Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 198 1769 4643
1 mois 6 49 222
5 jours 1 11 12
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3232 2254 978
1 mois 5 4 1
5 jours 2 1 1












Derniers commentaires

  • Michel DROUET (---.---.---.164) 11 février 16:07
    Michel DROUET

    Bonjour erichon

    il y a l’offre électorale (pour qui on vote) et il y a aussi le besoin de savoir pour quoi on vote.
    Je me positionne avant tout sur ce second terrain : j’aime bien savoir à quoi serviront les impôts que je verse. En l’espèce, je pressens une arnaque compte tenu du fait que les compétences futures du Conseil Départemental ne seront pas connues avant le scrutin de mars.

  • Michel DROUET (---.---.---.164) 11 février 11:24
    Michel DROUET

    Bonjour

    « Les départements viennent juste de sauver leur vie »

    Pouvez vous me dire quelles seront les compétences futures de ces départements ? Non ? moi non plus ! Car la loi en cours de discussion au Parlement ne sera pas votée avant les élections

    Bon courage à ceux qui voteront avec un bandeau sur les yeux avec seulement comme perspective le clivage gauche droite ou la montée du FN.
    C’est une arnaque sans nom qui se prépare : faire voter des gens sur du vide, du rien et en ne sachant pas à quel régime fiscal ils seront soumis.

    La gueule de bois sera sévère !

    Pour ma part, j’ai décidé de m’abstenir les 22 et 29 mars.

  • Michel DROUET (---.---.---.164) 11 février 11:11
    Michel DROUET

    Bonjour Alinéa

    Sauf que le« haut » et le « bas » se confondent : ce sont les mêmes élus des mêmes partis politiques qui défendent des options lorsqu’ils sont sur le terrain et peuvent dire le contraire lorsqu’ils sont à « Paris ».
    Ils trouvent toujours avantages à caresser le « bas » dans le bon sens pourvu que cela assure la pérennité du système dans lequel il baignent et croissent.

  • Michel DROUET (---.---.---.164) 11 février 11:01
    Michel DROUET

    Bonjour Fergus

    Les regroupements au sein des intercommunalités se feront, un jour... et à un train de sénateur.
    C’est pourtant ce vers quoi il faut aller.
    Certains élus intelligents s’engagent sur la voie de la fusion mais ils sont encore peu nombreux face à la cohorte de ceux qui tiennent à leurs écharpes contre vents et marées.
    Les partis politiques cautionnent l’émiettement qui favorisent le recrutement et l’accumulation de structures sert d’incubateur pour les partis ou de maisons de retraites pour des élus en fin de carrière.
    Je pense qu’il faut aller vers les regroupements intercommunaux, mais en gardant une identité communale au travers de la désignation de maires délégués proches de la population, sinon cela ne se fera jamais.

  • Michel DROUET (---.---.---.164) 5 février 19:00
    Michel DROUET

    Bonjour Trelawney

    D’après un sondage, 50 % des électeurs UMP s’abstiendront et les autres 50 % se répartiraient pour moitié entre le FN et le PS







Palmarès