• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

martoni

Martoni, Jean-Paul Martoni. Petit politicien verreux, tueur d’écologistes.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 16 32
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • martoni 27 janvier 2009 21:16

    Remarquez qu’a aucun moment dans mon article je ne parle de nucléaire smiley De plus je considère comme vous que ITER fait parti de ces machines merveilleuses qui ne seront pas opérationnelles dans 50ans.

    « Le » nucléaire (mais nous devrions plutôt dire « les » nucléaires tant le nombre de technologies différentes sont disponibles) ne sont certainement pas un remède à notre problème énergético-climatique, en aucun cas construire des réacteurs nucléaire ne sauvera notre mode de gaspillage.

    Maintenant soyons un peu pragmatique, les véritables alternatives au nucléaire pour faire de l’électricité sont le charbon et le gaz. Or ces deux sources primaires d’énergies sont des fléaux pour le climat, tous les pays qui ont promis mains sur le cœur de sortir du nucléaire se sont rués sur ces deux énergies. Et c’est même ce que propose le fameux réseau « sortir du nucléaire » pour ça sortie rapide du nucléaire (voir http://www.manicore.com/documentation/SDN-ParIci-3.pdf page 19 ). Donc oui je suis un méchant pro-nucléaire qui veut éviter la construction de nouvelles centrales à charbon/gaz, il faut à tout prix « sortir du fossile ».

    Mais avant même de discuter du type d’énergie à mettre en place pour faire de l’électricité, il faut absolument réduire nos consommations.

    Le nucléaire est un débat éternel mais ça n’est pas vraiment l’objet du livre.

    Par contre vu la fin de votre commentaire il semble que vous ayez assez bien compris les enjeux décrit dans ce bouquin. En effet il faut réviser sérieusement nos valeurs et commencer par la Sainte Croissance du PIB et du pouvoir des chats.



  • martoni 27 janvier 2009 20:46

    Je ne suis pas plus gai que ça. Disont que ça fait un certain temps déjà que je suis « tombé de ma chaise » et que je me suis rendu compte de la réalité énergético-climatique. Au début on passe forcement par une forme de dépression et on se dit que tout est foutu, comme une grande partie de ceux qui viennent de répondre à l’article.

    Mais en y réfléchissant un petit peu on se rend compte que non tout n’est pas foutu, une bonne partie de ce qui nous semble indispensable est en fait très futile.

    À partir du moment ou nous avons l’essentiel pour vivre, le surplus matériel n’augmente plus beaucoup notre capitale de bonheur. Lisez Matthieu Ricard il l’explique très bien :
    http://www.amazon.fr/Plaidoyer-pour-bonheur-Matthieu-Ricard/dp/2841112446

    L’essentiel est que suffisament de monde comprenne qu’il est physiquement impossible de continuer comme ça, et qu’avec force et volontée on peut tout à fait s’en sortir sans guerre.



  • martoni 22 septembre 2008 22:53

    J’ai l’impression qu’en matière de désinformation les plus grosse aneries viennent souvent du journal libération. C’était déjà le cas avec le "nuage" de tchernobyl qui s’arrête à la frontière :

    www.ecolo.org/documents/documents_in_french/fr.mensonge_tchernobyl.doc



  • martoni 27 juin 2008 20:24

    Pour avoir une bonne explication de cette expérience je vous conseil de lire le livre de Michel de pracontal "L’imposture scientifique en 10 leçons".

    Benveniste est la preuve que même les scientifiques de renom peuvent être auteur d’impostures. smiley



  • martoni 19 juin 2008 23:54

    Quand il s’agit de l’énergie nucléaire vous parlez de sa part dans la consommation d’énergie primaire mondiale. Par contre quand il s’agit d’énergie éolienne vous parlez de sa part dans la consommation d’énergie électrique (finale donc). Avouez que vous êtes vous aussi de mauvaise foi smiley

    Si on regarde l’électricité mondiale, les énergies nucléaires représente 18% (en 1993 http://www.ieer.org/ensec/no-1/no1frnch/engmond.html) de la consommation électrique ce qui est loin d’être négligeable et c’est ça de pris au charbon/gaz.

    Les anti/pro nucléaire adorent comparer les énergies nucléaires et éoliennes, mais ils se trompent ces deux énergies ne se font pas concurences. Le concurent direct des énergies nucléaire est le charbon, il suffit de voir ça part dans la production électrique des pays du monde pour comprendre que ça saute aux yeux.







Palmarès