Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 184 1595 3992
1 mois 9 56 236
5 jours 2 15 65
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3199 2229 970
1 mois 26 22 4
5 jours 10 9 1












Derniers commentaires

  • Par Michel DROUET (---.---.---.95) 5 novembre 15:16
    Michel DROUET

    Bonjour Victor

    Très bonne description du système mégalomaniaque mis en place qu service de quelques uns  : les élus, les bétonneurs, les lobbies agricoles pour ne parler que de ceux-là qui nous ressassent inlassablement que « c’est bon pour l’emploi ».

  • Par Michel DROUET (---.---.---.95) 5 novembre 10:50
    Michel DROUET

    @l’auteur
    Pourquoi l’Alsace ne veut pas d’une fusion ?
    Parce que les élus et leurs obligés ne veulent pas perdre leurs pouvoirs.
    Cette région est gouvernée par la droite et le FN y fait également de bons scores.
    Le projet de fusion des deux départements a été initié sous Sarkozy et il a été tellement mal vendu que les élus et les milieux socio économiques qui ne voulaient pas de ce projet ont tout fait pour qu’il capote.
    La montée du FN n’est pas étrangère à ce fiasco.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.95) 5 novembre 10:01
    Michel DROUET

    Ouh là, c’est plus grave que je ne le pensais !
    Passez quand même une bonne journée, Spartacus.

  • Par Michel DROUET (---.---.---.95) 5 novembre 07:03
    Michel DROUET

    Bonjour Fifi

    On envoie à Bruxelles les plus nuls de nos hommes et femmes politiques dont on veut se débarrasser, les recalés du suffrage universel national et les grandes gueules. Il n’est donc pas illogique de voir les politiques nationales et européennes aller dans le même sens.

    Palme d’or de la nullité : Moscovici, bien sûr !

  • Par Michel DROUET (---.---.---.95) 4 novembre 20:40
    Michel DROUET

    Bonjour Spartacus

    Comme vous y allez ! Faire des comparaisons avec les nazis et le dictateurs relève à mon avis (mais je ne suis pas médecin) d’une phobie administrative caractérisée à l’instar de ce cher Thévenoud.
    D’où vous viens cette haine ? D’un redressement fiscal, d’une amende pour excès de vitesse mal acceptée ou d’un concours d’entrée dans la fonction publique raté ?
    Bon, pour le reste, en ce qui me concerne, je n’ai pas de compte à vous rendre après une carrière privée et publique débutée à 14.5 ans et qui aura duré plus de 45 ans. Je me sens autorisé à préciser par ailleurs qu’à mes débuts dans la fonction publique, les« libéraux » comme vous dites se foutaient de ma gueule lorsqu’ils savaient ce que je touchais à la fin du mois. Et, quelques années après, une fois la crise installée, ce sont les mêmes qui me demandaient comment faire pour entrer dans la fonction publique.
    Je me sens autorisé à vous dire également qu’il existe des incompétents et des profiteurs du système partout, dans le public mais aussi dans le privé (et j’en ai rencontré chez ces derniers !) mais cela ne m’autorise pas à cracher à la figure des autres comme vous le faites de manière habituelle.
    Avec votre outrance vous donnez une image déplorable de ceux dont vous vous réclamez, à savoir les libéraux dont les points de vue sont respectables.
    Ce sera tout.







Palmarès



Agoravox.tv