• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

molimard

molimard

Professeur Honoraire Faculté de Médecine Paris-Sud (Physiologie)
Ancien Chef de Service de Médecine Interne (Hôpital de Nanterre)
Fondateur de la Société de Tabacologie (1983)
Fondateur du Diplôme Interuniversitaire de Tabacologie Paris11-Paris12
Auteur de "La Fume" et du "Petit Manuel de Défume", Editions DeBorée
En espéranto : "La Fumado" Editions SIDES

Tableau de bord

  • Premier article le 26/07/2008
  • Modérateur depuis le 16/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 7 112
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires


  • molimard molimard 17 janvier 2012 10:57

    Pourquoi pas. C’est déjà certainement moins toxique que fumer, car il n’y a pas de combustion. Surtout, cela peut représenter un de ces « passages à l’acte », où l’on se met dans la peau de celui qui s’arrête, et qui sont essentiels au mûrissement intérieur qui amènera à l’arrêt.


  • molimard molimard 17 janvier 2012 10:52

    Aucun médicament n’est efficace
    Acupuncture, hypnose n’ont pas d’activité spécifique. Mais l’« effet médecin » peut avoir des succès.
    La volonté pure ne suffit pas. Il faut la mettre au service d’un stratégie de « défume », en développant le désir d’arrêter
    Les éditions DeBorée viennent de rééditer en poche mes deux ouvrages, dont « Le petit manuel de défume »


  • molimard molimard 7 septembre 2008 11:36

    On trouve chez Fluka, produits chimiques pour laboratoires, de la nicotine utra-pure pour 440 € le litre. Un paquet de 28 patches courants les plus dosés vendu 50€ en contient au total 0,7g , soit 30 centimes de nicotine au prix Fluka., Les laboratoires pharmaceutiques la paient vraisemblablement moins cher. Je ne pense donc pas que le bénéfice pour les tabagiers à vendre la nicotine justifie qu’ils démolissent l’image de leurs cigarettes.


  • molimard molimard 6 septembre 2008 14:37

    Ce n’était pas spécialement vers l’industrie du tabac que je souhaitais attirer l’attention. Certes, le fumeur allume une cigarette pour lutter sontre son angoisse. Mais à force de l’inquiéter, on va aussi le pousser à essayer d’arrêter. Comme il pense qu’il ne pourra y arriver seul, il sera senible aux publicités des médicaments anti-tabac. Même s’il n’en prend que quelques semaines avant de refumer, cela fera autant de ventes. Non, je ne crois pas que le pricipal bénéficiaire de ces campagnes alarmistes soit l’industrie du tabac.Ce serait comme si un fabricant de voitures se ventait que les siennes n’ont pas de freins.


  • molimard molimard 27 juillet 2008 10:15

    Maggie écrit : "L’auteur déclare sur l’honneur n’avoir aucun intérêt personnel dans les industries tabagières ou pharmaceutiques.. "

    Mais non quelle idée...

    Comme je vous comprends ! Une telle déclaration est en effet surprenante, car elle évoque le loup de La Fontaine trempant sa patte dans la farine pour tromper le petit chevreau.

    Pourtant, ce qui est suprenant est qu’elle soit surprenante, car je n’ai fait qu’appliquer la loi. Le décret d’application de l’article 26 de la loi du 4 mars 2002, publié le
    25 mars 2007 en fait obligation :

    Art. R. 4113-10.- L’information du public sur l’existence de liens directs ou indirects entre les professionnels de santé et les entreprises ou établissements mentionnés à l’article 4113-13 est faite, à l’occasion de la présentation de ce professionnel, soit de façon écrite lorsqu’il s’agit d’un article destiné à la presse écrite ou diffusé sur internet, soit de façon écrite ou orale au début de son intervention, lorsqu’il s’agit d’une manifestation publique ou d’une communication réalisée pour la presse audiovisuelle.

    Si la promulgation de ce décret a pris 5 ans, et n’a pu être obtenue qu’à la suite d’une plainte en Conseil d’Etat de l’Association Formindep dont je fais partie, c’est évidemment en raison des énomes intérêts qu’il met en cause. Si la grande majorité des professionnels qui s’expriment en public ignorent cette obligation, et s’il risque bien hélas d’être abrogé, c’est bien en raison de ces intérêts puissants. Si vous voulez en savoir plus, allez sur http://formindep.org







Palmarès



Agoravox.tv