• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Modke

Je suis de ceux qui pensent que les Jeux Olympiques Humanistes de Beijing seront à la source d’une nouvelle culture globale plus humaine. Parce que l’enjeu n’est plus telle culture (Niçoise) contre une autre (Bretonne). Mais plutôt : quelle participation de nos diversités à la dynamique constructive de cette culture mondialisée ? Culture plus humaine, car elle ne sera pas seulement Occidentale. Politique de civilisation mondialisée. En cela je suis Sarkosyste.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Modke 23 janvier 2008 21:13

    Pas grave, une aiguille intellectuelle dans une botte de foin, et quel foin !

    L’aiguille, même perdue, semble piquer quand même...

    Mon voisin différent, je t’aime

     

     



  • Modke 23 janvier 2008 21:04

    Qu’est-ce qu’il est bien mon commentaire.

    Je fais de l’agoravoxie, de l’Unication quoi !

    Il a fait un soleil génial aujourd’hui à Menton

    la mer Mediterranée bleue

    Ici on peut penser tranquille

    Bienvenue au Carnaval des Ratapiniata smiley

     



  • Modke 23 janvier 2008 18:40

    Bon, mon papier a été rejeté. Voyons s’il passe en commentaire

    Après cela, si ça passe pas pour des raison editoriales... et bien, vive la censure de gauche.

    Il s’agit d’une critique de cette article et de l’autre cité en référence.

    _______________

    Titre : Techné, Eutrapelia, Mètis et les autres...

    Cet article est une réponse du Sud à l’article "Guaino,Sarkozy, Dieu"
    perçu comme étant un article du Nord smiley

    Dans un de mes pays qui n’a pas de passeports mais une souveraineté
    certaine, il y avait un jour l’Abbé Groulx, champion de la
    confédération, dans le froid glacial du passé. Il était un
    intellectuel, puis engagé dans la politique - pouvait-il demeurer
    intellectuel ? Ecclesiastique, Intellectuel, Historien, Politique ?

    Catholique avec des mots durs contre les marchands matérialistes, mais
    jamais un traitre mot contre la (les) communautés religieuses,
    incluant les Juifs.

    Culturelle, cultuelle... la laïcité ? L’argent et les juifs, vieille
    histoire, au pays où l’argent n’est pas fâché avec la spiritualité. Ce
    qui dérange autant que les gadgets Américains... Complémentaires en
    fait, l’argent et la spiritualité, dans le noble sens du mot. La colpa
    chretienne, particulièrement catholique, n’est pas faite du même bois.
    Qu’à cela ne tienne, elle n’en a pas moins sa légitimité et sa force.
    Et l’argent et le politique : Normal. Mais ça grince quand c’est les
    religieux qui ont de l’argent et donc du pouvoir. Ryad, Ryad. Tous ces
    complots qui se trament sur fond de calendrier bien catholique : le
    notre. A l’usage bien sur des laïcs de tous poils.

    Guaino et Sarkozy, c’est mieux faire. Mieux-être plutôt que Bien-être.
    Et Ryad, c’est... cher ! Chaque fois que je prend ma voiture, de 1.34
    à 1.44 Euros le litre d’essence 95. Il faut sans doute savoir qu’au
    creux de la Méditerranée et au-delà, près du Golfe Persique, parler
    ’convivialité’ avant de chercher à avoir raison, est simple hiérarchie
    des choses, en deçà de certaines de nos frontières. Sarkozy et son
    Gouvernement sont les porte-parole, cré’actifs, de tous nos Musulmans
    et de tous nos Juifs et de tous nos Catholiques et de tous nos
    Protestants et.... de tous nos Laïcs / laïcs. La France est un pays de
    diversités et nous avons tant de cartes à jouer. Mais ce n’est pas
    nous qui avons les règles du jeu, du moins ne les avons nous pas
    toutes, loin s’en faut. Et nous avons la surprise de voir les cartes
    changer tout le temps et nos mots sont étroits pour capturer cela.
    Prométhée dans son atelier, c’est ça aussi ?

    Qui n’a pas tous les mots nécessaires pour prendre le contrôle de sa
    destinée. Pas les mots. Car l’ Expérience, l’ouverture intérieure
    d’une part et le Savoir, échange social d’autre part n’ont pas les
    mêmes ressorts.

    Je veux dire à mon voisin différent d’à côté : Je t’aime. Apprenons à
    vivre ensemble ? La moitié au moins de la France serait triste sans
    Guaino et Sarkozy, aujourd’hui. Jouons la ré-création de l’Ouverture,
    Eutrapélie. Et si Politique de Civilisation il doit y avoir, bienvenue
    au Gouvernement Sarkozy sur la Côte smiley

    A Sarkozy et aussi son troubadour Guaino.

    La Méditerranée est au RDV avec sa Mètis insaisissable. Car bien
    qu’elle ait fait un jour le choix de la mesure, elle connait bien les
    limites de cet investissement. ’Procès ou Création’, le fin mot de
    François Jullien sur la "Propension des choses". La civilisation du
    Procès ne cherche pas la rupture dans toutes les ouvertures.

    Sarkozy , Guaino et une grande partie de leur équipe ont sans aucun
    doute compris cela. Nous autres l’avons senti. Ce qui donne de
    l’espoir. "Sans espoir je deviens fou", me disait le fou du Caire...
    Pas si fou que ça ? Le populisme à bon dos. Une dose de populisme à la
    place des tablettes d’antidépresseurs. Cela ne dérange que les
    multinationales pharmaceutiques.

    Avec respect. Car dans le Sud nous respectons surtout la sagacité, la
    ruse, la prudence, le savoir faire, l’intuition, la débrouillardise.
    La mesure et son corolaire de raison, pourquoi pas. Cela aide dans le
    brouhaha de l’agora parisienne car nous avons encore au moins les
    pieds grecs et nous aimons quand même savoir dans quel parti nous les
    mettons. Mais la mesure en fait nous concerne si peu, comme les
    partis. Nous aimons les gens. La mesure qui découpe tout en partis, a
    pris malencontreusement le pas, puissamment, en Occident, oubliant la
    Techné au détours des chemins de Provence à Nikkaia, oubliant la
    Cosmogonie en franchissant l’arc de triomphe sur des tanks. Puissante
    technologie oblige, appuyée sur une science imbibée de mesure et de
    méthode, bien qu’érrante comme tout ce qui est humain et social. On ne
    le dit pas assez.

    Dans le fond nous sommes comme l’équipe à Sarkozy et nous en faisons
    bien volontiers partie, plutôt retors, battants, joyeux, grandes
    gueules, fourbes, mais comme la Mètis, notre art de la déception est
    aussi sagesse. Nous n’avons pas peur de notre animalité, même si
    Onfray pense que c’est une caractéristique du cerveau de droite !!!
    Ici on ne se prend pas vraiment au sérieux, on se renifle volontiers.
    Notre Carnaval, c’est ’nous-mêmes’ avant même d’être un business et
    nous aimons le soleil, loin de l’élite des bien pensants parisiens
    perdus dans la grisaille, et qui ne sont pas et qui n’ont jamais été
    des intellectuels, Grecs, comme nous. Pas beaucoup plus que des
    idéologues. Notre comté d’ailleurs, n’a accepté de rentrer en France
    qu’à la condition expresse que les Parisiens ne se mêlent pas de nos
    affaires auxquelles ils n’ont d’ailleurs jamais rien compris. Et ce
    que l’on ne comprend pas à Paris, n’inspire que méfiance. Car on y
    pense que l’on peut tout comprendre.

    Cette sortes de Parisiens, à qui je m’adresse là, qui se renvoient si
    gentillement un cerveau de gauche, comme une balle au sein
    d’Agoravox... N’attendez-pas d’être vieux pour descendre un peu dans
    le Sud là où sont nés les mots que vous utilisez, de manière souvent
    trop utilitaire. Nos mots sont poésies comme nos collines, nos actions
    sont poïétiques. Méditerranée. C’est bien là que se trouve la
    civilisation européenne, bien vivante. Venez faire un tour. On n’a pas
    peur des touristes de la pensée smiley

     Mon voisin parisien différent, je t’aime. Et qui aime bien ...

    Bienvenue au Carnaval !



  • Modke 19 janvier 2008 13:39

    Ce qui est bien avec Internet c’est que ce qui est petit peut apparaître comme grand.

    Alors quand cet article rend gloire à Dieu, ce Dieu que semble défendre les Laics....

    Sans doute est-t-il grand.

    Mais d’autres ont choisi de mettre leur Dieu au coeur de leur vie intellectuelle, spirituelle et même politique, avec les contraintes qui s’y attachent. Tout cela est fait de chair et de sang, de terre et de pierre, de pelerinages et de mouvements. D’hommes et de femmes.

    Il ne s’agit pas seulement d’un concept à cheval sur quelques pixels, un concept certes qui a sa valeur dans le champ de la raison. Une raison qui évidement ne s’est pas affranchi de D... en Occident. Puisqu’il semble que ce soit encore un besoin naturel , culturel ou cultuel chez l’homme, que de croire. Même dans une démocratie.

    Et Sarkozy et notre gouvernement ont rendu hommage à cette option concrête Saoudienne en s’inclinant, devant cet investissement complexe d’une nation qui n’est pas la notre.

    Vive la diversité. Et rien n’empêche ensuite de critiquer certaines choses avec courtoisie. Car tous les investissemenst ont leur limites et nos investissements dans la mesure et la raison, nous laissent parfois vides de prudence, de sagesse. Des ingrédients de diplomatie essentiels précisement pour cultiver la paix.

    Donc Bravo Guaino pour cette pensée pacifique.

    Bravo à Sarkozy pour PRATIQUER ce geste et ces paroles de paix en générant le message approprié.

    Il faut lire ensuite la presse de Ryad pour comprendre combien la France marque des points smiley en diplomatie étrangère.

    Mais qui lit la Presse de Ryad dans ce Forum ?

    Merci aux arabophones de faire un petit signe smiley et d’éclairer notre lanterne.

     

     

     







Palmarès