• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mems

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • mems 27 février 2010 10:59

    Merci le matou. C’est le commentaire le plus sensé que j’ai lu sur le sujet jusqu’a présent. Et j’ai peur que vous ayez raison. Les comportements humains que vous décrivez au sujet du changement climatique ont été si souvent répétés par le passé dans d’autres domaines. Chacun choisi un extrême et se bat aveuglément dans cette direction, quitte a répéter ce qu’un autre à dit sans même vérifier les sources. J’ai l’impression que tout le monde est devenu expert en sciences climatiques de nos jours. Pourtant les idées propagées tiennent souvent plus de la désinformation que d’une approche scientifique et ceci dans les deux camps. Le discours raisonnable est totalement occultés. On répète les mêmes erreurs, encore et encore.

    Je rejoins également les commentaires d’epapel.



  • mems 26 février 2010 18:34

    En fait ma question n’est pas scientifique. je vais la répéter comme je n’ai pas été clair :

    Pourquoi s’attaquer a la thèse du changement climatique si c’est son exploitation par les politiques qui est controversée ?
    Pourquoi ne pas s’attaquer à l’écolo business si ceci est le problème ?

    Qui a interêt à s’attaquer à la thèse du réchauffement climatique, si ce n’est les producteurs de CO2 ?
    Pourquoi la communauté internet en general s’attaque à la thèse du réchauffement climatique et faisant ainsi le jeu des lobbys du pétrole, du gaz, du charbon.... ?
    Ce paradoxe ne vous choque t’il pas ?
    Ne serait ce pas la victoire ultime des experts en communication ? Reussir à instrumentaliser pour leur propre cause, ceux la même qu’ils exploitent ?

    Ou est ce simplement parce que nous sommes les vrais producteurs de CO2 en tant qu’indivu ? et qu’on a donc tous interêt à voir disparaitre les possibles restrictions sur notre consommation d’énergie fossile pour notre bien-être à court terme ? Est-ce la raison de notre facilité à accepter que le rechauffement n’est qu’un mensonge et notre tendance a vouloir en convaincre les autres ?



  • mems 26 février 2010 17:12

    Oui, je connais le GIEC. Sa fonction est de rassembler et de synthetiser les travaux existants. Par contre le GIEC ne fait pas de recherche scientifique, il utilise les resultats des autres. Je suis au courants des fautes commises par le GIEC quand a l’interpretation de ces travaux, mais ca ne remet pas en cause la qualite des travaux fait par les chercheurs independants. C’est travaux sont publies et ouvert a la critiques. Pour l’instant, les critiques ne visent que les methodes du GIEC (et l’universite d’east Anglia), pas la veracite des resultats scientifiques qui indiquent le changement climatique.

    Bref, on est d’accord sur le detournement des travaux sur le climat par le GIEC et les politiques pour des fins de taxes voir controle des populations par les gouvernements. Pourtant la preuve de l’absence d’un changement climatique ne m’est pas connue.

    Alors pourquoi l’opinion publique est portee a croire que le changement climatique n’existe pas ? Pourquoi le public ne retient pas la manipulation des politiques (dont le GIEC fait partie, je le repete, leur role est plus politique que scientifique) ?



  • mems 26 février 2010 16:05

    Joe le taxi,

    « A qui profite le crime » est juste une facon de parler.
    Je suis totalement d’accord avec vous, reveler les fraudes est louable.
    Et que le GIEC soit critique et corrige est une bonne chose. Cela fais partie de la demarche scientifique.

    A l’auteur,

    Je m’excuse d’avoir quelque peu detourne le fil de votre article que je trouve bon malgre quelque anticipation discutable (par exemple, la maitrise de la fusion est encore bien eloignee).



  • mems 26 février 2010 15:53

    a kronfi

    Je ne discute pas la veracite des chiffres, ce que je questionne c’est l’interpretation que vous en faites.

    Les fonds alloues a un projet de recherche ne sont pas lies a la condition d’une conclusions predeterminee (soit rechauffiste soit sceptique). Si c’est le cas, cela va a l’encontre de la methode scientifique. Les fonds peuvent etre a posteriori etre classe comme subventionnant l’une ou l’autre these. Si la conclusion de la majorite des travaux est celle des « rechauffiste » cela indique simplement que cette these est la plus probable d’un point de vue scientique.
    Vous sous-entendez que les fonds sont alloues a conditions que les resultats soit rechauffistes. Dans ce cas il y a fraude.
    Des fraudes ont certes ete demontre dans plusieurs cas dont certains impliquant le GIEC (le GIEC est d’ailleurs plus politique que scientifique).
    Cependant des centaines de resultats de recherche sont publies chaque annee aux sujet du changement climatique, sans aucune contestation. Alors pourquoi refuter l’ensemble des resultats suites aux tricheries de quelques uns ?







Palmarès