• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mohamed Saleck

Mohamed Saleck

Chercheur, Président de l’ONG ADECA, Directeur du Centre Mauritanien de Recherches sur le Développement et le Futur (CMRDEF).

Tableau de bord

  • Premier article le 16/04/2008
  • Modérateur depuis le 27/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 2 71
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 3 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires


  • Mohamed Saleck Mohamed Saleck 30 novembre 2008 23:29
    Je vous remercie infiniment pour cet article édifiant sur cette situation catastrophique en Afrique. Comme si tous les maux de ce malheureux continent ne suffisent pas pour le ruiner ! Le comble c’est la mise en vente pure et dure des terres cultivables, le reste étant le désert à sec !

    L’Afrique, le Sahel, deux mots dont voici la définition qui n’est pas encore mentionnée dans les manuels scolaires : "L’Afrique ou le Sahel est cette une partie du monde qui est délaissée à tous les malheurs : pauvreté, sida, conflits, hostilités, dégradation de l’environnement, ensablement des œuvres humaines, famine, migration clandestine, pirogues de la mort, etc… ".

    Et, puisque la liste est encore longue !!!
    Voici une modeste initiative que je viens de créer avec quelques amis sur Facebook : "Save Sahel" sur le lien suivant : http://www.facebook.com/group.php ?gid=32156251876&ref=share#/group.php?gid=32156251876
     Bien à vous
     

  • Mohamed Saleck mohamed Saleck 26 octobre 2008 22:24

    Bonsoir à tous, Un grand merci à Bobby. Je vous remercie infiniment pour la bonne appreciation de mon article et pour votre enrichissant commentaire. J’ai vu le film "Zeitgeist Addendum". C’est fantastique ! vous avez raison de le compter parmi les meilleurs au sujet de la crise contemporaine de l’humanité, dont l’intégrisme, la violence, le terrorisme, la crise financière, la guerre, la famine, etc... ne sont que de simples ingrédiens ! La vrai crise, elle, est avant tout un état d’esprit. Voulez-vous continuer nos échanges sur Facebook ? c’est bien un plasir pour moi. Bien cordialement







Palmarès