• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mickael Legrand

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mickael Legrand 17 mars 2009 17:51

    Pour ma part, je partage en partie vos vues, même s’il me semble qu’une dimension n’est pas évoquée : la formation porofessionnelle comme élément d’intégration. Je vous communique l’URL suivante : http://www.friedland.ccip.fr/664_la-democratie-professionnelle-entre-egalite-des-chances-et-diversite-2-la-deuxieme-chance-du-politique/

    L’auteur y explique que " renouer avec la prospérité en assurant l’intégration sociale du plus grand nombre. Rendre chacun acteur et maître raisonnable de son destin constituent des buts légitimes pour le genre politique. Dès lors si le système de formation initiale ne peut que répondre partiellement à ces objectifs, il devient impératif de faire évoluer son fonctionnement actuel et de découvrir des solutions autres."

    Dès lors, il semble évidemment que la formation continue doit jouer un rôle essentiel.

    Il y est expliqué que ""croire dans l’école c’est bien. Aider tous les français à rentrer et à progresser dans la vie professionnelle c’est mieux. Résoudre une équation à trois inconnues – formation, embauche, évolution- par la définition d’une seule variable n’est pas possible. La question se pose avec d’autant plus d’intensité pour ceux qui, issus de la « diversité », sont en position de recherche d’emploi ou de travail précaire.

    Le commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, Yazid Sabeg, a remis la semaine dernière lses propositions. Il a notamment été proposé de permettre à une commission présidée par François Héran, directeur général de l’Institut national des études démographiques (Ined) de “mesurer” la diversité. Par ailleurs, en janvier dernier, la Revue Tocqueville publiait un dossier sur la construction de « statistiques ethniques ».

    Ces évolutions possibles deviendront peut-être une deuxième chance pour le gouvernement de réussir en matière d’intégration, le plan Espoir Banlieue ayant un bilan en « demi-teinte ».

    La prise en compte de la diversité réelle semble indispensable pour la faire sortir de son carcan rhétorique. Prendre ce parti serait audacieux. Mais peut-être réagirons-nous comme des indiens régis par des castes. Ce à quoi les républicains convaincus refuseront de se résigner.

    Dès lors, la volonté réitérée du Président de « faire histoire » comme l’on « fait sens », pourra trouver une source d’inspiration dans les propos de Louis-Napoléon Bonaparte, publiés en 1844, dans L’extinction du paupérisme : « Répandre dans les classes ouvrières […] l’aisance, l’instruction, la morale, c’est extirper le paupérisme, sinon en entier, du moins en grande partie ».

    Ce coup d’éclat serait plus réjouissant qu’un coup d’Etat.""

    Tous ces propos me semblent un peu pompeux, mais loin d’être absurde sur le fond ...

    Qu’en pensez-vous ?

    A votre avis, la réforme de la FP doit-elle comprendre des mesures en matière de diversité, voire des éléments de discrimination positive ?

    Merci

    Mike







Palmarès