• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mireille Alphonse

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mireille Alphonse 28 mai 2009 11:30

    C’est assez ironique de lire de la part d’un sympathisant écolo l’accusation d’un programme - le nôtre, je me revendique ouvertement MoDem - qui serait inexistant ou pas assez fouillé.

    Pourquoi je me permets de dire çà ? Il se trouve que j’habite à Montreuil, en Seine Saint-Denis. Çà vous dira évidemment quelque chose... Et bien l’année dernière, lors des municipales, les communistes qui considéraient qu’il était hors de question que la ville « tombe » aux mains des Verts - qui plus est « d’une » Verte ! - étaient allés chercher Robert Guédiguian et Ariane Ascaride pour expliquer aux citoyens montreuillois combien le programme Vert était inexistant. Ce qu’il n’était pas, évidemment. On pouvait être d’accord ou pas, mais il était là.

    Vieilles ficelles, donc, qui consistent à faire passer pour vrai ce qui est faux, à décortiquer un texte qui existe pour aller traquer ce qui ne serait pas suffisamment pertinent, suffisamment « fouillé » au goût du rédacteur... J’ai devant moi plusieurs documents de campagne de la liste Europe Ecologie et je pourrais exactement me livrer au même jeu de massacre.

    J’aurais pour ma part souhaité plus de débat de fond avec les Verts que ces invectives dont on nous abreuve sans arrêt depuis quelques semaines. Qui sont surtout fratricides et concourrent à éloigner encore plus les électeurs de « l’envie d’Europe ».

    Le fond, justement, parlons-en sur un point tout de même essentiel : le Traité de Lisbonne. Daniel Cohn-Bendit lors du débat avec Marielle de Sarnez sur BFM le 25 mai : « Il faut que le Traité de Lisbonne soit ratifié ! ». Précédemment, à Arcueil je crois - et face à la question problématique tout de même d’un José Bové qui est absolument contre - « être pour ou contre ce n’est plus la question, il faut rassembler ! ».

    Alors : ils feront quoi les députés Verts au Parlement ? Pour ou contre les décisions prises à la majorité qualifiées ? Pour ou contre un Haut Représentant pour les Affaires étrangères ??? Pour ou contre le fait que soit inscrit dans le « marbre » d’un Traité les valeurs sociales sociales et environnementales ?

    Que veulent donc les Verts ? Merci de nous éclairer, parce que j’avoue que ce n’est pas très clair.







Palmarès