• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MonsieurG

MonsieurG

La médiocrité m’insupporte au plus haut point, la pauvreté d’esprit me donne des frissons et les encéphalogrammes plats sont de plus en plus nombreux sur la toile Mondiale. Lassé des réflexions anorexiques et généralisées des peuples, les gens ont cette fâcheuse tendance à m’ennuyer assez rapidement.

Si le temps me le permet, j’essayerais de traduire avec mes articles, mes commentaires, les peurs et les craintes qui gagnent du terrain parmi toutes les couches sociales de la population.

Revendiquant ma position d’observateur permanent, parfois je me surprends à n’être que l’observateur de ma propre vie. Discret la majorité du temps, à l’ouest pour ce qu’il en reste. 
Et puis, si il y en a encore... Je le regarde passer.

Il n’y a que les sentinelles qui scrutent et dissèquent l’information qui préviendront ceux qui sont encore dans l’ignorance. 

Tableau de bord

  • Premier article le 27/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 18 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • MonsieurG MonsieurG 9 août 2010 11:09

    A ma connaissance, la citation exacte est :
    "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux." et elle est attribuée à Benjamin Franklin


  • MonsieurG MonsieurG 9 août 2010 10:51

    @Constant Pourpier : analyse simplifiée, mais assez juste. Bon article. Merci.

    @Indépendance des Chercheurs : j’ai du mal à vous suivre... Quel rapport entre un combat géopolitique et / ou géostratégique en évoquant Hiroshima et Nagasaki et la possibilité que l’Iran accède à la bombe atomique ?

    Vont-ils, eux aussi, l’utiliser à des fins géostratégiques et / ou géopolitiques afin d’occuper un terrain pour devancer un ennemi quelconque ? Quel ennemi pour commencer ? Il y en a pléthore !

    Commentaire parfaitement inutile....


  • MonsieurG MonsieurG 9 juillet 2010 17:40

    Bonjour Philippe,

    Où est la honte ? C’est une question sérieuse que vous posez la ? Je suis surpris, je l’avoue.

    * Nous servir à tous les repas du midi et au souper, l’ignominie des propos outrancier sans mesurer le poids de leur mots, comme vous le notez dans votre article ?
    * Nous démontrer chaque jour - et cela depuis des semaines - que nous ne pouvons faire confiance ni aux politiques, ni à la presse généraliste ?
    * Nous faire la démonstration, une énième fois, que le corporatisme exacerbé du Gouvernement à permis de faire passer des lois inutiles, obsolètes pour certaines avant même la publication des décrets d’applications, et bâclées pour d’autres ? Et que finalement, les voix populaires n’ont que très peu d’importance dans le débat (démocratique ?) ?
    * Prouver - pour ceux qui doutait encore - que les deniers publiques que nous versons chaque jour par le biais des différentes taxes (TVA, TIPP, etc.) et de l’impôt sur le revenu sont confondus avec leurs besoins personnels ? (Cigares et autres joyeusetés du genre)

    Ça n’a pas la prétention d’être une liste exhaustive, mais n’est ce pas une honte de la part de nos dirigeants politiques de nous exposer tant de dérives ?

    J’avais pourtant - il y à encore peu de temps - la conviction que nos élus nationaux étaient des personnes dignes de moralité et d’exemplarité.

    Comprenez ma déception, Philippe.

    Quand à savoir si notre société serait-elle plus ou moins démocratique ? Je ne saurais vous dire. Je ne suis sans doute pas assez qualifié pour répondre... Et qui viendra m’écouter ? Quel politique - de droite, de gauche, du centre, des verts ou des gris - est aujourd’hui au delà de tout soupçon pour avoir confiance en lui ?

    Voilà où nous en sommes... Et à mon sens, voilà où est la honte.

    Merci d’avoir partagé avec nous, peuple électeur, vos questions.

    Très cordialement.


  • MonsieurG MonsieurG 6 juillet 2010 17:42

    morice, (ou papy_vérifie_tes_sources)

    Source citée dans votre article : http://french.peopledaily.com.cn/International/6893202.html
    http://french.peopledaily.com.cn
    CN ? Mais... mais... N’est ce donc pas la Chine ? Cherchons plus loin...

    Méta description du site : (je vous fais grâce du copier/coller des idéogrammes) « Réseau populaire, l’un des meilleurs journaux du monde » (source)

    Visites par pays :
    China 41%
    United States 6.8%
    India 4.8%
    Japan 3.1%
    France 2.7%
    Mexico 2.6%

    Notons l’importante activité du site pour les Français. Dans les 2.7%, nous avons notre auteur dont la crédibilité de ses sources ne laissent pas indifférent les défenseurs du droit d’expression et des droits de l’Homme.

    Et la source, de votre source : CCTV (China Network Television).

    Fiabilité et crédibilité ne sont donc pas des mots qui vous sont familiers, morice ?

    Jusqu’à présent, si vous aviez la moindre crédibilité auprès des rares crédules qui vous lisent, vous venez de tomber dans l’estime de bons nombres de ceux qui ne souhaitent pas se faire manipuler.

    Ne vous fatiguez pas à répondre... Conservez le peu de dignité qui vous reste.


  • MonsieurG MonsieurG 6 juillet 2010 12:27

    Bonjour Olivier,

    bon article, permettant de mettre en doute la thèse officielle publiée par le BEA.

    Pour information, le magazine « Spécial investigation » diffusé dimanche dernier (4 Juillet) sur Canal+ était en fait une rediffusion, car il a été diffusé une première fois le 22 janvier 2010.

    Comme je l’indiquais plus haut, la thèse « officielle » est celle qui est retenue par le BEA. Néanmoins, un certain nombre de témoignages permettent de douter du scénario retenu. Une autre information importante, c’est l’incident qui a eu lieu le 14 Juin 1979 à Washington. En effet, le point faible du Concorde était bel et bien les pneumatiques, problème connu et passé sous silence. Ce 14 Juin 1979, au moment du décollage, deux pneus gauche éclatent causant une fuite hydraulique et de carburant. Mais, heureusement, le carburant ne s’était pas enflammé. Cet incident est passé sous silence. (source)

    Le Concorde était interdit de vol aux États-Unis en 76 et 77, principalement à cause des nuisances sonores. La levée de cette interdiction est faite courant Mai 77. Il aurait été impensable de se voir à nouveau refuser le survol du territoire, suite à l’incident de Washington.

    L’un des enquêteurs du BEA qui avait eu écho de cet incident à voulu diligenter une enquête sur cette problématique. Il a reçu une fin de non recevoir de la part de ses supérieurs, prétextant qu’il n’y avait ni blessés, ni morts (vu dans le reportage de C+).

    Salutations.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Citoyenneté Citoyenneté Cafés citoyens






Palmarès



Agoravox.tv