• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mike57

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 189 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mike57 16 octobre 2009 11:10

    Il serait déja urgent que le sillon mosellan se dote d’un réseau autoroutier digne de ce nom.
    Il y a plus de cinquante ans que des portions à 2X 6 voies existent aux USA.
    Je roule toute l’année sur l’A31 .Ca roule trés bien entre Nancy et Epinal,au nord c’est la catastrophe.


  • mike57 21 septembre 2009 22:02

    Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi des millions de musulmans se consacrent à tuer des Américains ? Ou pourquoi tant d’entre eux sont volontaires pour se faire sauter afin de tuer des Israéliens ? Ou pourquoi ils s’emploient si activement à faire sauter des gens anonymes à Bali, Londres, Madrid, etc. ?

    Les suprématistes islamiques font ce genre de choses partout dans le monde, attaquant aussi bien les Occidentaux que leurs propres coreligionnaires. Pourquoi ?

    À cause d’une doctrine. Une doctrine est un ensemble d’idées. Des coutumes, des mots, des croyances, etc. Une religion ne se limite pas à une seule idée ; c’est un ensemble d’idées. C’est l’ensemble des idées constituant la religion islamique qui fait que les musulmans ont les comportements et les sentiments que l’on observe.

    Les ensembles d’idées sont en concurrence les uns avec les autres, tout comme le sont les ensembles de cellules (les organismes). Et parce que les ensembles d’idées se concurrencent, et parce qu’il est souvent possible d’ajouter ou de retirer des idées de l’ensemble, et parce que certains ensembles regroupent davantage de croyants que d’autres, les ensembles d’idées peuvent en fait évoluer.

    Voyons comment les ensembles d’idées religieuses évoluent et se concurrencent. Pour commencer, imaginons qu’il existe déjà une religion installée. Elle a son livre saint et des millions de croyants.

    Et puis apparaît une petite variante.

    La version originale avait une attitude du genre «  vivre et laisser vivre », et ne poussait pas ses adeptes à faire des convertis. Mais quelqu’un arrive avec une idée nouvelle : si vous parvenez à convaincre un non-croyant de devenir croyant, cela vous confère une sorte de mérite spirituel. Vous sauvez des âmes, et vos chances d’aller au ciel se renforcent.

    On a donc maintenant deux variantes de la même religion : dans l’une, on estime qu’il n’est pas vraiment important de recruter de nouveaux adeptes. L’autre motive ses croyants à persuader d’autres personnes de rejoindre leurs rangs.

    Au bout de mille ans, laquelle des deux variantes aura le plus de croyants ? Je parierais sur la version «  motivée-à-se-répandre ».

    Imaginons pour l’instant que la version « motivée » réunit beaucoup plus d’adeptes. Cela veut-il dire qu’elle rend les gens plus heureux ? Ou qu’elle les fait mieux réussir dans la vie ? Ou qu’elle leur permet d’avoir de plus beaux enfants ? Non. Le seul fait qu’un ensemble d’idées parvienne efficacement à trouver des adeptes ne veut pas dire que cet ensemble soit bénéfique à ceux qui y adhèrent.

    Il en va de même en génétique. Contrairement au bon sens commun, un gène qui réussit n’est pas forcément bénéfique à l’organisme. Il « réussit » dans la mesure où il a produit un grand nombre de copies de lui-même et se retrouve dans de nombreux organismes. Mais il peut en fait être nuisible à l’organisme.


  • mike57 24 juin 2009 23:15

    Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques photos de Gaza, le « camp de concentration à ciel ouvert  » de la logorrhée victimaire des Palestiniens, des mahométans et de leurs idiots utiles. Attention, ces photos insoutenables peuvent heurter la sensibilité des palestinomaniaques, et amener les crédules de bonne foi à remettre leurs certitudes en question.

    Source des photos : Pal Today


  • mike57 23 juin 2009 23:34

    voile, burqa c’est exactement la même chose !

    Les principes sont les mêmes :
    - Montrer que ces femmes appartiennent à la secte d’où il est quasi-impossible de sortir, comme du bétail, on ne touche pas à la marchandise ! Bien différencier ces femmes-là des infidèles, montrer que la Oumma s’étend inexorablement.
    - Accessoirement, transférer les pulsions des mâles en culpabilisant plutôt l’objet de leur convoitise : faire de la femme l’unique coupable, càd une veule tentatrice et un potentiel instrument du démon.

    Le voile est un étendard, le drapeau d’une armée en guerre.
    Il suffit de voir le paquet de voilées qui sont maquillées comme des mères maquerelles pour en déduire que cette histoire de pudeur n’est que du bluff.
    Et puis si les cheveux des femmes excitent tant les muslims en rut, qu’ils rasent leurs femmes comme en ’45,
    Au fait, montrer sa raie, c’est halal ?


  • mike57 23 juin 2009 23:30

    Pendant qu’on amuse le populo avec le niqab, le procureur de Compiègne va poursuivre les terroristes charcutiers...

    «  On ne pouvait pas laisser un tel geste sans réponse. L’incrimination raciste étant très difficile à définir, j’ai choisi de poursuivre ces deux mineurs pour outrage », informe le procureur de la République du tribunal de Compiègne, Éric Boussuge. Le 29 mai dernier, ces deux collégiens de 16 ans ont déposé trois tranches de saucisson sur le bureau d’une professeure qu’ils supposaient, d’après son nom, être de confession musulmane.

    http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Provocation-raciste-deux-collegiens-poursuivis-pour-outrage

    Là je dis à ce procureur qu’il en fait trop, c’est clair il fait du zèle pour être un héros de la saga de l’été : Malika et le saucisson magique, mais il en faut un peu plus pour mériter d’y être cité..







Palmarès