• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mathieu Morel

Graphiste.
Entre crayons, musique, j’observe l’actualité d’ici ou là et ceux qui la font, ou ceux qui la commentent...
Et je m’interroge...

Tableau de bord

  • Premier article le 20/01/2006
  • Modérateur depuis le 23/03/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 22 68
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires


  • Mathieu 23 mars 2006 16:27

    Vous dites : « et une région n’a-t-elle pas le droit de choisir par exemple une entreprise qui se préoccupe du développement durable plutôt qu’une autre ? ne peut on penser que la démarche est la même ? »

    C’est précisément dans ce sens que je reconnais que l’argumentation se tient.


  • Mathieu 23 mars 2006 15:55

    Bonjour

    Je reconnais que l’argumentation de votre premier paragraphe se tient. Et je reconnais qu’une majorité au pouvoir est libre de faire l’usage qu’elle juge bon de l’argent public. Je trouve néanmoins plus que regrettable la posture médiatique, justement. Et à elle seule, je pense qu’elle n’est pas exempte de conséquences sur l’intérêt et le respect que portent les français à la chose politique.

    Par contre, dans votre deuxième paragraphe, je ne sais pas si je me suis mal exprimé ou si vous avez lu entre les lignes voire entre les interlignes pour déduire tout ça. Qu’un pouvoir ou un contre-pouvoir soit de gauche ou de droite m’est parfaitement égal (cette notion de gauche/droite me semble souvent prétexte à des querelles de chapelles plutôt qu’à de vrais débats). Je ne m’étonne pas que l’opposition ait voulu utiliser les régions comme laboratoires et y exercer un contre-pouvoir, c’est de bonne guerre même si ce n’est pas la fonction d’un Conseil régional mais je regrette que ces contre-pouvoirs soient exercés sans souci des conséquences (ceci dit je regrette tout autant l’inconséquence de ceux qui exercent les pouvoirs).


  • Mathieu 23 mars 2006 15:36

    Mon propos porte surtout sur la méthode employée que je trouve puérile et donc indigne de toutes les fonctions politiques, dont la suprême.

    Bien sûr que la loi n’impose pas aux régions de subventionner les entreprises, bien sûr que j’ai exagéré en disant que ces dernières seraient « pénalisées », mais que pour des raisons politiciennes un Conseil régional fasse des pieds-de-nez (sur l’air de « bisque-bisque-rage ») aux entreprises qui utilisent un outil mis à leur disposition (quelle que soit notre opinion de l’outil), je trouve ça minable et assez détestable comme exemple.

    C’est un chantage indigne auprès des entreprises, même si les subventions ne sont pas un dû, ni un besoin. Et plutôt qu’une opposition démocratique, constructive, aux personnes ou aux idées, j’y vois un profond mépris non pas des hommes auxquels elle s’oppose mais de la fonction politique elle-même.

    Et l’on s’étonne que les français manifestent le même mépris ?


  • Mathieu 23 mars 2006 09:45

    « Pro-bush »... bon exemple pour quelqu’un qui a couvert assidument les élections américaines. Sauf qu’à l’époque, je n’ai pas perçu ce parti-pris.

    Et c’est quand même marrant que le fait de prononcer le nom de « bush » soit automatiquement suivi d’un commentaire du genre « caricature pour être bien compris ». On peut être d’accord ou non avec Bush mais le réduire à un simple épouvantail ne grandit pas les débats.

    A ce sujet, un très bon article de Ludovic Charpentier : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=6129


  • Mathieu Morel 22 mars 2006 14:58

    Malgré quelques réserves et divergences, j’adhère tout à fait à l’esprit de cet article.

    Quelques commentaires. L’article 16, le 49.3 et consorts ne sont pas forcément des aberrations mais c’est plutôt l’usage qui en est fait (et notamment l’abus : ces dispositions sont faites pour rester exceptionnelles). Sans vouloir diminuer le « mérite » de l’actuel chef de l’Etat, je trouve que son prédecesseur n’a pas ménagé ses « efforts » pour commencer le massacre....







Palmarès