• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mato waihakta

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 13 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mato waihakta 4 juin 2009 16:50

    Pour savoir à quel point longue chevelure fascine l’auteur en question et surtout pour lire son point de vue historique sur la colonisation aux USA, on peut se logger temporairement sur http://tir.loisir.xooit.fr/t235-le-post-de-greasy-grass-est-de-retour.htm?start=15#p4202
    On pourra y lire, plusieurs pages html à l’appui, que selon lui, plus de blancs ont été tués pendant la conquête que l’inverse (c’est à dire d’indiens tués par des blancs) (étonnant, non ?) On pourra aussi constater que l’auteur, s’il n’est pas protégé par des webmasters pour le moins conciliants (le cas d’école), refuse alors des « échanges » sans censure

    Oooops, petit oubli, on a aussi pu lire de lui sur la toile que « les indiens d’amérique du nord n’ont rien apporté, ni rien laissé et n’ont eu que ce qu’ils méritaient ... »


  • mato waihakta 29 janvier 2008 16:23

    Ce qui est encore plus spécial avec Custer est que le héros est mort sans "contrepartie". => l’anéantissement d’une partie du régiment provoque la mise en ordre de marche de plusieurs régiments et une nette augmentation des "résultats" : bataille d’Arickaree, de Slim Buttes, mort de Roman Nose, percée de Marcus ... et la reddition des Sioux ou leur fuite au Canada (reddition reportée à plus tard car les Lakotas veulent revenir chez eux)


  • mato waihakta 29 janvier 2008 16:14

    Custer se situe aux côtés de Davy Crockett => Comparer Custer à Crockett est assez surprenant. Crockett quitte le sénat (et ses futures ambitions de Président du pays) à cause des magouilles y régnant. Sa dernière allocution sur place ne fait pas plaisir à tous ceux qui restent, soulagés de le voir partir

     Et ne parlons pas de Jesse James, célébré dans un des plus beaux films de l’année. => Quel film ? James (et à un degré légèrement moindre son frère) était un hors la loi sanguinaire. Rien de positif chez lui. Une circonstance atténuante : sa jeunesse et le comportement des boarders.

    Quant à la place des Indiens dans cette mythologie, elle est des plus complexes, et l’attitude américaine très ambigue. => l’attitude n’a rien d’ambigüe : il suffit de lire les décisions de la Cour Suprême et du Sénat, sur plus d’un siècle pour comprendre aisément les duperies successives de territoire. Et je ne parle pas des populations entières décimées (1 sur 10) : apaches, navajos, cherokee, and so on.

     Cister n’a jamais caché qu’il leur donnait raison (aux Indiens) de préférer la vie libre sur les Plaines à l’enfermement des réserves. => exact

     Il est ironique que sous l’impulsion de Théodore Roosevelt, grand admirateur des Indiens et de la vie sauvage (’the strenuous life’), les monnaies et billets U.S. à partir de 1900 se couvrent de représentations de chefs indiens et de bisons au moment même où on a achevé d’enfermer les premiers et d’exterminer les seconds ! => les rapports du BIA seront honnêtes et indiqueront noir sur blanc le taux de mortalité, l’espérance de vie, cela dès 1870 (Théodore Roosevelt informé n’a rien fait). Pendant des décennies, le BIA informera Washington du niveau de santé des emprisonnés mais le gouvernement n’en aura cure, puisque plus aucune révolte ne pourra plus avoir lieu. La nationalité américaine sera accordée aux environs des années 1935, après la WWI (où les indiens s’engageront en masse aux côtés de la france ... pour sortir des réserves !!)

    Lorsqu’en 1973, quelques dizaines de Lakotas se révolteront, la télé se pointe et les chars de l’armée avec


  • mato waihakta 29 janvier 2008 15:55

    néo conservateur est le nom d’un blog, géré par un ami de Monsieur Cornut (et ceci est facielemtn vérifiable sur le blog). Le webmaster écrit sur son blog que l’on peut y écrire sans être censuré ("on n’est pas au figaro ici")

    <je confirme  : le site du figaro refuse l’expression libre et seul les messages plaisant au figaro y apparaissent ...>

    puis efface un de mes posts sous le faux prétexte que j’abreuve l’auteur d’insultes. Ce qui est totalement faux. Je demande au webmaster que le public se fasse une opinion sur mes supposées insultes ... et j’attends toujours que mon post soit affiché. Il n’y est toujours pas car je reprend point par point les allégations de l’auteur

    Si Mr Cornut n’est pas un néo conservateur, eh bien il a un ami proche, webmaster de ce site, où les louanges sur le livre pleuvent, bien entendu.

    Pour moi, être conservateur ou néo conservateur n’est ni une insulte ni un problème en tant que tel. Le problème est le manque d’objectivité. Pour une oeuvre de cette taille, c’est dommage. Tohanl le wowapi bluha, hehanl blawa. K’eyas waopetonsniktelo ! Le jour où j’aurai le livre dans les mains, je le lirai. Mais je ne l’achèterai certainement pas !


  • mato waihakta 29 janvier 2008 15:26

    Je suis étonné qu’on parle encore d’"actes militaires" contre les Indiens en 1913, puisque les sociétés guerrières indiennes avaient éclaté dans les réserves et que la plupart des Indiens avaient abandonné la lutte armée...

     

    En 1913 ou 1917 (wakiktonja -je sais plus très bien- ake wanji miwowapi owawa ktelo -faudra que je relise mes bouquins), des Paiutes quittent une réserve car ils crèvent de faim. Ils effectuent un raid contre une ferme. La cavalerie arrive, lourdement chargée pour récupérer ou anéantir les rebelles. Les indiens chargent avec leur arc et leurs flèches pendant qu’en face, on met en route les mitrailleuses. Voilà le dernier raid des cavaliers indiens. En 1939 les polonais agiront de même (cheval + fusil) contre panzer : échec assuré. Les cosaques referont la même chose en 43 mais avec nettement plus de réussite (on sort du sujet)







Palmarès