• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mistaflo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mistaflo 8 juillet 2009 17:47

    Bonjour, et tout d’abord merci pour cet article.

    Je suis moi-même en stage de fin d’études pour 6 mois dans un établissement public culturel prestigieux, où je ne suis pas indemnisée, même pas à hauteur de 30% du SMIC... Pour au final vous remerciez gentiment à la fin du stage, car bien évidemment pas de perspectives d’embauche. C’est beaucoup plus simple de faire bosser des personnes compétentes qui ont un bac+5 en poche !! Honteux me direz-vous ! C’est l’hôpital qui se moque de la charité, la cerise sur le gâteau... Le ministère ne veut rien entendre, puisque ça lui couterait une petite fortune de rémunérer les quelque 300 stagiaires... C’est la crise voyez-vous... Les politiques mettent sur le tapis la précarité des jeunes, alors que l’Etat ne respectent pas les règles du jeu. Il serait temps que l’Etat balaye devant sa porte avant de dénoncer le système qu’il alimente copieusement.
    Pour ma part, je vais faire comme la plupart des jeunes diplômés font, me réinscrire à la fac, afin de bénéficier de conventions de stage. Certains vont sûrement se dire que j’alimente le système, effectivement ça n’est pas foncièrement éthique au premier abord, mais que faire d’autre... Si je ne le fais pas, quelqu’un d’autre le fera à ma place... Je n’ai pas les dents qui raillent le parquet, je suis juste ambitieuse, et j’angoisse particulièrement à l’idée de me retrouver au chômage. Encore une fois je ne suis pas la seule, j’en suis bien consciente.
    J’ai déjà envoyé je ne sais combien de lettres, mails, etc en réponse à des offres d’emploi : pas de réponses, sinon négatives, alors que les postes proposés correspondent à mes compétences. 

    Maintenant, laissons aux politiques le soin de proposer des solutions concrètes (je ne suis pas franchement optimiste...), un nouveau décret qui limite le nombre de stagiaires par boites par exemple, ou qui impose qu’un stage de fin d’études débouche sur un emploi. Mais aussi aux entreprises d’adopter un comportement éthique, et de ne pas avoir recours aux stagiaires à tour de bras sous prétexte que c’est la crise. Ah, elle a bon dos la crise...







Palmarès



Agoravox.tv