• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

max

Que dire ?
Enseignant dans le secondaire depuis une petite dizaine d’années, blogeur débutant, j’essaie à travers ce petit travail d’écriture, de prolonger, en cette période de vaches maigres, à gauche, mon engagement politique. J’espère, par ce biais, pouvoir confronter mon point de vue avec d’autres comme moi, de l’autre côté de mon ordinateur...

Tableau de bord

  • Premier article le 23/01/2008
  • Modérateur depuis le 09/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 4 108
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • max 19 février 2009 10:47

    Apparemment vous faites une confusion entre l’année de stage et la 1ère année de service complet. L’année de stage précède la titularisation. Les néo titulaires ont il est vrai ensuite généralement des affectations très instables en remplacement et/ou un service sur plusieurs établissements.

    Il existe toutefois des enseignants non titulaires qui sont contractuels (recrutés en CDD pour une année par les rectorats) ou des vacataires (recrutés pour une durée de 200 heures). Ces deux types de situation qui pourraient se généralisées n’offrent aucune stabilité d’emploi (ce qui est indispensable au bon exercice d’enseignement). Les vacataires ne cotisent même pas pour leur retraite...

    M.


  • max 18 février 2009 09:15

    Jak2pad
    Que d’aigreur ! Je plains vos élèves si vous êtes effectivement ce qu’on appelle communément un enseignant. Pour ce qui est des classes à 37 voire 40 élèves, il en existe plus que vous ne le dites en lycée. C’est la tendance. Pour le reste, je vous laisse avec vos démons.
    Max.


  • max 10 janvier 2009 11:54

    Je réponds aux commentaires qui laissent penser que l’article est tourné contre le monde de l’entreprise pour sauvegarder une Education nationale qui resterait coupée des réalités.

    Rien de tout cela évidemment.

    L’article porte sur le double discours d’un ministre qui recule publiquement sur la réforme du lycée mais tente de faire passer en douce ses idées sans concertation.
    Mais la question centrale effectivement est la place de l’entreprise dans les programmes d’enseignement. Oui, l’école et l’entreprise doivent collaborer. Mais, faut-il nécessairement séparer Sciences économiques et sciences sociales ? Doit-on se priver, dans nos programmes d’un critique approfondie du capitalisme dont l’entreprise est un maillon essentiel ? Je ne le crois pas. C’est la raison de cet article et de mon mécontentement vis-à-vis d’un ministre qui prend toutes ces choses beaucoup trop à la légère pour des raisons politiciennes.

    Et puis cessons de décrire l’Education nationale comme une vieille baraque hors du monde réel. Les enseignants se coltinent tous les jours le monde réel par l’intermédiaire de leurs élèves et leurs familles.

    A bon entendeur salut et continuons le débat !

    Max.


    PS : Vous êtes les bienvenus ICI.



  • max 30 décembre 2008 13:28






Palmarès