• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mollusque347

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • mollusque347 7 mai 2007 16:39

    « La France en déambulateurs » ? Comme la France « sous chimio » ? Ou encore la France « en fauteuil roulant » ? Votre mépris est blessant et choquant. Que préconisez-vous pour les vieux et les impotents qui ne votent pas comme vous ? L’euthanasie ?


  • mollusque347 7 mai 2007 16:29

    En quoi le vote d’un retraité, qui, par son travail de toute une vie a contribué à l’édification du pays, aurait moins de légitimité que celui d’un étudiant de 25 ans, encore boursier de l’Etat ou dépendant des deniers de sa famille ? L’expérience serait-elle une tare honteuse, que les vieux ne soient plus bons qu’à être remisé au placard ? Quelle drôle de conception de la fraternité, telle que mise en exergue sur les frontispices de la République, et dont se réclament - aussi, si je ne me trompe - les partisans de madame Royal ! Comment peut-on prétendre combattre les inégalités en ostracisant une partie de la population, sur un critère aussi peu objectif que l’âge ? Pourquoi pas la couleur de peau ou l’orientation sexuelle comme indicateur d’incompétence civique, tant que vous y êtes ? Et vous vous dites de gauche ? Bravo pour votre générosité et votre éthique... Vous rendez-vous seulement compte que l’image fascisante que vous véhiculez est tout simplement contre-productive pour le PS, dont le blason a déjà été largement terni par les récentes agressions de votre candidate à l’endroit de Nicolas Sarkozy, et qui ont, je pense, réussi à faire enfler le capital sympathie du candidat UMP. La gauche française doit peut-être ré-apprendre la tolérance... entre autres.


  • mollusque347 1er mai 2007 12:52

    Je comprends que Monsieur Morice n’aime pas les vieux. Sans doute parce qu’il en est un et que ça a du mal à passer. Alors il s’accroche désespérément à ce qu’il croire « faire jeune ». Il n’aime pas non plus les trentenaires blonds qui marchent sur les plates-bandes des jeunes issus de l’immigration, ni les femmes de droite qui ont des préoccupations de gauche (chacun à sa place, non ?). Mais plus encore que les chanteurs de pop décoiffés ou les gens qui ne pensent pas comme lui, monsieur Morice déteste les... fascistes. Il est vrai que tout dans ses propos dénote en lui le vrai démocrate, ouvert à l’altérité. En revanche, je vois qu’il est porté sur la bière,les brèves de comptoir et les commérages de quartier qu’il prend pour des fables philosophiques. Hahaha !


  • mollusque347 30 avril 2007 20:26

    Ma mère a la soixantaine ou tout comme. Elle sait placer Bichkek et Bangui sur une carte du monde, surfe sur le net comme personne, reste en phase avec la société « des jeunes » par le biais, notamment, du volontariat associatif, et a bien d’autres choses à faire qu’écouter les prêches du pape - et quand bien même, oseriez-vous reprocher à un musulman d’être fidèle à son imam ? En tout cas, elle me semble, en dépit de son âge avancé, bien plus dégourdie du neurone que vous ne le serez jamais. Car, si elle sait, elle aussi, à quoi s’en tenir sur les ambitions d’un Sarkozy, elle n’en est pas moins lucide sur les objectifs de Sainte Ségolène, à savoir plus ou moins les mêmes, ce qui semble totalement vous échapper, grisé que vous êtes par la mélodie verbeuse de votre médiocrité. Ma mère au moins, est agréable à lire, tant sur le fond que dans la forme... J’ai eu toute les peines du monde à venir à bout d’un tel déballage misérabiliste de lieux communs éculés et d’imbécillités inédites : l’Alzheimer précoce chez les sexagénaires, la Star Ac, les isoloirs désertés par les vieux (je croyais que le petit Nicolas était devenu grand un soir de 22 avril grâce aux votes de la France gâteuse ?), le suicide « à l’âge des plus belles amours » (soyez cucul mais parlez français : même ma vieille mère gâteuse sait qu’amour est féminin au pluriel), la peine de mort, la destruction du patrimoine public par des sales gosses qui crachent sur l’école trop laïque pour ne pas leur sembler permissive... quel esprit d’analyse ! Et tout ça, c’est la faute à Sarko ? Merci d’apporter un éclairage nouveau sur les vrais sujets de société débattus lors de la campagne ! Je ne sais quelle chaîne de télé a acheté les parcelles en jachère de votre cerveau imbibé de coca-cola, mais il y a urgence : mettez-vous à la lecture.

    Si je vous suis bien, Sarkozy est un « dictateur ou un tyran », mais il en serait réduit à lancer des œillades de « chien battu et d’écorché vif » pour attirer l’électeur moyen... pas bien effrayant le dictateur !!! D’ailleurs, pour ce qui est de la dictature, permettez-moi de la situer plutôt du côté des médias façon gauche caviar, la presse écrite en particulier, car, toute muselée qu’on la dit par les lobbys de droite, elle ne s’est toutefois pas privée de se livrer à un lynchage en bonne et due forme et à une campagne de diabolisation qui resteront une tache douteuse sur la démocratie française. Les dérives du politiquement correct sont bien plus dangereuses que tous les Sarkozy, et les manipulations des fabricants de mots et d’images plus habiles et pernicieuses qu’on le croit. Vous en êtes la preuve vivante.

    Je n’ai pas voté pour Sarkozy au premier tour. Encore moins pour Royal, je suis une grande déçue du PS, la démagogie et l’autosatisfaction l’ayant rendu inopérant. Je ne comptais pas voter pour Sarkozy le 6 mai. Mais franchement, cessez de me tenter...







Palmarès