• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Max

34 ans, j’habite l’Est de la France et travaille pour l’Etat. Economiste de formation.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 118 46
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Max 24 mars 2010 15:04

    Philippe Bilger, avocat général à la cour d’appel de Paris, a estimé que « beaucoup » des trafiquants sont noirs et arabes, validant les propos controversés d’Eric Zemmour, sur son blog dans une note consacrée au journaliste.

    Le 6 mars, le polémiste avait déclaré dans l’émission « Salut les Terriens » : « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C’est un fait ».

    Ces propos controversés ont provoqué mardi une sanction de la chaîne par le Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et la convocation du journaliste par la direction du Figaro, dont il est l’un des éditorialistes.

    « Je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce +fait+, la justesse de cette intuition qui, aujourd’hui, confirment un mouvement né il y a quelques années », écrit M. Bilger dans sa note intitulée « Eric Zemmour ou le trublion officiel ».

    « Tous les noirs et tous les arabes ne sont pas des trafiquants, mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes. Je précise, car rien dans ce domaine n’est inutile, qu’il y ait aussi des +trafiquants+ ni noirs ni arabes est une évidence et ne me rend pas plus complaisant à leur égard », poursuit l’avocat général.

    « Il n’est point besoin d’aller chercher des consolations dans les statistiques officielles, dont la finalité presque exclusive est de masquer ce qui crève les yeux et l’esprit si on accepte de regarder », estime-t-il.

    Pour M. Bilger, l’émotion suscitée par les propos de M. Zemmour s’explique par le fait que ce dernier a « dépassé une ligne que la bienséance et l’hypocrisie considèrent comme absolue ».


  • Max 24 mars 2010 15:00

    Le livre d’Eric Zemmour, « Mélancolie française » est à lire absolument.

    Il regrette que le modèle intégrateur français ne fonctionne plus. L’assimilation qui permettait aux étrangers de devenir Français et donc de participer pleinement à notre projet de société n’est ni encouragé, ni même plus vraiment possible aujourd’hui.

    D’une part, la France elle même traverse une crise d’identité interne, les Français depuis déjà quelques années se désintéressent de leur propre culture et ne peuvent de ce fait se poser en modèle intégrateur, et d’autre part le poids de l’immigration est devenu tout simplement trop important.

    Le communautarisme ne peut donc que se développer dans ces conditions. A cela s’ajoute une série de tensions fortement liées à cette réalité qu’on ne cesse de vouloir cacher afin de ne pas soulever l’inquiétude.

    Or Zemmour insiste justement sur le danger à ignorer ce phénomène de morcellement. Selon lui absolument rien ne nous permet aujourd’hui de prévoir une lente assimilation et donc une pacification.

    Au contraire, plus le temps passe, plus l’afflux migratoire progresse et plus les « communautés » se retranchent dans leurs identités respectives. Pour reprendre son expression : « les gens se séparent ».

    Or, bien que cela soit absolument véridique un journaliste ne peut apparemment pas l’affirmer à la TV sans soulever la tempête et l’opprobre du CSA.

    Alors pourquoi se cacher derrière son petit doigt et continuer cette comédie consistant à jeter l’opprobre sur ceux qui tirent sur la sonnette d’alarme ? Pour se réconforter dans ses chimères ?


  • Max 24 mars 2010 14:59

    A lire dans l’Express 3063 de la semaine du 18 au 24 mars une interview de Michèle Tribalat, directrice de recherche à l’INED, pour la sortie de son livre « Les Yeux grands fermés » chez Denoël.

    La chercheuse pourfend les idées reçus et l’angélisme antiraciste.

    Elle remet an cause quelques certitudes de notre époque.

    Non, les immigrés ne sont pas nécessaires à notre économie.

    Non, ils ne sont pas utiles à l’équilibre de notre population ou de nos comptes sociaux.

    Oui, les pouvoirs publics entretiennent volontairement l’opacité sur ce domaine.

    L’INED est le l’Institut National d’Etudes Démographiques.

    Vraiment un livre à acheter et lire, la chercheuse explique notamment que malgré le peu de donnée statistique disponible en France, absence du à une démarche « volontaire » des pouvoirs publiques (pas de chiffre sur quelque chose que l’on ne maitrise pas), on peut recueillir pas mal d’informations factuelles.

    Par exemple, que le faible niveau de formation des immigrés arrivant en France pèse sur le salaire des emplois les moins qualifiés, plus il y a de chômeurs peu qualifiés, plus les salaires peuvent être bas (et le travail au noir de sans-papiers pèse encore plus !).

    A lire dans l’Express, et un livre à lire, un des rares travails de recherche sur le sujet.


  • Max 24 mars 2010 14:51

    A lire dans l’Express 3063 de la semaine du 18 au 24 mars une interview de Michèle Tribalat, directrice de recherche à l’INED, pour la sortie de son livre « Les Yeux grands fermés » chez Denoël.

    La chercheuse pourfend les idées reçus et l’angélisme antiraciste.

    Elle remet an cause quelques certitudes de notre époque.

    Non, les immigrés ne sont pas nécessaires à notre économie.

    Non, ils ne sont pas utiles à l’équilibre de notre population ou de nos comptes sociaux.

    Oui, les pouvoirs publics entretiennent volontairement l’opacité sur ce domaine.

    L’INED est le l’Institut National d’Etudes Démographiques.

    Vraiment un livre à acheter et lire, la chercheuse explique notamment que malgré le peu de donnée statistique disponible en France, absence du à une démarche « volontaire » des pouvoirs publiques (pas de chiffre sur quelque chose que l’on ne maitrise pas), on peut recueillir pas mal d’informations factuelles.

    Par exemple, que le faible niveau de formation des immigrés arrivant en France pèse sur le salaire des emplois les moins qualifiés, plus il y a de chômeurs peu qualifiés, plus les salaires peuvent être bas (et le travail au noir de sans-papiers pèse encore plus !).

    A lire dans l’Express, et un livre à lire, un des rares travails de recherche sur le sujet.


  • Max 24 mars 2010 14:40

    Le livre d’Eric Zemmour, « Mélancolie française » est à lire absolument.

    Il regrette que le modèle intégrateur français ne fonctionne plus. L’assimilation qui permettait aux étrangers de devenir Français et donc de participer pleinement à notre projet de société n’est ni encouragé, ni même plus vraiment possible aujourd’hui.

    D’une part, la France elle même traverse une crise d’identité interne, les Français depuis déjà quelques années se désintéressent de leur propre culture et ne peuvent de ce fait se poser en modèle intégrateur, et d’autre part le poids de l’immigration est devenu tout simplement trop important.

    Le communautarisme ne peut donc que se développer dans ces conditions. A cela s’ajoute une série de tensions fortement liées à cette réalité qu’on ne cesse de vouloir cacher afin de ne pas soulever l’inquiétude.

    Or Zemmour insiste justement sur le danger à ignorer ce phénomène de morcellement. Selon lui absolument rien ne nous permet aujourd’hui de prévoir une lente assimilation et donc une pacification.

    Au contraire, plus le temps passe, plus l’afflux migratoire progresse et plus les « communautés » se retranchent dans leurs identités respectives. Pour reprendre son expression : « les gens se séparent ».

    Or, bien que cela soit absolument véridique un journaliste ne peut apparemment pas l’affirmer à la TV sans soulever la tempête et l’opprobre du CSA.

    Alors pourquoi se cacher derrière son petit doigt et continuer cette comédie consistant à jeter l’opprobre sur ceux qui tirent sur la sonnette d’alarme ? Pour se réconforter dans ses chimères ?







Palmarès