• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

maurice & jeannette

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • maurice & jeannette 28 octobre 2007 16:08

    Merci pour un texte à la fois drôle, sensible et pertinent (comment réagissent les féministes à l’assassinat de Mathilde Dardant ???)

    Deux remarques pour la compréhension des faits et la vérité historique

    1/ Guy Môquet n’a pas été « tabassé » (cf déclaration de sa mère devant la commission d’épuration = « Guy n’a pas été frappé ») pas plus d’ailleurs qu’il n’a été fusillé par des Waffen-SS comme le laisserait penser le clip vidéo diffusé partout ad nauseam ! Ces « détails » inventés de toute pièce montrent comment on aggrave et « charge » une histoire pieuse déjà passablement mythifiée...

    2/ Par décision du 7 février 1956 (référence 19008), le ministre des anciens combattants et victimes de guerre (François Tanguy-Prigent, socialiste) a officiellement décidé que l’arrestation du 13 octobre 1940 de Guy Môquet avait été le fait d’un délit politique et, en conséquence, lui a refusé la qualité « d’interné résistant » au profit de celle « d’interné politique »... Pour information : ce fut également le cas de Marcel Paul (déporté politique et non résistant, 12 décembre 1952), de Lucien Sampaix (27 mars 1954) ou de Pierre Semard (29 mars 1963), tous internés politiques et non résistants, sur la base de la loi 48-1251 du 6 août 1948 établissant le statut définitif des déportés et internés de la Résistance, codifiée aux articles R. 286 et R. 287 du code des pensions

    Je souhaiterais que par ignorance et anachronime on cesse insulter les convictions de communistes sincères qui à l’époque se voulaient de vrais et purs bolchéviques et auraient considéré comme des insultes d’être traités de « démocrates » (ils vomissaient la « démocratie bourgeoise » et voulaient l’abattre pour construire le socialisme à partir d’une dictature du prolétariat) et de « patriotes » = ils étaient internationalistes et certains eurent du mal à encaisser le discours et le titre du journal des FTP de Tillon (France d’abord) qu’ils traitaient de maurassiens... Dans leur logique de condamnation de la guerre devenue « impérialiste » par décision du Komintern début septembre 1939, certains sont allés jusqu’au bout de leur logique en sabotant l’effort de guerre français : ils l’ont payé de leur vie = respect

    et honte aux CM qui veulent en faire des démocrates !

    Maurice & Jeannette







Palmarès