• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Maxxi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Maxxi 9 mars 2007 00:25

    Bonjour,

    Même si je suis globalement en phase avec votre argumentaire et plus généralement avec le fait que cette mesure telle que présentée serait une aberration, j’avoue que le fait de comparer les 8 de rémunération supplémentaires à la perte des 60 de charges sociales salariales et patronales me chagrine un peu... C’est en effet considérer que les 60 perdus, comme vous le dites avant, sont une rémunération différée mais oublier qu’elle n’est que POTENTIELLE !
    - OK pour les cotisations retraites (même si dans le système francais comme vous l’expliquez les cotisations retraites ne paient pas notre propre retraite mais celles des actuels retraités.)
    - sur l’assurance maladie et l’assurance chomage : le fait de travailler une heure supplémentaire n’est sans doute pas ce qui va amener le travailleur à être plus malade (évidemment, on peut parler du stress, etc...), ni ce qui va augmenter sa probabilité d’être un jour au chômage... Faisant ainsi de ces cotisations des rémunérations différées TRES potentielles !

    Ainsi, si on se place du point de vue du travailleur, il y a fort à parier que cette heure supplémentaire, payée 10% de plus que la normale, représente tout de même une belle opportunité et soit très attrayante. Sans même considérer que la plupart des gens verront avant tout le gain de pouvoir d’achat immediat et n’auront pas le réflexe de penser au manque à gagner futur dû à la non cotisation à la retraite. On pourrait même aller plus loin dans le raisonnement, et dire qu’un travailleur particulièrement sain et prévoyant mettrait à profit cette rémunération supplémentaire pour en investir une partie à long terme en vue de sa retraite (les fameux fonds de pension...), dont il serait assuré de bénéficier LUI, alors qu’avec notre système actuel par répartition c’est beaucoup plus aléatoire...

    En tous cas, nous sommes d’accord pour dire que et les salariés et les employeurs verraient avant tout des avantages à cette mesure, ce qui aurait pour effet de concentrer encore plus la demande de travail sur un trop faible nombre de travailleurs...







Palmarès