• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marvin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marvin 12 septembre 2007 18:32

    Vous avez eu beucoup de chance de pouvoir le rapport de GE Seralini en main.

    Mais si vous doutez (à juste titre) de son objectivité au vue des financeurs de son étude, pourquoi n’émettez-vous pas les mêmes doutes sur les études produites par Monsanto ? Monsanto analyse lui-même ses produits, et refuse de rendre public ses études statistiques. Raison invoquée : protection du secret industriel(! ?). Perso, je préfère croire une étude conduite par une association (dont le but n’est donc pas le profit), qu’une entreprise multinationale dont le but est justement de générer du profit en vendant ses produits, et qui a 100 fois plus de moyens qu’une associations.

    Je suis convaincu que les pays interdisant les ogm ont également des personnes aussi compétentes que vous (perso, je suis astronaute). Les études de Seralini ne sont pas les seules à mettre en doute l’inocuité des OGM.

    Eléments montrant l’intrusion des lobbys pro-OGM dans la recherche : les soucis causés à I.Chapela (Université de Berkeley) suite à son article dans NATURE qui portait sur la contamination de variété locales de maïs par des séquences transgéniques au Mexique. De même, le sort réservé à A.Pusztai suite à une étude parue dans The Lancet sur les conséquences sur des souris nourries à la pomme de terre ogm.

    J’en profite pour donner mon avis sur :
    - La culture d’OGM aux US : elle n’aurait aucune conséquences sur la santé publique. Comment le savoir ? Aucun système de traçabilité n’a été mis en place. Il n’y a pas de filières distinctes sans/avec OGM. alors comment savoir qui mange quoi ?

    - Certes, les OGM pourraient permettre de produire plus facilement de la nourriture. Mais la planète produit déjà assez de nourriture pour toute la population. La faim dans le monde est donc plus un problème de distribution que de production. A ce sujet, la FAO recommande le recours (au niveau mondial) à l’agriculture biologique. Certes, les OGM pourraient permettre des cultures resistantes au stress hydrique ou capables de pousser dans des milieux difficiles. Mais Monsanto n’a pas pour but la phylantropie. Comme toute entreprise, son but premier est le profit. Moyen : obliger les agriculteurs à payer annuellement des droits pour utiliser ses brevets (les semences). Mais imaginons que je me trompe et que Monsanto crée une plante destinée à pousser dans des milieux difficiles, je ne suis pas sûr que ceux qui en auront le plus besoin (les PVD je suppose) seront prêts à payer Monsanto chaque année.

    Allons, GrenelleDeL’environnementons !







Palmarès