Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 263 2639 8036
1 mois 3 86 276
5 jours 1 27 87
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3288 2301 987
1 mois 7 7 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Michel DROUET Michel DROUET 18 janvier 11:56

    @Fifi Brind_acier
    Plus besoin de s’exciter avec l’UPR, Trump va se charger de flinguer l’Europe et les euros-régions qui de toutes façons n’avaient aucune chance de voir le jour dans des délais brefs surtout depuis le Brexit....


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 janvier 18:03

    @jesuisdesordonne
    A propos du mille feuille administratif, Asselineau ne parle que de diminution du nombre d’élus et de la suppression des régions et un retour aux EPR, sans dire ce que cela entraîne en matière de gestion des compétences et d’agents qui les assurent : un peu faiblard !
    Cela voudrait sans doute dire que l’Etat assurerait lui même les compétences sociales, de transports scolaires ou bien de voirie,... lui même ? Quid des fonctionnaires ? Certaines compétences seront-elles supprimées ?, dans quels domaines ?

    On a déjà vécu cela avant la décentralisation et on a vu ce que cela donnait : des collèges en piteux état, des routes également et des transports en milieu rural inexistants.
    Le programme présenté (en 2 h 46 mn et 36 s, quand même) est un retour aux années 70, la France de Pompidou (comme l’évoque lui même l’intervenant), bien jacobine.
    Pas sûr du tout que les Français qui ont gouté à la proximité des centres de décisions apprécient ce grand bond en arrière.
    On ne peut pas se contenter de dire que la suppression de 4210 postes d’élus se traduira, je cite "par des centaines de millions, ou de milliards d’euros d’économies" parce que c’est totalement faux, à moins de supprimer des actions et les fonctionnaires qui vont avec.
    Dans mon département, la suppression du Conseil Départemental, c’est à dire des élus et des petites mains politiques qui les assistent au quotidien entraînerait au mieux 15 Millions d’économies par an : faites le calcul, on arrive au mieux à 1 Milliard d’euros pas an au niveau du pays.
    Autant vous dire que je ne voterai jamais pour un tel programme fourre tout, imprécis, de repli sur soi, de retour au franc (sans doute à l’ancien) de retour à la bonne vieille France rurale avec ses communes, ses clochers et ses départements sans doute remis sous la tutelle préfectorale comme au bon vieux temps.


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 janvier 15:16

    @jesuisdesordonne
    Pour quelqu’un qui n’est ni membre ni mandaté par l’UPR, vous êtes drôlement précis : 1 h 23 mn 36 s. Bravo ! Je suis en train d’écouter....


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 janvier 10:13

    @jesuisdesordonne
    Vous n’étiez pas obligé d’assister à ces formations. En ce qui me concerne, pendant ma carrière, j’ai toujours fuit ces raouts, repas ou autres séminaires téléguidés par les lobbies.


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 janvier 08:14

    @Fifi Brind_acier
    Vive l’UPR !


Agoravox.tv