Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 164 1449 3456
1 mois 2 13 30
5 jours 1 1 12
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3160 2197 963
1 mois 10 8 2
5 jours 4 3 1












Derniers commentaires

  • Par Michel DROUET (---.---.---.186) 21 juillet 11:07
    Michel DROUET

    Bonjour Mmarvinbear

    Je vous livre ce bel anachronisme de l’auteur :

    « Et en France, cela nous a fait perdre la référence historique aux départements, qui nous a occupé pendant des décennies »

    C’est vrai que lors de la création des départements au moment de la révolution de 1789, il y avait des bagnoles partout et que c’est là que les révolutionnaires ont créé les plaques avec la taxe sur les cartes grises...Pas cons, les mecs !

    Où va se nicher la bêtise ! 

  • Par Michel DROUET (---.---.---.180) 20 juillet 14:47
    Michel DROUET

    Bonjour Diogène

    Ben oui, vous avez mal compris, pour le reste je vous laisse juge...

  • Par Michel DROUET (---.---.---.180) 20 juillet 11:54
    Michel DROUET

    Bonjour Mmarvinbear

    J’applaudis à l’ensemble de vos commentaires ainsi qu’à ceux de Fergus. La plupart des commentateurs n’ont pas lu le projet de loi qui sera présenté en septembre et ouvrent la porte à tous les fantasmes et toutes les peurs. Et puis il y a ceux que cela arrange de tout mélanger au nom du « complot européiste ».
    Il y a du boulot pour expliquer les choses et faire litière de tout cela.
    Cela devrait être le boulot des élus, mais ils sont étrangement absents : ils sont sans doute davantage préoccupés par leur mandat que par l’intérêt général.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.180) 19 juillet 10:30
    Michel DROUET

    Bonjour ebreizh

    Un peu de calme ebreizh, la reforme est encore loin d’être aboutie et les choses vont maintenant se jouer en septembre lorsque le parlement décidera des transferts de compétences, de la refonte des intercos et de la disparition des conseils généraux.
    Sans ce dispositif, les Régions n’auront aucun pouvoir et seront des espaces croupions.

    Enfin, il faut relativiser ce vote acquis par cinquante-deux voix contre 23, seulement. C’est dire l’enthousiasme de nos parlementaires !

    Il est par conséquent difficile d’affirmer que « l’Assemblée nationale a tranché sans ambiguïté pour le camp de la réforme en France »

  • Par Michel DROUET (---.---.---.201) 13 juillet 18:03
    Michel DROUET

    Bonjour Spartacus
    Je comprends votre propos et votre angle d’attaque, mais je dis simplement que le suicide est multi causal et que ceux qui arrivent à cet extrême peuvent être des patrons, des salariés, des victimes de ruptures sentimentales, etc,... et que faire un article uniquement sur le suicide des patrons causé par un contrôle fiscal me semble pour le moins biaisé.
    Il y a aussi des salariés qui se suicident suite à un licenciement et d’autres qui se suicident sur leur lieu de travail sans que cela ait une relation avec leur activité professionnelle, etc, etc,...
    Enfin, je le dis et je le répète, aucune catégorie sociale n’est épargnée par les maladies psychiatriques et il y a fort à parier que parmi les patrons qui se suicident, il y en a qui sont touchés par une de ces pathologies.
    Après, on peu tout dire...et des syndicats pourront aussi parler de harcèlement dans l’entreprise là où il n’y aura que de la souffrance familiale suite à un divorce mal vécu.
    Simplement, on ne peut pas tout dire et décréter que c’est telle ou telle cause qui est responsable des suicides : c’est ce que vous faites et je ne vous suis pas dans cette démarche. Vous manquez de distance.