• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MELIZO

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • MELIZO 14 janvier 2009 11:24

    Sil ’on devait encore et encore faire couler de l’encre et sortir des analyses plus fines les unes que les autres, comme à l’époque « des émeutes des quartiers sensibles, on en finit pas prêter à Dieudonné, un pouvoir et une image diabolique bien trop au dessus de toutes ces intentions. ! Le problème est ailleurs, même si Dieudo a mordu la ligne pour réaliser son strike médiatique. L’antisémitisme n’attend qu’une seul chose : C’est qu’on parle de lui. La bête immonde se nourrit du simple fantasme de cette idée.

    Ce « Troll » peut très bien se nourrir de deux façons... soit on se traite de fachos, soit d’antisémite. Le dialogue, se réduit toujours à ses vieilles lunes. Cela doit certainement tenir du passé sombre de la France, celui d’avoir connu une invasion et une politique profondément antisémite. Donc notre vécu et cette transmission transforme notre imaginaire. Les anglais face à un fichier « Edvige » sont beaucoup moins méfiants du fichage policier du fait de leur histoire. Ont-ils raison pour autant ?

    Pour essayer d’être clair, c’est comme lorsque l’on voulait pour vendre du magazine en tout genres en disant : les jeux de roles sont dangereux pour les jeunes, là c’est un peu pareil : L’antisémitisme est dangereux pour l’équilibre de la société. Si dieudonné n’accorde qu’un effet comique à se jouer et aussi à lui se nourrir de cette position border line, il est préférable, pas contre dieudo, mais pour tout les esprits faibles, de contenir cette pensée. L’incitation se trouve plutôt sur ce terrain Pas une incitation tacite et directe. Mais ce deuxième degré peut être pris au premier par beaucoup de gens en mal de conscientalisation politique et qui vivent déjà une exclusion et un repli communautaire. Iin fine c’est quand même le terrain de la contestation antisémite. Voici Dieudonné pris à son propre piège. Bizarrement lui qui prone l’anti communautarisme, voilà l’effet inverse qui se dégage.

     

    La liberté d’expression n’a rien à voir avec ça. On ne fermera pas la main d’or pour autant. Les actions de censure de Bertand Delanoê n’iront pas jusqu’au lieu d’expression de l’artiste. Bertand Delanoê n’est pas Fouché. Donc d’accuser la liberté d’expression est un faux débat, un procès d’intention contre le comique. Tous ceux qui mélangent décomplexion et libertés. L’enquête préliminaire, elle seule, dira ce qu’il en est réellement. Incitation ? Négation ? Insulte ? Mais on ne fermera pas son théâtre de la main d’or ; nous ne sommes pas au temps au Napoléon censurait les castelets des spectacles de guignols.







Palmarès