Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 170 1479 3632
1 mois 6 30 176
5 jours 2 10 30
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3168 2204 964
1 mois 6 5 1
5 jours 1 1 0












Derniers commentaires

  • Par Michel DROUET (---.---.---.22) 1er octobre 11:20
    Michel DROUET

    Exact Diogène !

    Et comme les notaires ou les pharmaciens l’ont fait avec leur personnel, ils demanderont à leurs agents de manifester avec eux.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.195) 30 septembre 18:51
    Michel DROUET

    Aigreurs, brûlures d’estomac, rancœur, vengeance, excès de bile, petites trahisons sans importance : l’attitude de l’ex femme d’un président n’a pas de limite. C’est sa manière à elle d’exister. Bien triste fin de vie !
    Je m’étonne qu’on lui donne encore une telle importance dans les médias.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.195) 29 septembre 22:20
    Michel DROUET

    Bonsoir Pere Plexe

    Cette réforme peut être également génératrice d’économies, par exemple celles de communication soit 3.20 € par habitant et par an que nous n’aurions plus à payer si les conseils généraux disparaissent. Idem pour les services des assemblées départementales dont nous n’aurions plus besoin,etc, etc,...
    S’agissant du fonctionnement, beaucoup de conseils généraux ont déjà déconcentré la prise de décision, les RH ou les finances dans des agences ou des services de terrain. Cela continuera à marcher si la région reprend le flambeau.
    Enfin l’Etat fonctionne lui même sur ce mode déconcentré avec les Préfets. Pourquoi les Régions ne pourraient-elles pas fonctionner dans des espaces plus réduits ?

  • Par Michel DROUET (---.---.---.195) 28 septembre 21:08
    Michel DROUET

    Bonsoir Pere Plexe

    Aucune dépense supplémentaire dans ce cas Pere Plexe, car le transfert de la gestion des collèges des conseils généraux à la Région ne modifiera pas les équipes de proximité actuellement dans les conseils généraux : il resteront sur leurs territoires dans leurs locaux actuels.

    Pareil pour les routes départementales ou d’autres compétences qui seraient transférées à la Région.

    Dans mon département, il existe des agences départementales dans les Pays : elles ne bougeront pas. Elles seront seulement administrées par la Région au Lieu du Conseil Général et continueront à intervenir en proximité.

    Il y a beaucoup de craintes infondées entretenues à ce sujet et souvent par les élus eux-mêmes qui sont opposés aux transferts de compétences à la Région.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.195) 27 septembre 22:48
    Michel DROUET

    La clause de compétence générale est source de dépenses supplémentaires ne serait-ce que parce que chaque collectivité mobilise ses fonctionnaires pour faire et refaire ce que les voisins ont fait (montage et suivi des dossiers administratifs et techniques).
    De plus, ce système prend beaucoup plus de temps que si une seule collectivité est compétente et c’est également source de dérives financières.
    Le système permet aussi de monter des projets très coûteux (stades, musées,... ce qu’on appelle les éléphants blancs" ) que la compétence exclusive limiterait et en général. Les coûts de fonctionnement induits sont sous estimés et on les découvre après (mais c’est trop tard !).
    Enfin, le système favorise le renvoi d’ascenseur entre collectivités et cela aussi ça coûte.

    Ce n’est pas de la bêtise, c’est du vécu, et de l’intérieur !







Palmarès