• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michael

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Michael 8 novembre 2007 00:45

    Je sors à l’instant d’une des représentations du Roi Lion.

    J’ai trouvé le spectacle grandiose : la musique, la mise en scène, les costumes, les décors, tout était vraiment magique. Les chanteurs étaient bon pour la plupart, avec une mention spéciale pour Rafiki et Nala adulte, qui donnent tout le sens au genre de la comédie musicale.

    Je n’ai qu’un seul regret, et pas le plus petit, et c’est pour cela que je suis venu m’exprimer sur cet article précisément : il s’agit des paroles des chansons.

    Car, effectivement, comme le précise Stéphane Laporte dans une interview disponible sur musique.evous.fr (http://musique.evous.fr/Le-Roi-Lion-Interview-de-Stephane,2381.html#forum18), il n’a vu le dessin animé qu’APRES avoir travaillé sur le livret du Roi Lion.

    A vous qui avez adoré le dessin animé « Le Roi Lion », n’allez pas voir cette comédie musicale

    Comme la plupart de ceux qui sont ou vont aller voir ce spectacle, j’ai déjà vu le dessin animé. Pire, je ne l’ai pas vu qu’une seule fois, mais plusieurs. J’ai même acheté le CD. Autrement dit, le Roi Lion, le vrai, je le connais (presque) sur le bout des doigts.

    Du coup, dans la salle, grosse déception. Enorme déception. Désillusion même. On a envie de chanter, de bouger, de réagir, de s’extasier, bref, de revivre toute la magie qu’il y avait dans le dessin animé, mais on ne le peut pas, parce que les paroles de M Laporte ne collent pas. Il n’y a pas que « l’histoire de la vie » qui devient « le cercle de la vie »... Il y a « l’amour brille sous les étoiles » qui devient « et soudain l’amour est là », « je voudrais déjà être roi » qui devient « je voudrais être roi très vite ». Des paroles qui ne tiennent pas compte du rythme des phrases de la chanson originale, approchant parfois même de la niaiserie au niveau du sens.

    Bref, vous qui vous apprêtez à aller voir ce spectacle, si vous le pouvez, oubliez les paroles que vous connaissez. Oubliez le refrain de Hakuna Matata que vous chantiez en choeur avec vos enfants. Sinon, comme moi, vous passerez les 3 heures du spectacle à vouloir qu’au moins une fois, une seule, les paroles des chansons que vous connaissiez surgissent de la bouche des chanteurs.

    Ne pas vouloir être accusé de plagiat pour une oeuvre originale qu n’a jamais fait l’objet d’une adaptation est louable M Laporte. Mais le dessin animé duquel sont repris les 3/4 des chansons de cette comédie musicale a eu du succès. C’est même à ce jour, il me semble, un des dessins animés les plus vus en France, avec un succès tellement retentissant que je ne sais pas comment vous avez fait pour ne le voir que maintenant...

    L’enfant qui croyait en la magie de cette histoire a été profondément déçu par ce petit détail qui pourrait sembler anodin, mais qui fait toute la différence entre une soirée sympathique et une soirée inoubliable.

    Pour terminer, j’ajouterai même que les jeux de mots que vous semblez avoir mis tant de temps à traduire étaient eux aussi déjà présent dans le dessin animé original. Et je ne sais pas comment vous avez cherché vos propres jeux de mots, mais, personnellement, je n’en ai pas trouvé beaucoup...

    N’oubliez pas M Laporte qu’on ne traduit jamais des paroles de chansons pour soi ou pour une metteuse en scène, mais avant tout pour une seule personne, la plus importante : le public.







Palmarès