• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Martin Mystère

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 18 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Martin Mystère 14 août 2008 03:12

    Le problème n°1 de l’ambiance "Zen" de l’IDTGV ce sont les annonces faites au haut parleur, pas discrètes du tout, qui vous signalent que "attention aux bagages", que "voiture restaurant wagon 14", etc. Un détail assez insupportable, les hauts parleurs SNCF en général (et RATP, ils doivent avoir les mêmes ingénieurs son) étant souvent réglés au plus fort (ou alors c’est le contraire : on n’entend rien).

    La seule solution viable pour être à peu près peinard en train (un marmot casse-couille ou des potes qui se croient seuls au monde, c’est si vite arrivé) tient en deux mots : boules Quiès.

    Quant aux tarifs du site SNCF, on remarquera que leur moteur évite soigneusement les recherches sur plusieurs jours en même temps, par exemple, et oblige à multiplier les recherches pour trouver "la" bonne affaire. Bon, c’est de bonne guerre, mais j’avoue ne pas comprendre grand-chose à leur logique en général, avec par exemple la carte fréquence à 609 €/an (50 % de réduc sur tous les billets) qui n’est pas valable pour les "tarifs exclusifs Internet IDTGV" (moins chers ou au même prix que les billets normaux à 50% de réduc !).


  • Martin Mystère 6 août 2008 12:33

    "Qu’espérer d’une jeunesse qui aime Le Seigneur des anneaux ?"

    Qu’elle sache écrire en elfe ? (réponse aussi idiote que la question).


  • Martin Mystère 8 juillet 2008 16:12

    Ca, et la RATP a augmenté le prix du ticket de métro comme tous les ans, le 1er juillet. Cette fois le ticket est passé de 1,50 € à 1,60 €. Le prix du carnet de 10 tickets a lui pris 30 cts (11,10 € à 11,40 € ; je m’en suis rendu compte tout à l’heure en prenant 3 carnets et en me rendant compte que je dépassais les 34 €, ce qui n’était pas le cas avant).

    Et pendant ce temps passent à la télévision les spots pour mesurespouvoirdachat.gouv.fr...

    Ca a au moins le mérite d’être cyniquement drôle !


  • Martin Mystère 11 décembre 2007 20:04

    Le problème n’est pas que l’article comporte des fautes. Le problème est qu’Agoravox le publie sans 1/ demander à l’auteur de se relire ou bien 2/ si ce dernier n’est pas un crack de l’orthographe (ce n’est pas une tare, un article peut être très bon dans le fond, et malhabile dans la forme), qu’il n’emploie pas au moins un correcteur/trice pour rendre le tout lisible.

    Et je ne parle pas de Secrétaire de rédaction, mais bien de correcteur, qui corrige les fautes sans intervenir sur le style.

    Ce serait un salaire ou deux de plus pour le site, peut-être, mais tomber sur des articles remplis de fautes fait perdre beaucoup de crédibilité et au site lui-même, et aux propos tenus. Agoravox aurait donc tout à gagner en se montrant un peu plus pro, mais l’heure est à la quantité plus qu’à la qualité, ici comme sur bien d’autres sites d’ailleurs.


  • Martin Mystère 28 novembre 2007 02:45

    Concernant le coup du train, je suis étonné : je ne pensais pas que les contrôleurs avaient les bollox d’exercer leur beau métier en temps de grève... Heureusement que ça ne s’est pas passé à Paris, parce qu’on leur aurait retrouvé étouffés avec leurs souches à amendes.

    Dans un cas comme celui-ci en tout cas, il vaut mieux faire appel au médiateur de la sncf. Attention, lorsqu’il s’agit d’un procès-verbal d’infraction, le délai pour réagir est de deux mois.

    Plus d’infos ici :

    http://www.voyages-sncf.com/design/guide/ voyageurs/pdf/relations_Clients_Mediation_Convention.pdf

    La médiation doit passer par une association de consommateurs (c’est contraignant) mais on peut toujours tenter d’écrire directement au médiateur (en lettre recommandée bien sûr) même si a priori ils renverront une réponse en disant de passer par une assoc’ (ça leur sert de filtre, sinon ils seraient submergés) :

    Monsieur Bernard Cieutat Médiation S.N.C.F 66 rue de Rome 75008 PARIS

    La communication à la SNCF c’est pas vraiment ça (lorsqu’une erreur est reconnue par un agent à la base, il faut souvent passer par tout un circuit pour régler une histoire, alors avec des amendes de contrôleur, imaginez). La médiation est là pour régler ce genre de souci. Il ne faut pas hésiter à s’en servir, c’est la meilleure arme des clients (de bonne foi !).







Palmarès