publier un thèse qui sera invendable.

    Il n’y a pas uniquement trop de docteur, mais surtout une mauvaise orientation des gens. Combien de personnes connaissez vous qui se sont dit, tient je vais faire des Sciences et de la Rechecrhe. Pour cela il me faut un doctorat, donc je vais faire DEUG, Licence, Maitrise, DEA, etc....
    Personnellement je connais surtout : je vais à la FAC. Je bosse, j’ai mon DEUG. Je vais faire de la chimie ou de la Physique... me voila en licence... ah mais... cette licence ne vaut rien sur le marche du travail... la maitrise non plus... alors il me faut un BAC+5 ? Ah OK, donc voyons voir... DESS... mince mon dossier n’est pas assez bon... ben alors DEA.... ouf je l’ai eu ricrac... ah ben il ne vaut rien non plus... ben alors faisont une these... Ca y est, enfin fini a BAC+8... et maintenant... ben maintenant..... rien...

    Mauvaise orientation.



  • Marsu 10 juillet 2008 15:36

    Bonjour,

    Il n’était point dans mon intention de sous-entendre que les chercheurs de la fonction publique étaient des fainéants ou que les gens s’y dirige pour des questions de "facilité". Il y a de tout partout. Chacun son lot de... je sais pas trop quoi d’ailleurs...

    J’avais compris de par votre article que la France formait plus de Docteur qu’elle ne pouvait en absorber. C’est vrai, mais pour moi les docteurs n’ont pas vocation unique à travailler dans la fonction publique. Ce n’est pas parce qu’ils sont formés au sein de celle-ci qu’ils doivent rester dans son giron.

    Il est vrai que la formation d’ingénieur "à la française" (qui, je pense qu’il est important de le rappeler, est unique en son genre dans le monde...) est priviligiée par de nombreuses industries et entreprises françaises. Cela est dû, entre autre, à la deconnexion certaine et marquée entre les études universitaires, les thèses et le monde (la réalité ?) industrielle. Je pense que c’est notamment cela qui les effrayent.
    La notion de corporatisme, d’excellence et de réseau, qui au demeurant existe partout, est aussi un frein à l’embauche des docteurs dans nombre d’industrie. Mis à part l’industrie pharmaceutique, dans laquelle, l’internationalisation fait que pour faire (diriger) de la recherche, il vous faut un doctorat !

    Je pense que la fuite des cerveaux est un choix réaliste et égoïste des docteurs. Mauvais salaires en France dans la fonction publique, organisation lourde et limitante, déconsidération de la part de nombreuses industries (cela se remarque au moment de la recherche d’emploi par exemple).

    Bonne soirée !



  • Marsu 10 juillet 2008 09:22

    Bonjour,

    Docteur en chimie, suivi d’un postdoc de deux ans en industrie, je voudrais bien savoir pourquoi seuls les postdocs aux Etats-Unis sont réellement prisés des recruteurs (mis à part dans certaines spécialités) et surtout pourquoi lorsque l’on parle de fuite des cerveaux, de retour en France, de la difficulté des Docteurs de trouver un poste, on ne considère qu’un type de poste : la fonction publique... ? Je n’arrive vraiment pas à comprendre ce dernier point. L’accès à la fonction publique n’est pas LE moteur qui pousse les personnes à effectuer un dcotorat.

    Bonne journée !







Palmarès