• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

michel ducruet

michel ducruet

64 ans. Peinture, photographie, professeur d’Histoire retraité en 2009. Vit à la campagne. webmaster.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/07/2005
  • Modérateur depuis le 14/11/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 12 35
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • michel ducruet michel ducruet 29 avril 2011 12:28

    Je n’ai pas aimé ce spot  : une fillette tout ce qu’il ya comtesse de Ségur renverse un pot par mégarde, une jeune mère du genre frustré pique son phare et donne une gifle presque sans rien dire, une grand-mère excitante comme un bénitier qui joue la repentance façon théâtre de la paroisse....
    Il manque un écervelé de dix ans qui remue bruyamment sur sa chaise et renverse l’assiette de son petit frère pendant qu’il a le dos tourné, une mère qui dit à l’écervelé « c’est rien, c’est rien mais si tu recommences je le dirai à ton père... » et un père qui décide de boire son café sans bruits ni hurlements de mioches, considérant que son épouse n’est pas la domestique de leur progéniture et se fendant d’une claque en regardant le petit ange bien droit dans les yeux en lui disant « Pas de ça chez nous ! Est-ce que tu m’as bien compris ? »
     Et là je veux bien discuter de l’opportunité de la claque et du traumatisme infligé au genre humain....



  • michel ducruet michel ducruet 16 juillet 2010 19:49

    La vraie ruine n’est pas « comptable », c’est la destruction organisée du sentiment national, l’émigration louche des fortunes et leur métissage accéléré, l’effondrement du système éducatif dans la bouillie informe des morales civiques et des idéologies de bazar, la disparition des corps intermédiaires, l’orchestration du silence sur nos intérêts nationaux, en bref, 30 ans de socialisme bidon et de faux gaullisme dont le dénominateur commun est la soumission à l’ordre néo-libéral installé dès 1973 à la fin de Bretton-Woods et au début des monnaies flottantes.. Il ne nous reste que les peaux de bananes de notre république bananière et pétomane qui sous Giscard, Mitterand, Chirac et Sarkozy a parié que la France était une vieille lune, l’Europe une nouvelle lune et que le reste du monde resterait deux siècles en voie de développement.... Nos crétins locaux ont accepté sans broncher la fin des paysans, la fin des industriels... le gonflement d’un tertiaire qui est en train de se délocaliser à toute vitesse.... surtout, soignons nos vieillards, nos retraités et nos handicapés, mine d’or de l’emploi via les services à la personne.... Dès les années soixante -dix, de bons esprits comme Alfred Sauvy avaient posé un regard lucide sur nos risques de décadence. La ringardise de la 5ème République est en train de dépasser celle de la 3ème finissante dont les « héros » ressemblent étrangement aux premiers et second couteaux d’aujourd’hui... De plus la faillite des finances locales ( sur-embauches, emprunts toxiques, sous-productivité en tout genre ) est soigneusement cachée...Pour se sortir de ce genre de situation il fallut jadis un Richelieu, un Mazarin, un Louis XIV , des Bonaparte , et un De Gaulle, tous hommes d’état capables dans la pétaudière politique, économique et civile, de dénicher des serviteurs compétents et dévoués, de liquider les imposteurs, grenouilleurs et aboyeurs, de remettre en ordre une nation fatiguée par les abus, noyée dans les chagrins, livrée aux cupidités de passage, bref, capables de trancher le noeud gordien des intérêts croisés et des compromis sordides. Au fond, la ruine de la France n’est même plus un risque, c’est un fait, aussi cruel et déconcertant que la ruine sociale des banlieues à problèmes... Quand on pense que Giscard a fait rentrer Nestlé dans l’Oréal par crainte de nationalisation en cas de victoire de la gauche.... et que les mouches bleues qui tournent autour des Bettencourt risquent de faire passer le 1er groupe mondial de cosmétiques dans des mains étrangères on mesure la fragilité de nos avoirs et la légereté de nos « élites ».... La ruine de la France c’est le risque d’une condamnation à plus ou moins longue échéance de la république et celui d’une tension civile et sociale dont personne ne sortira indemne



  • michel ducruet michel ducruet 31 décembre 2007 11:03

    et moi donc ! Bonne année à tous les chats rennais et bretons ! Pas mal, le salon des refusés !



  • michel ducruet michel ducruet 11 décembre 2007 06:31

    Je ne suis pas un spécialiste de ces questions, mais il me semble que les journalistes ont du souci à se faire. D’abord parce que l’écrit n’est plus l’essentiel dans la constitution de l’opinion, parce que l’obsession « anti-agressivité » des scotchés du politiquement correct cache des politiques féroces de liquéfaction du langage, et enfin que l’indifférence scolaire à l’égard de la syntaxe, du vocabulaire et de l’orthographe éloigne une génération de la langue de Molière pour l’amuser de langue de bois... Donc en obligeant le citoyen du monde à parler à voix basse sur l’Agora, on laisse les patriotes sans voix devant les turpitudes des magistrats... Il fut un temps où l’arbalète sauvait les royaumes, où « J’ACCUSE... » sauvait les républiques... où tout finissait par des chansons... Nos sourires peuvent-ils encore désarmer quelque chose ?... A moins que nos carottes soient tellement cuites que de toutes manières nous serons privés de dessert.



  • michel ducruet michel ducruet 13 juillet 2007 19:08

    Je ne connais qu’une seule façon d’effacer définitivement les données d’un ordinateur : sortir le disque dur, le poser sur un billot, prendre une masse et frapper deux fois... Puis le mettre dans un poêle à bois ou à charbon précédemment allumé... le reste c’est du pipeau pour demi crétins ou gibier de potence.. bises !







Palmarès