• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Matt Lechien

Matt Lechien

Consultant en alternatives écologiques et auteur de plusieurs livres sur ce thème.

Tableau de bord

  • Premier article le 02/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 15
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Matt Lechien Matt Lechien 3 octobre 2007 18:44

    >Vous comparez un FAIT avec un voeux, ce n’est pas scientifique.

    L’économie ce n’est jamais que des mathématiques. Pas compliqué de se rendre compte qu’à force de tirer sur la corde elle finit toujours par casser. La croissance, jusqu’où ???

    >La gestion n’y peut rien : si tu séne deux fois moins de blé, tu en aura deux fois moins à la récolte.

    il n’est pas question de semer deux fois moins de blé. Il est question d’en finir avec le système qui le pique dans la poche des honnêtes gens.

    >Pas du tout. Les travaux forcé, c’est le bagne, punition normal pendant des années pour les criminel notoire. C’est tout a fait républicain.

    la torture aussi est républicaine dans bon nombre d’états.

    >Moi ? Intolérant parce que ton merveilleux systéme n’est qu’une couillonade ?

    et le tien est merveilleux et magique comme le monde de Disney. Niveau couillonade, les marchés boursiers et l’aristocratie c’est pas mal non plus. Tout dépend de quel coté on se place.

    >On verra. Mais pourquoi ’tout le monde’ devrait finir exactement pareil ?

    très bonne question. dans ta petite tête tu te dis qu’il faut absolument des pauvres pour qu’il puisse y avoir des riches et que le système est tellement bien fait qu’il ne récompense que les meilleurs.

    >Quand le monde entier et tout activité serra gerré par le Capitalisme

    Il faut te réveiller un peu. smiley ça fait déjà un bon moment que le monde entier est géré par le capitalisme. Tu débarques de quelle planète ? Je les croyais plus futés que ça les p’tits hommes verts (comme des billets).

    >Et ? La mondialisation, c’est quoi pour toi ?

    si c’est bien fait c’est une très bonne chose. Maintenant tout dépend ce que l’on appelle « mondialisation ».

    >Finis de se gaver sur le dos des autres ! Tu ne consommeras que ce que tu gagneras, et ca, ca c’est la Justice Sociale.

    c’est bien ce qui est écrit dans le texte. tu viens enfin de comprendre ce qu’est la justice sociale. tu consommes ce que tu gagnes sans chercher à arnaquer les autres. tu ferais bien d’en toucher deux mots à ton président. fais gaffe, tu vas finir par prendre une carte chez lutte ouvrière si tu continues comme ça smiley


  • Matt Lechien Matt Lechien 3 octobre 2007 18:01

    >70 ans d’expérience soviétique, sans parler des autres expérience à travers le monde, infirme votre proposition. L’URSS s’est effondré car elle n’a pas respecté les Lois de l’economies.

    et le capitalisme s’effondrera aussi comme un château de cartes pour avoir poussé les siennes jusqu’au bout.

    >Formidable. Et donc tout les travailleur vont travailler 15 heures ? Donc, la production va baisser de 233% ! Donc, son pouvoir d’achat aussi, le budget de l’Etat, etc, il n’y a pas de miracle..

    au cas où tu ne l’aurais pas encore compris, il s’agit d’un autre système de gestion. ce qui demande un petit effort à ton intellect ankylosé.

    >En russe, ca se dit « Goulag »...

    et chez les extrémistes de droite ça s’appelle les travaux forcés et ça revient au même. extrémistes de gauche et extrémistes de droite c’est le même résultat au final. on aboutit toujours au fascisme. ton intolérance en est la plus brillante démonstration.

    >Personne ne vous oblige à travailler. Simplement, vous ne devez pas prendre l’argent de ceux qui travail alors que vous, vous glandez. Donc pas de sécu, pas de retraite, etc..

    Pas besoin de prendre l’argent des grands travailleurs comme toi. J’ai assez de boulot comme ça. D’ailleurs, ça me chagrine de devoir cotiser pour ta sécu et ta retraite. tu devrais pousser ta logique d’égoïste jusqu’au bout et faire appel à des sociétés privées plutôt qu’à une gestion étatique digne de Moscou. smiley La sécurité sociale et la retraite, c’est bien trop communiste pour toi. Un bon vieux système à l’américaine, il n’y a rien de tel pour que tout le monde finisse sa vie riche et en bonne santé.

    >Le capitalisme est une réussite totale.

    C’est une très bonne blague. Tu devrais la proposer à Carambar. Pour la peine, ils t’offriront ton poids en caramel mou.

    >Tu fais bien petit prolo.

    c’est désormais la bourgeoisie qui nous fait sa lutte des classes. smiley Ah ces salauds de pauvres ! Ils font tous exprès de l’être rien que pour embêter les riches.


  • Matt Lechien Matt Lechien 3 octobre 2007 15:00

    >Une vrai connerie.

    il manque un « e » à vrai. MERCI de faire attention au respect du français. même lorsque l’on est à la limite de la grossièreté. smiley

    >et donc, votre plombier ne pourra consommer que l’équivalent de ses 15 heures de travail.

    c’est très bien comme ça. tout est prévu pour que ça lui suffise. Plombier bon oeil, comme on dit par chez nous.

    >Ca va lui faire drole s’il fait actullement 39 heures !

    c’est bien connu : travail, famille et patrie sont les trois mamelles de la france. on ne peut s’épanouir que par ce biais. et celles et ceux qui pensent le contraire ne racontent que des conneries. il faudrait d’ailleurs tous les enfermer dans des camps de rééducation par le travail. Travaillons donc plus, pour gagner le droit de travailler plus. Il n’y a que des énergumènes qui n’ont jamais exercé un métier pénible de leur vie pour croire que le travail libère. Parlez-en un peu à un maçon ou à une caissière de vos belles théories sur le STO. smiley

    >Bref, c’est l’URSS votre truc.

    Pas du tout. Le communisme est un échec complet, tout comme le capitalisme. Le juste milieu doit se situer pile poil entre les deux.

    >Tout ca par jalousie, pffffff...

    oui j’avoue, je suis jaloux de ta prose et de ton ouverture d’esprit. smiley


  • Matt Lechien Matt Lechien 2 octobre 2007 19:53

    >je suppose que nous faisons ici référence à la capacité de renouvellement des ressources

    Désolé pour les néologismes, mais étant donné qu’il n’y a hélas pas d’équivalent dans la langue de Molière, il faut bien innover. recyclabilité = capacité d’un produit à être réutilisé en fin de vie. Par exemple, pour le papier c’est + ou - 7 fois, pour le verre c’est quasiment à l’infini. renouvelabilité = matière première renouvelable ou non et si oui en quelle proportion et durée...

    >A se demander si, pour certains du moins, le marché n’est pas plus important que la vie sur Terre !!! smiley

    La réponse est malheureusement dans la question. Le marché est complètement irrationnel, puisque seul maître à bord dans de mauvaises mains, sans aucun garde fous.


  • Matt Lechien Matt Lechien 2 octobre 2007 14:29

    >destruction de ces même points lors de la consommation.

    annulation sonne mieux que destruction smiley mais c’est ça. schématiquement, la carte de paiement fonctionnerait un peu comme une carte téléphonique et non pas comme une carte de crédit. les unités sont annulées au fur et à mesure. cela évite les effets pervers des vases communicants.

    >Certains de vos critères sont issus du marché

    tout à fait. il n’y a pas de raison de jeter le bébé et l’eau du bain. ce serait une attitude extrémiste. l’économie distributive est loin d’être une vue de l’esprit. c’est un concept ancien validé par de nombreux économistes de renom.

    >viennent plutôt de la science ou plus humblement de la technique.

    encore exact. les techniciens, producteurs et scientifiques sont les plus à même d’apporter des éléments concrets pour le chiffrage.

    >je ne suis pas sur qu’il ne soit pas perçu comme une contrainte supplémentaire.

    nous avons tous des droits et des devoirs. dans le système actuel comme dans un autre c’est pareil. au niveau de la contrainte tout dépend de quel coté on se place. si c’est de celui des plus démunis qui sont une majorité en ce monde et de celui de l’urgence de prendre des mesures concrètes pour préserver les générations futures de bien des misères, c’est loin d’être contraignant. le tout c’est de savoir ce que l’on veut vraiment. notre petit confort relatif est bien souvent superficiel. mieux vaut pour tout le monde une stabilité sur le très long terme que des périodes de chaos telles que nous les connaissons. on ne peut pas améliorer quoi que ce soit sans un minimum d’effort, ce serait trop facile.







Palmarès