• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Maximilian_Slade

Consultant ICT depuis une dizaine d’années dans pas mal de milieux professionnels - ce qui m’a donné une certaine ouverture d’esprit, fort intéressé par l’actualité tant politique qu’économique, financière, scientifique, écologique, sociale...(et pas seulement celle que sert quotidiennement TF1).

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Maximilian_Slade 18 août 2010 12:02

    Ayant compris cela il y a longtemps, je suis parti au Luxembourg. Là, on accueille plus favorablement les gens diplômés et compétents. Le secteur bancaire est en train de repartir, et il devrait être possible à quelqu’un avec un profil tel le vôtre de décrocher un emploi.


  • Maximilian_Slade 8 juillet 2008 13:21

    Un scientifique, c’est quelqu’un qui cherche quelque chose dans une pièce où il fait noir.

    Un phylosophe, c’est quelqu’un qui cherche quelque chose qui n’existe pas dans une pièce où il fait noir.

    Un religieux, c’est quelqu’un qui cherche quelque chose qui n’existe pas dans une pièce où il fait noir et qui s’écrie : ’J’ai trouvé’.


  • Maximilian_Slade 30 mai 2008 11:04

     

    Un scientifique, c’est quelqu’un qui, enfermé dans une pièce où il fait noir, cherche quelque chose.

    Un phylosophe, c’est quelqu’un qui ,enfermé dans une pièce où il fait noir, cherche quelque chose qui n’existe pas.

    Un religieux, c’est quelqu’un qui, enfermé dans une pièce où il fait noir , cherche quelque chose qui n’existe pas, et qui crie j’ai trouvé.


  • Maximilian_Slade 28 avril 2008 13:50

    Qui plus est, Google n’est pas très commerciale : pour un projet, nous les avons approchés pour faire de l’imagerie complexe basée en XML dans le cadre d’un projet militaire dont le niveau de confidentialité nous autorisait à faire appel à eux, et ils n’ont pas répondu, après deux mois et un reminder.

    On a laissé tomber et manque de chance, on sera sans doute obligé de repasser par eux pour avoir ce que l’on veut en terme de développement.


  • Maximilian_Slade 28 avril 2008 13:31

    Le DoD américain autorise ou non certaines prises de vue. Des accords ont eu lieu entre autres avec le gouvernement français sur certaines zones en France. Google Earth donnait une résolution d’un mètre sur des zones sensibles. Si les américains s’obstinaient, les français en guise de "remerciement" feraient de même avec certaines zones sur le territoire des Etats Unis que le DoD voulait masquer.

    La disponibilité de ces images n’est jamais qu’histoire de compromis entre nations.

    Google Earth n’est pas le seul dans le cas. Microsoft avec son Terra Server a rencontré les mêmes problèmes en son temps. Certaines zones on dû garder une résolution déplorable ou tout simplement être grisées à la demande du DoD.







Palmarès